AIMERI ou AYMERI DE NARBONNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage des chansons de geste ; baron de Charlemagne. Aimeri n'est pas un personnage historique ; sa légende est d'origine méridionale. Les chansons d'Aimeri constituent un groupe distinct à l'intérieur du cycle de Guillaume d'Orange, l'un des fils d'Aimeri. La première chanson du groupe d'Aimeri, Girart de Vienne (attribuée à Bertrand de Bar-sur-Aube, début du xiiie s.), raconte les exploits du jeune Aimeri, fils d'Ernaut de Beaulande. L'intrigue de la chanson d'Aimeri de Narbonne se passe après le retour de Charlemagne de Roncevaux. Il trouve soudain sur sa route une ville occupée par les Sarrasins : c'est Narbonne. Aimeri prend la ville, qu'il reçoit en fief. Il épouse ensuite Ermenjart, sœur du roi des Lombards, avec laquelle il aura sept fils dont la France sera « toute fleurie ». La geste Les Narbonnais relate le départ des fils d'Aimeri pour lutter contre les Sarrasins. Quatre chansons sont consacrées aux guerres des fils d'Aimeri contre les Sarrasins en Espagne (Le Siège de Barbastre, Bovon de Commarcis, Guibert d'Andrenas, Prise de Cordoue et de Sevile). La dernière chanson du groupe est la Mort Aimeri. Les Sarrasins réussissent à prendre Aimeri par trahison et ils veulent l'obliger à renier Dieu, mais ses fils viennent à son secours et le délivrent. Aimeri mourra en combattant les Centaures.

Victor Hugo, qui a connu le poème de Bertrand de Bar-sur-Aube, a utilisé le thème d'Aimeri dans La Légende des siècles pour son Aymerillot.

—  Edina BOZOKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AIMERI ou AYMERI DE NARBONNE  » est également traité dans :

CHANSON DE GESTE

  • Écrit par 
  • Italo SICILIANO
  •  • 5 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cycle de Garin de Monglane »  : […] On ne sait rien de Garin, ni de son fils Hernaut de Beaulande, ni d' Aymeri de Narbonne, fils d'Hernaut et père de sept enfants, dont le seul Guillaume est connu par l'histoire, ni non plus de la belle nichée de leurs petits-fils et neveux. Cependant vingt-quatre chansons, s'échelonnant du xii e au xiv e siècle, célèbrent les retentissants exploits des « enfances » et de la fabuleuse vieillesse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-geste/#i_6657

Pour citer l’article

Edina BOZOKY, « AIMERI ou AYMERI DE NARBONNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aimeri-aymeri-de-narbonne/