IDRĪSĪ AL- (1100-env. 1165)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sans doute le géographe le plus connu de la tradition occidentale, al-Idrīsī est le type parfait de ces savants et écrivains qui maintinrent vivace la tradition culturelle arabe dans la Sicile des rois normands. Né peut-être à Ceuta, il est sans doute passé par l'Espagne avant de rejoindre la Sicile ; il a connu également l'Asie Mineure. Issu d'une famille marocaine remontant à Idrīs (d'où son nom d'Idrīsī que complète parfois l'épithète de Sharīf, réservée aux descendants du Prophète par ‘Alī, Idrīsī est connu comme l'auteur d'un traité sur les drogues et, surtout, d'un ouvrage de géographie qui lui a valu une renommée considérable.

Tout part d'un grand planisphère en argent commandé à Idrīsī par le roi Roger II, qui lui demande ensuite d'en écrire le commentaire, sous la forme d'un ouvrage développé ; ce sera le Livre du divertissement de celui qui désire parcourir le monde : Kitāb nuzhat al-mushtāq fī khtirāq alāfāq, plus connu sous le nom de Livre de Roger : Kitāb Rudjār ou al-Kitāb arrudjārī (trad. A. Jaubert, 2 vol., Paris, 1836-1840 ; éd. et trad. franç. partielles R. Dozy et M. J. De Goeje, Description de l'Afrique et de l'Espagne, Leyde, 1844-1866, reproduction anastatique 1968 ; une édition complète, en 9 fascicules, a été publiée par les soins de plusieurs savants, sous la direction de E. Ceruli, F. Gabrieli, G. Levi della Vida, L. Petech et G. Tucci, Naples-Rome, 1970-1984).

L'histoire de ce livre est d'une complication extrême : achevé en 1154, il ne représente en réalité qu'une forme parmi d'autres d'un grand ouvrage repris et remanié. D'abord, selon certains auteurs arabes, Idrīsī aurait composé, pour le roi Guillaume Ier (1154-1166), successeur de Roger II, un autre ouvrage géographique, sous le titre de Jardin de la civilité et divertissement de l'âme (Rawḍ al-uns wa nuzhat an-nafs) ou peut-être, de façon plus classique, Royaumes et routes (al-Mamālik wa l-masālik). Un manuscrit découvert au début du xxe siècle peut être le résumé soit de cet ouvrage, soit du Livre de Roger : on a pris l'habitude, en tout état [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  IDRISI AL- (1100-env. 1165)  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 289 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Formes éparses d'une connaissance éclatée »  : […] Il était normal que la géographie de la mamlaka payât le prix des catastrophes intervenues : le Domaine disparu comme entité politique, sa description le suivait dans sa perte. Normal, aussi, que d'autres formes de la géographie, non engagées dans cette aventure, connussent alors un regain d'intérêt. Aux premiers rangs, la ṣūrat al-arḍ , la peintu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/#i_15125

ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 2 147 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les temps difficiles »  : […] Les temps difficiles qui suivent le milieu du xi e  siècle et culminent à la date terrible de 1258 se traduisent par deux réactions : le repli sur la mémoire, le chemin sur des voies sûres et balisées ou, à l'inverse, l'exploration des temps nouveaux. Témoignage de ce que l'on fut ou de ce que l'on est, avec le souci, et même la fébrilité, de compi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-sciences-historiques-et-geographiques/#i_15125

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historiens et voyageurs »  : […] Ibn H̲aldūn domine de très haut l' historiographie arabe, mais ne doit pas être tenu pour le seul historien maghrébin. La nature du domaine étudié confère même aux ouvrages traitant de cette discipline une originalité qui permet de grouper leurs auteurs en une école indépendante. Dès les premières années du x e  siècle, l'ibadite Ibn aṣ-Ṣaḡīr écrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_15125

SICILE NORMANDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 320 mots

1060 Première intervention en Sicile de Roger, chargé par son frère Robert Guiscard, le duc normand de Pouille et de Calabre, de la conquête de l'île. 1072 Conquête normande de Palerme. 1086 Conquête normande de Syracuse. 1098 Le pape Urbain II accorde à Roger la légatie apostolique, et donc pleine autorité sur le clergé de Sicile et de Calabre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile-normande-reperes-chronologiques/#i_15125

Pour citer l’article

André MIQUEL, « IDRĪSĪ AL- (1100-env. 1165) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-idrisi/