DAVES DELMER (1904-1977)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parti de sa base californienne, un sous-marin américain se glisse furtivement dans la baie de Tōkyō, y débarque des observateurs puis rejoint son port d'attache, au terme d'une mission particulièrement hardie et mouvementée. Filmé dans un style documentaire empruntant ses éléments dramatiques aux seules données de cet épisode authentique de la Seconde Guerre mondiale, Destination Tokyo (1944) valut à son réalisateur Delmer Daves une immédiate renommée. Dans ce premier film, la vérité s'annonçait déjà pour lui comme la pierre angulaire de son œuvre future.

Né à San Francisco, Delmer Daves est mort le 17 août 1977. À sa sortie de Stanford University (Palo Alto, Calif.) où, tout en interprétant différents rôles sur la scène du théâtre universitaire, il acquit une licence de droit, il s'orienta vers le cinéma. Accessoiriste, monteur puis comédien, il se fit par la suite une solide réputation de scénariste : il rédigea le script de la célèbre comédie de Leo McCarey, Elle et Lui (1939), avec Charles Boyer et Irène Dunne. Le succès obtenu par Destination Tokyo auprès du public, le conduisit à tourner d'autres films de guerre dans lesquels il s'intéressa davantage aux hommes qu'à l'action. Plus tard, il aima se souvenir de Pride of the Marines (1945), qui sortit en France en 1971 seulement, sous le titre La Route des ténèbres. À cette date, sa carrière de réalisateur était achevée depuis 1964. Parmi ses dernières productions, bien peu trouvèrent grâce aux yeux de la critique, encore éblouie par la mémoire de son unique film « policier », The Dark Passage (1947, Les Passagers de la nuit) et de ses westerns.

The Dark Passage, qui était tiré du roman du même titre de David Goodis, apporta la gloire au couple Humphrey Bogart-Lauren Bacall. Sans recourir au classique arsenal du « thriller », Daves s'attacha dans ce film aux pas d'un innocent condamné à la prison à vie et que son évasion plonge dans le menaçant univers de San Francisco ; la ville est saisie dans la réalité crue de ses rues et de ses quartiers les moins hospitaliers. L [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis RIEUPEYROUT, « DAVES DELMER - (1904-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/delmer-daves/