CAQUOT ALBERT (1881-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Albert Caquot

Albert Caquot
Crédits : famille Kerisel

photographie

Pont de la Caille ou pont Neuf

Pont de la Caille ou pont Neuf
Crédits : Jacques Mossot/ Structurae

photographie


De l’aérostation aux grands ouvrages d’art

Cependant, les circonstances nationales le contraignent à déployer également son activité dans le domaine de l’aérostation et de l’aéronautique. Albert Caquot devient en 1914 commandant de la 21e compagnie d’aérostiers à Toul. Il met au point un ballon captif d’observation (cf. ballon caquot), appelé « saucisse », qui se révèle performant. Construit en grande série, ce ballon jouera un grand rôle sur les champs de bataille terrestres et maritimes au cours des deux conflits mondiaux.

Après la Première Guerre mondiale, Albert Caquot poursuit sa carrière de constructeur de grands ouvrages en béton armé au sein du bureau d’études Pelnard-Considère et Caquot. Il réalisera plus de trois cents ponts en France et à l’étranger. Le plus célèbre est le pont de la Caille au nord d’Annecy (Haute-Savoie), achevé en 1928 et qui constitue à cette époque un record mondial pour une seule arche avec une portée de 137,5 m. Il est également le concepteur de grands barrages, dont celui du Sautet (Isère), sur le Drac, mis en service en 1935. Albert Caquot construit aussi de grands halls en béton armé, tel le hangar d’aviation de la base aéronautique de Fréjus (Var), dit le Paquebot avec ses 7 000 m2 couverts, inauguré en 1935. Il conçoit pour les Chantiers de la Loire à Saint-Nazaire une forme de cale sèche, dite « Jean-Bart », pour la fabrication de bateaux de grandes dimensions. Le premier navire construit grâce à ce dispositif de terre-plein, adossé à une forme de radoub, est le Jean-Bart, cuirassé de 50 000 tonnes (d’où le nom de cette cale) lancé en mars 1940. Parmi les ouvrages emblématiques d’Albert Caquot, il faut citer sa contribution au célèbre Christ rédempteur du mont Corcovado à Rio de Janeiro (Brésil), monument dessiné par le sculpteur français Paul Landowski et inauguré en 1931. Albert Caquot a conçu la structure interne en béton armé pour cette réalisation de 38 m de hauteur, surmontée d’une statue de 30 m pour une masse totale de 1 145 tonnes.

Pont de la Caille ou pont Neuf

Pont de la Caille ou pont Neuf

Photographie

Cet ouvrage d’art en béton de Haute-Savoie, qui enjambe le torrent des Usses coulant 150 mètres plus bas, a été conçu par l’ingénieur français Albert Caquot. Achevé en 1928 et rénové depuis, ce pont de la Caille fut en son temps un record mondial de portée des ponts en béton, avec... 

Crédits : Jacques Mossot/ Structurae

Afficher

Parallèlement à son activité de constructeur, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur associé à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  CAQUOT ALBERT (1881-1976)  » est également traité dans :

CAQUOT BALLON

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ
  •  • 792 mots
  •  • 1 média

Le ballon Caquot est un ballon captif (c’est-à-dire relié au sol par un câble) d’observation, de forme allongée (d’où son nom commun de « saucisse »), qui a été mis au point en 1915 par l’ingénieur français Albert Caquot (1881-1976) et utilisé pendant la Première Guerre mondiale. En 1914, les ballons captifs déployés sur les champs de bataille permettent aux observateurs, ayant pris place dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballon-caquot/#i_55739

ÉLASTICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Michel KOTCHARIAN
  •  • 8 712 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Critères de limite élastique »  : […] Dans l'expérience précédente de traction, les deux contraintes σ 2 et σ 3 sont nulles. Dans ces conditions, on définit une limite élastique σ e à ne pas dépasser pour σ 1 afin que le matériau ne subisse pas de déformation permanente. Il est utile de savoir quelle est la limite élastique lorsque les trois contraintes principales sont différentes de zéro. On peut admettre q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elasticite/#i_55739

Voir aussi

Pour citer l’article

Bruno CHANETZ, « CAQUOT ALBERT - (1881-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-caquot/