CHRISTIE AGATHA (1891-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'intrigue policière

En 1936, dans la préface de Cartes sur table (Cards on the Table), Agatha Christie propose à ses lecteurs de découvrir parmi quatre suspects, et sur la simple analyse des marques de jeu, le coupable d'un crime commis pendant une partie de bridge. Ce défi jeté à la sagacité de l'enquêteur est caractéristique de son œuvre et des formes d'énigmes qui s'y trouvent élaborées. Le meurtre, comme l'affirme souvent Hercule Poirot, ne peut être réduit à la dimension d'un pur événement ; il s'explique d'abord par la personnalité de la victime, puis par celle de l'assassin. Le coupable ne sera donc désigné qu'au terme d'une investigation le plus souvent psychologique des antécédents du crime : recherche de mobiles, plus que d'indices ; du pourquoi, autant que du comment. Il pourra même s'agir parfois d'une véritable reconstruction rétrospective d'un drame déjà ancien, là où, tout indice matériel ayant disparu, le problème devient purement intellectuel. Cinq Petits Cochons (Five Little Pigs, 1942) illustre au mieux cette forme d'énigme qui sera privilégiée par l'auteur dans la dernière partie de son œuvre.

L'aspect psychologique du problème posé sera accentué par le nombre limité des suspects possibles et par le resserrement du drame dans l'enclos d'une pension de famille, d'un petit village, d'un hôtel de vacances, d'un site archéologique ou d'une réception. Lieux tranquilles, dont le charme souvent provincial fait ressortir le caractère inattendu et tortueux du crime accompli. L'image de la maison, d'un terrain familial où se noue le drame derrière l'écran des traditions anglaises et du conformisme social, traverse toute l'œuvre d'Agatha Christie, du premier jusqu'au dernier roman qui se déroulent tous deux dans la même résidence de campagne ; ce qui n'exclut pas des variations sur la forme de ce milieu protégé, tour à tour bateau, compartiment de train ou d'avion, île ou collège. Le crime qui fournit l'occasion de l'enquête possédera donc généralement un caractère privé. Il est non seulement prémédité mais accompli à la faveur d'une véritable mise en scèn [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CHRISTIE AGATHA (1891-1976)  » est également traité dans :

ROMAN - Essai de typologie

  • Écrit par 
  • Jean CABRIÈS
  •  • 5 922 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la chambre close à la violence ouverte »  : […] Le coupable et le justicier, l'indice et la déduction, l'énigme et l'enquête : ces couples ont une vieille existence dans la littérature, si l'on songe au Soga monogatari du xiv e siècle japonais, aux Mille et Une Nuits , à Zadig et aux romans noirs de Mrs Radcliffe (1764-1823). Toutefois, le roman policier proprement dit appartient par essence aux villes modernes, où une police très organisée g […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marianne ALPHANT, « CHRISTIE AGATHA - (1891-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/agatha-christie/