GRAGNE AHMED IBN IBRAHIM AL-GHAZI dit (1506 env.-1543)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Imâm éthiopien, né vers 1506, mort le 21 février 1543 à la bataille d'Ouaïna-Dega, près du lac Tana, Ahmed ibn Ibrāhīm al-Ghazī, dit Gragne (« le Gaucher »), est le fer de lance d'une vague musulmane qui, à l'apogée de sa conquête, va subjuguer pratiquement tout le royaume d'Éthiopie, dont les sujets se convertissent alors majoritairement à l'islam.

Ainsi, devenu maître du sultanat musulman somalien d'Adal dont il confie le trône à son frère, réduit à un rôle fantoche, Gragne entreprend la guerre sainte (jihād) contre l'Éthiopie chrétienne. Pour bâtir son armée, il recrute dans la population nombreuse et hétérogène des nomades somali – motivés par des raisons d'ordre religieux et les perspectives de richesse. Par ailleurs, Gragne s'allie aux Turcs qui lui fournissent un petit corps de troupe, ainsi que des armes à feu dont il sait faire bon usage.

Malgré sa victoire sur l'armée éthiopienne en 1526-1527 dans l'Adal, Gragne attend 1531 pour lancer une invasion massive. En 1535, c'est dans un sillage de désolation qu'il achève la conquête des provinces du sud et du centre, jusqu'aux hauts plateaux éthiopiens du nord. Réfugié avec une poignée de partisans dans des régions reculées, le négus David II sollicite alors l'aide du Portugal. Un petit contingent portugais, commandé par Christophe de Gama (fils de l'illustre navigateur), débarque en 1541. Mais, après un premier revers, les troupes portugo-éthiopiennes sont mises en déroute par Gragne, qui s'est entre temps assuré le renfort des Turcs. Les quelques survivants portugais et le nouveau négus Claude (Galawdewos) ne tardent cependant pas à reformer leurs troupes et à rallier à leur cause nombre d'Éthiopiens. De son côté, Gragne congédie la majeure partie des soldats turcs. Il est tué dans la bataille décisive d'Ouaïna-Dega en février 1543. Claude reprend dès lors possession de son royaume. Pour autant, la crise spirituelle engendrée par la conversion de ses sujets à l'islam, suivie de leur reconversion au christianisme, va s'avérer des plus délicates à résoudre.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GRAGNE AHMED IBN IBRAHIM AL-GHAZI dit (1506 env.-1543)  » est également traité dans :

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 464 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La lutte contre l'Islam et l'aide portugaise »  : […] de guerre de l'Adal attaqua avec deux cents arquebusiers fournis par ceux-ci. Surnommé Gragne (« le Gaucher »), il dévasta le pays jusqu'au Tigré et à Axoum. Neuf sur dix de ses sujets abjuraient le christianisme, et le roi des rois, acculé dans les montagnes de l'intérieur, envoya aux Portugais un appel désespéré. La flotte ottomane tenait alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_33696

ÉTHIOPIE DE L'ANTIQUITÉ AU XVIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bertrand HIRSCH
  •  • 495 mots

1527 Jihad lancé par l'imam Ahmed Grañ (ou Gragne) contre l'Éthiopie chrétienne ; début d'une conquête quasi complète du haut-plateau chrétien par les troupes musulmanes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie-de-l-antiquite-au-xvie-siecle-reperes-chronologiques/#i_33696

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 586 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Confrontations des Somali aux impérialismes, XVIe-XIXe siècle »  : […] régionale remonte au xvie siècle. En 1529, l'émir Ahmed ibn Ibrahim, dit Ahmed Gragne (le « gaucher »), homme fort de la cité de Harar, centre religieux et politique du royaume de l'Adal, forme une coalition de tous les territoires musulmans avoisinants, pour lancer une guerre sainte contre le royaume chrétien d'Éthiopie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_33696

Pour citer l’article

« GRAGNE AHMED IBN IBRAHIM AL-GHAZI dit (1506 env.-1543) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-ibn-ibrahim-al-ghazi-gragne/