AALTO ALVAR (1898-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Opéra d'Essen (Allemagne), Alvar Aalto

Opéra d'Essen (Allemagne), Alvar Aalto
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Église de Riola di Vergato, Italie

Église de Riola di Vergato, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


La composition par agglutination

« Les parallélépipèdes de cubes de verre et de métal synthétique – le purisme snob et inhumain des grandes villes – illustrent un mode de construction qui a atteint un point de non-retour. Cette voie-là est une impasse. » C'est en ces termes qu'Aalto condamne sans appel, en 1958, la voie où s'est engagée l'architecture européenne, et bientôt internationale, entre le début du xxe siècle et les années trente. Face à l'uniformisation à laquelle aboutit l'emploi de la grille orthogonale, il oppose une composition par agglomération.

Opéra d'Essen (Allemagne), Alvar Aalto

Opéra d'Essen (Allemagne), Alvar Aalto

Dessin

Opéra d'Essen (Allemagne), 1959. Plan au niveau de l'entrée principale. Ce plan illustre le principe de composition par agglutination, cher à Alvar Aalto. Autour de l'espace central réservé à l'auditorium principal, l'architecte conçoit des zones autonomes affectées à des fonctions... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cette méthode de travail, adogmatique, consiste à définir une hiérarchie des besoins et à disposer les volumes qui leur correspondent, hors de tout système préalable, suivant des réactions prioritaires liées à chaque programme. Le résultat, imprévisible, est un plan complexe apparemment incohérent mais jamais anarchique. La juxtaposition de cellules adaptées aux fonctions qu'elles abritent répond à un ordre qui n'est pas synonyme de géométrie.

Examinons le cas du Finlandiatalo d'Helsinki (1962-1975), palais des congrès comprenant une grande salle de mille sept cent cinquante places, une petite salle pour la musique de chambre et un restaurant. Ces différents éléments sont juxtaposés les uns aux autres sans aucune continuité spatiale. Chaque salle de spectacle, chaque escalier, chaque pièce a sa forme propre, régulière ou non, et s'agglutine aux autres cellules. Aucune axialité, aucune réciprocité formelle ne vient créer d'ordonnances ou de symétrie factices. Verticalement, la discontinuité est totale. Chaque niveau semble posséder sa propre indépendance formelle et structurelle. De vastes zones de dégagement, espaces tampons entre ces cellules autonomes, assurent la cohésion de l'ensemble. Le traitement de la lumière et l'enveloppe elle-même renforcent l'harmonie de l'édifice. Déjà maîtrisé à la bibliothèque de Viipuri, le principe des lanterneaux et des puits de lumière est couramment employé par Aalto, à Helsinki, à Rovaniemi ou à Wolfsburg. Les nécessités de l'éclairage naturel trouvent parfois une expressio [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : historien d'art, responsable du Centre d'archives d'architecture du XXe siècle de l'Institut français d'architecture

Classification


Autres références

«  AALTO ALVAR (1898-1976)  » est également traité dans :

BIBLIOTHÈQUE DE SEINÄJOKI, Finlande (A. Aalto)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 170 mots

La bibliothèque de Seinäjoki est l'un des bâtiments phares, avec l'hôtel de ville et l'église, d'une petite ville nouvelle finlandaise dont le centre a été entièrement conçu par Alvar Aalto (1898-1976). Elle est composée d'un long parallélépipède accueillant, de part et d'autre d'un couloir, des salles de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bibliotheque-de-seinajoki/#i_220

ARCHITECTURE : BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES ET UNIVERSITAIRES, XXe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  • , Universalis
  •  • 963 mots

1924-1927 Bibliothèque municipale de Stockholm, Gunnar Asplund (1885-1940). Œuvre majeure de l'architecture suédoise, ce bâtiment aux formes simples exprime clairement sa composition depuis l'extérieur. Un haut volume central, englobé dans un bâtiment de plan carré, abrite la salle de la bibliothèque. 1927-1935 Bibliothèque de Viipuri (aujourd' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-bibliotheques-municipales-et-universitaires-xxe-siecle-reperes-chronologiques/#i_220

CHAISES LONGUES DU XXe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 650 mots

1925 Chaise longue, Pierre Legrain (1889-1929). Grande figure de l'Art déco français, Pierre Legrain a notamment travaillé pour le couturier Jacques Doucet pour qui il réalisa de nombreuses reliures. Le châssis de sa chaise longue, d'une grande simplicité de dessin, est en hêtre laqué avec incrustations de nacre, le rembourrage est recouvert de velours zébré. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaises-longues-du-xxe-siecle-reperes-chronologiques/#i_220

ESPACE, architecture et esthétique

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY, 
  • Jean GUIRAUD
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'architecture moderne et l'espace-temps »  : […] L' architecture du mouvement moderne, qui s'est affirmée dans les années 1920, s'était donné pour tâche, par la voix de ses théoriciens, de créer un espace dont la nouveauté serait à la fois formelle et esthétique, mais aussi symbolique. La fin du néo-classicisme et l'éclectisme architectural de la seconde moitié du xix e  siècle, généralement con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-architecture-et-esthetique/#i_220

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les contestations du style international »  : […] Le style international a représenté la forme architecturale dominante de l'après-guerre. Il n'a cependant pas régné sans partage, ni sans avoir été assez rapidement contesté. Dès 1948, l'architecte finlandais Alvar Aalto construit la résidence universitaire Baker House sur le campus du M.I.T. à Cambridge, Massachusetts. Par l'emploi de briques rouges, par les lignes ondulantes qu'il donne au plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_220

LOGEMENTS COLLECTIFS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 811 mots

1947-1952 Unité d'habitation, Marseille, Le Corbusier (1887-1965). Grâce à l'appui du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, Le Corbusier peut, pour la première fois, mettre à l'épreuve son projet de « Cité radieuse » imaginé avant-guerre. Ce bâtiment, posé sur pilotis, accueille environ 400 logements de 23 types différents, desservis à chaque étage par une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logements-collectifs-de-l-apres-guerre-reperes-chronologiques/#i_220

ORGANIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 077 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cinq courants »  : […] Il ne saurait être rendu compte du mouvement organique à l'aide de données rigoureuses et d'une chronologie systématique, car ses partisans se défient de toutes les formules rappelant les « ismes » dérivés du cubisme. Toutefois, comme nous l'avons indiqué plus haut, il est possible de distinguer cinq courants, qui souvent se mêlent et convergent : – L'école de Sullivan, fondée sur la philosophie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-organique/#i_220

USINES DU MOUVEMENT MODERNE (PROJETS ET RÉALISATIONS) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 651 mots

1901-1904 Cité industrielle, Tony Garnier (projet théorique). L'usine principale de la Cité industrielle, qui est aussi sa raison d'être, est une usine métallurgique, formée essentiellement de hauts-fourneaux. Elle est desservie par une gare ferroviaire et une gare d'eau, et les différents bâtiments sont séparés par des avenues plantées d'arbres en quinconce. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usines-du-mouvement-moderne-projets-et-realisations-reperes-chronologiques/#i_220

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilles RAGOT, « AALTO ALVAR - (1898-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvar-aalto/