Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CLAIRAUT ALEXIS CLAUDE (1713-1765)

Mathématicien français. Né à Paris, Clairaut (ou Clairault) fit, sous la conduite de son père qui était professeur de mathématiques, de tels progrès en cette science qu'à l'âge de douze ans il lisait devant l'Académie une note sur les propriétés de quatre courbes qu'il avait découvertes. Ses Recherches sur les courbes à double courbure (1731) le firent élire à l'Académie des sciences, bien qu'il fût en dessous de l'âge légal. En 1736, il part en expédition en Laponie avec P. L. Maupertuis pour calculer un degré de méridien ; en 1743, il publie son traité Théorie de la figure de la Terre où il est traité de l'équilibre des fluides, dans lequel se trouve le théorème, connu sous le nom de théorème de Clairaut, qui relie la gravité aux points de la surface d'un ellipsoïde en rotation à la compression et à la force centrifuge à l'équateur. En 1750, il gagne le prix de l'Académie de Saint-Pétersbourg pour son essai Théorie de la Lune déduite du seul principe de l'attraction et, en 1759, il calcule le périhélie de la comète de Halley. On lui doit aussi des travaux sur les solutions singulières des équations différentielles (équations de Clairaut).

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. CLAIRAUT ALEXIS CLAUDE (1713-1765) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ALEMBERT JEAN LE ROND D' (1717-1783)

    • Écrit par
    • 2 874 mots
    • 2 médias
    En astronomie, il présenta une solution approchée du problème des trois corps, en même temps que Clairaut et Euler et indépendamment d'eux. Les irrégularités du mouvement de la Lune étaient rapportées à la modification due à l'attraction solaire calculée en perturbation au moyen de l'analyse...
  • CALCUL INFINITÉSIMAL - Calcul à plusieurs variables

    • Écrit par
    • 5 442 mots
    Les dérivées partielles apparaissent, en 1755, dans le traité Institutiones calculi differentialis d' Euler, et, en 1747, chez A. Clairaut. Ils y ont reconnu l'outil de base du calcul différentiel à plusieurs variables. Malheureusement, cette notion est essentiellement liée au choix d'un système...
  • GÉOMÉTRIE

    • Écrit par
    • 10 631 mots
    • 4 médias
    ...était demeurée limitée jusque-là au plan, la géométrie analytique est étendue à l'espace. En 1700, est écrite l'équation de la sphère ; en 1731, Alexis Clairaut (1713-1765) publie une étude remarquable sur les courbes à double courbure. L'apport de Leonhard Euler (1707-1783) est particulièrement...
  • GRAVIMÉTRIE

    • Écrit par
    • 6 129 mots
    • 2 médias
    ...valeurs de l'anomalie à l'air libre au niveau de la mer qui avaient permis de déterminer l'aplatissement du globe, dans le cadre fourni par les formules de Clairaut, valables pour une masse fluide en rotation (en fait, concurremment avec les valeurs déduites des méthodes géométriques de la géodésie)....