ALFÖLD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Partie hongroise du Bassin pannonien, s'étendant à l'est du Danube et comprenant la moitié du pays. L'Alföld, du point de vue de la structure, s'est formé, à la fin du Tertiaire, par affaissement lié à l'orogenèse carpatique ainsi qu'aux éruptions volcaniques plus tardives et répétées. C'est un bassin tectonique jeune, subsident, rempli d'alluvions d'origines marine, lacustre, fluviale, éolienne. L'Alföld est une plaine presque parfaite, les différences d'altitude sont minimes (point culminant à 17 m), à telle enseigne que, morphologiquement, on n'évoque des nuances qu'en fonction de l'âge des cônes alluviaux des principales rivières (Danube, Tisza, Körös), ou bien de la plus ou moins grande pureté des dépôts de lœss. Ainsi, on distingue l'interfluve Danube-Tisza et le Nyirség sableux, la Grande Coumanie et la plaine de Berettyó-Körös d'alluvions récentes, inondées encore quelquefois, les tables de lœss de Körös-Maros, de Hajduság et de Mezöföld et enfin les deux vallées inondables du Danube et de la Tisza.

Le climat de l'Alföld est continental, l'amplitude thermique est élevée (25 0C), en hiver les rivières peuvent être gelées (même le Danube) et en été sévit souvent la sécheresse. Les précipitations sont faibles, n'atteignant pas 500 millimètres sur le bassin moyen de la Tisza, mais les maximums se situent pendant la période végétative. Les grands travaux de régularisation et d'endiguement des rivières (plus de 4 000 km de digues) à la fin du xixe siècle de même que le constant amendement des terres ont transformé l'Alföld en une importante région d'agriculture riche. La puszta et les sables mouvants n'existent plus : les réseaux d'irrigation (Grand Canal de l'Est, Grand Canal de l'Ouest, système de Kisköre) ou bien les plantations d'arbres fruitiers et de la vigne les ont complètement changés.

L'Alföld fut jadis grenier à blé de l'Empire austro-hongrois ; actuellement, c'est la polyculture qui domine ; sur les tchernoziom et les alluvions de la Transtisza, le maïs a détrôné le blé, et l'élevage (porc, volaille) apporte les bénéfices les plus intéressants. Les sables de l'interfluve Danube-Tisza sont conquis par la vigne et les arbres fruitiers (abricotiers) ; sur ceux de Nyirség, pommiers, champs de pommes de terre, cultures industrielles (tabac) et maraîchères s'interpénètrent. Les deux grands centres historiques de l'Alföld sont Szeged (164 000 hab. en 2003) et Debrecen (207 000 hab. en 2003).

—  Joseph SCHULTZ

Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de géographie à l'université Paul-Valéry, Montpellier

Classification


Autres références

«  ALFÖLD  » est également traité dans :

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Un pays de plaine »  : […] Pays de plaine au cœur du bassin pannonien, entouré par le grand arc carpatique et drainé par le Danube et son affluent la Tisza, la Hongrie s'étend sur 93 000 kilomètres carrés. Une dorsale formée d'une succession de petits massifs montagneux de faible altitude (de 500 à 800 m), s'étire du sud-ouest au nord-est, sur plus de 400 kilomètres, des derniers contreforts alpins aux Carpates. Cette rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_35513

SZEGED

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 212 mots
  •  • 1 média

Établie sur les deux rives de la Tisza, en Hongrie, à proximité de la frontière de la province autonome yougoslave de Voïvodine, Szeged, chef-lieu du comitat de Csongrád, comptait 163 000 habitants en 2006 (estimation) ; c'est la quatrième ville du pays. Elle a toujours été le centre de l'Alföld méridional, joignant à son activité marchande (elle possède un port fluvial et est un nœud ferroviaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/szeged/#i_35513

TISZA

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 201 mots

Rivière de plaine caractéristique, la Tisza est le principal cours d'eau de l'Alföld. Elle prend sa source dans les Carpates orientales, en Ukraine, mais débouche rapidement dans la Grande Plaine hongroise où, sa pente étant très faible, elle décrit d'innombrables méandres pour rejoindre le Danube à proximité de Belgrade. Son débit est très irrégulier (à Szolnok, la variation est de 73 m 3 /s à 3  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tisza/#i_35513

Pour citer l’article

Joseph SCHULTZ, « ALFÖLD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfold/