KOSSYGUINE ALEXEÏ NIKOLAÏEVITCH (1904-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un ouvrier, Alexeï Kossyguine est né à Saint-Pétersbourg. À l'âge de quinze ans il s'engage dans l'Armée rouge. Démobilisé, il s'inscrit à une école technique de sa ville natale. Il travaille de 1924 à 1929 dans les coopératives de Sibérie, revient à Leningrad (nom de Saint-Pétersbourg de 1924 à 1991) pour y suivre les cours de l'institut textile. Ingénieur diplômé, il prend la direction de l'usine Octobre.

Il a adhéré au Parti communiste en 1927, mais sa carrière politique ne commence qu'en 1938, lorsqu'il est nommé chef du département de l'industrie et des transports de l'organisation régionale du parti à Leningrad. Quelques semaines plus tard, il devient président du soviet (c'est-à-dire maire) de la deuxième ville du pays. Dès 1939, il est appelé à Moscou à la tête du commissariat du peuple (ministère) de l'Industrie textile. L'année suivante, il prend aussi le titre de vice-président du gouvernement de l'U.R.S.S. qu'il garde pendant trois ans, tout en exerçant diverses responsabilités ministérielles : 1940-1943, président du Conseil de l'économie pour les biens de consommation ; 1943-1946, président du Conseil des ministres de la République russe ; 1948, ministre des Finances ; 1949, ministre de l'Industrie légère et alimentaire. En mars 1953, il conserve ce ministère, mais il cesse d'être vice-président du Conseil. Il reprend ce titre à la fin de l'année, jusqu'en 1956. Ses responsabilités ne cessent alors de gagner en importance, et en 1960 il est nommé premier vice-président du Conseil des ministres.

Contrairement à la plupart des dirigeants soviétiques, il n'a pratiquement jamais travaillé dans l'appareil du parti. Spécialiste de l'industrie légère, il s'est tenu à l'écart des conflits qui déchiraient le Parti communiste. Néanmoins, en raison de ses origines, il subit les conséquences de l'affaire de Leningrad (en 1949, presque tous les dirigeants de cette ville furent exécutés). Nommé membre suppléant du bureau politiq [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  KOSSYGUINE ALEXEÏ NIKOLAÏEVITCH (1904-1980)  » est également traité dans :

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Le brejnévisme, âge d'or de la nomenklatura »  : […] Une des premières mesures prises par la nouvelle équipe, où l'on remarque particulièrement Brejnev, Kossyguine, Mikhaïl Souslov (membre du Presidium responsable à l'Idéologie), Nikolaï Podgorny (chef du département des cadres du comité central), Alexandre Chelepine (président du comité de contrôle du parti), est le rétablissement, à tous les échelo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_42625

Pour citer l’article

Bernard FÉRON, « KOSSYGUINE ALEXEÏ NIKOLAÏEVITCH - (1904-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-nikolaievitch-kossyguine/