ALCOOLS (G. Apollinaire)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'année 1913 constitue à plus d'un titre un tournant de la modernité poétique, sinon sa date de naissance. L'année du Sacre du printemps de Stravinski et des Jeux de Debussy, du premier volume d'À la recherche du temps perdu de Marcel Proust et de La Prose du Transsibérien de Blaise Cendrars, paraît Alcools d'Apollinaire (1880-1918), aux éditions du Mercure de France, avec un portrait de l'auteur par son ami l'« oiseau du Bénin », Pablo Picasso. L'amant meurtri de Marie Laurencin rassemble dans ce recueil quinze ans de poésie, près de soixante-dix pièces distinctes et même disparates, que regroupent cependant des relations subtiles de ton ou de cadence. Poèmes variés d'« esprit nouveau », alternant nostalgie et chanson gaie, qui proclament l'ouverture d'un siècle cosmopolite et citadin (« À la fin tu es las de ce monde ancien », dit le premier vers du premier poème, « Zone ») traversé de « Cosaques Zaporogues », d'« émigrants de Landor Road », de bordels « shangaïais », de drames rhénans, de « viriles cités » et de « saintes usines ».

Cependant la voix nouvelle – c'est un premier recueil – sans ponctuation (Apollinaire en prit la décision lors de la correction des épreuves, un jour de novembre 1912) mêle une universalité enrichie par la mécanique fluide de l'« antitradition futuriste », et une intimité revendiquée, riche d'assonances et d'allusions. Ce double mouvement fit rapidement de ce recueil le bréviaire de la modernité, plastique, musicale, littéraire, théorique aussi. Alcools, écrit Tristan Tzara dans les notes qu'il lui consacre en 1953, est devenu en quelques décennies « ce que Les Fleurs du mal avaient été pour Apollinaire et ses compagnons ».

Guillaume Apollinaire

Photographie : Guillaume Apollinaire

Avec Alcools (1913) et plus particulièrement avec le poème « Zone », qui ouvre le recueil, Apollinaire met en mots notre modernité, comme Picasso le faisait à la même époque en peinture. 

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Keystone/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Les derniers événements

1er-24 septembre 1998 Russie. Difficile installation du gouvernement d'Evgueni Primakov

alcools forts, le versement régulier, à compter d'octobre, des salaires et des retraites et une diminution de la pression fiscale. Les communistes, notamment, préconisent le recours à une émission monétaire et aux nationalisations.  […] Lire la suite

3-27 mai 1993 France. Plan gouvernemental de réduction des déficits publics et de relance de l'activité

alcools. L'augmentation de la durée de cotisation en vue de la retraite est envisagée. Un plan de 30 milliards d'économie sur les dépenses d'assurance-maladie est annoncé. D'autres mesures sont destinées à soutenir l'activité. Elles incluent des aides aux entreprises et aux secteurs du logement, des travaux publics et de l'agriculture, pour un montant […] Lire la suite

19-20 avril 1993 États-Unis. Destruction du ranch de la secte des davidiens assiégé par le F.B.I.

alcools, des tabacs et des armes à feu, le 28 février, en vue de vérifier le bien-fondé des soupçons pesant sur la centaine de disciples occupant le ranch, s'était soldée par la mort de quatre agents et de six davidiens. Une trentaine de personnes avaient été relâchées du ranch au cours du mois de mars. Les négociations avaient été rompues le 24 mars […] Lire la suite

23-31 mars 1983 France. Mise en place du plan de rigueur

alcools, ainsi que le forfait hospitalier entreront en vigueur, la première le 1er juillet et les deux autres le 1er avril. En matière budgétaire, l'objectif fixé est de réduire de 20 milliards de francs le déficit au moyen de 15 milliards d'économies et de 5 milliards de recettes nouvelles. Les besoins de financement des entreprises publiques – E.D.F […] Lire la suite

17-20 décembre 1982 France. Fin de session parlementaire chargée

alcools et les tabacs pour 1983 ; la loi de finances 1983, prévoyant un déficit de 118 milliards de francs et une compression des dépenses de fonctionnement ; – le 20, le deuxième collectif budgétaire pour 1982, qui porte le déficit à environ 99 milliards ; le projet créant un troisième concours d'entrée à l'E.N.A. pour les élus locaux et syndicalistes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « ALCOOLS (G. Apollinaire) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alcools-fiche-de-lecture/