LADD ALAN (1913-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur de cinéma américain, Alan Ladd est notamment connu pour ses rôles de détectives, de cow-boys et de héros de guerre.

Né le 3 septembre 1913 à Hot Springs (Arkansas), Alan Walbridge Ladd est surnommé « Tiny » pendant son enfance en raison de sa petite taille et de sa constitution fragile. Il surmonte ces railleries de cour d'école en devenant un excellent athlète ; il se révèle ainsi un nageur et un coureur hors pair durant son adolescence. Blessé, il doit renoncer à l'espoir de disputer les jeux Olympiques de Los Angeles en 1932 et se tourne alors vers le métier de comédien. C'est ainsi qu'il décroche en 1932 de petits rôles dans des films de la Warner Bros, Once in a Lifetime (Une fois dans la vie) et Tom Brown of Culver. Le succès se fera attendre durant de nombreuses années, et il s'acharne à accumuler les petits rôles pendant une grande partie de la décennie 1930. En 1936, il épouse Majorie Harrold, qui lui donne un fils en 1937, Alan Ladd, Jr. – futur président-directeur général de la Metro-Goldwyn-Mayer.

Alors qu'il joue dans quelques pièces radiophoniques, l'ancienne actrice Sue Carol, devenue agent d'artistes, repère Alan Ladd. Avec l'aide de cette dernière, il décroche plusieurs petits rôles dans des productions hollywoodiennes, telles que Pigskin Parade (1936) avec Judy Garland, Great Guns (1941, Quel pétard !) avec Laurel et Hardy, ou encore Citizen Kane (1941) d'Orson Welles. Ladd divorce de sa première femme en 1941, puis épouse Sue Carol l'année suivante. Ils auront deux enfants, Alana et David, qui feront à leur tour carrière au cinéma.

En 1942, Alan Ladd interprète un tueur à gages en quête de vengeance dans This Gun for Hire (Tueur à gages) de Frank Tuttle, prestation qui le fait accéder au rang de star. Il se voit dès lors proposer de figurer en tête d'affiche de films de qualité, tels que The Glass Key (1942, La Clé de verre), de Stuart Heisler, Lucky Jordan (1942, Jordan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« LADD ALAN - (1913-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-ladd/