AFRIQUE NOIRE (Arts)Un foisonnement artistique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution des approches de l'art africain

Dès que les amateurs de curiosités exotiques, puis les artistes et les savants se furent intéressés aux productions nègres, ils éprouvèrent le besoin de les intégrer dans une classification qui les situerait par rapport aux expressions esthétiques occidentales et en expliquerait à la fois le sens et la forme.

Les inventaires

Le répertoire pur et simple des collections anciennes a servi de cadre aux premières catégorisations des arts africains. Les pièces exotiques dont on ne connaît qu'approximativement la provenance sont encore, au xviiie siècle, des « objets de curiosité ». Au xixe siècle, c'est plutôt l'objet ethnographique que l'objet d'art proprement dit qui intéresse les savants. Les pièces, à leur arrivée en Occident, sont étudiées, répertoriées, classées comme des éléments matériels de la culture relevant des domaines de la religion, de la magie et plus généralement de l'initiation. La notion d'esthétique africaine (a fortiori celle de style régional ou tribal) n'est pas encore perçue en tant que telle. Les objets rituels sont les expressions barbares d'un art sauvage, considéré comme une forme primaire de la culture humaine.

Les classifications régionales et tribales

À mesure que les pièces affluaient en Europe, l'intérêt pour toutes les productions africaines grandissait, mais il fallut attendre la « découverte » des cubistes pour qu'une véritable mode artistique se développe. Les collections constituées à cette époque ne rendirent pas les services qu'on aurait pu en attendre, car l'ethnologie du début du xxe siècle, tournée vers l'histoire des civilisations, les synthèses sociologiques et la muséographie analytique, empêchait toute recherche particulière sur les problèmes de la création plastique. Les classifications restent générales. Eckart von Sydow (1923) distingue deux grandes régions : l'Afrique occidentale et centrale, qui possède un art élaboré, et l'Afrique orientale et australe avec un style plus fruste nommé Pfahlplastik ou « style du poteau ». Georges Hardy (1927) tente de trouver une liaison entre l'art [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages



Médias de l’article

Porte pounou

Porte pounou
Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

photographie

Bronze du Bénin

Bronze du Bénin
Crédits : City of Detroit Purchase, Bridgeman Images

photographie

Danse rituelle

Danse rituelle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Masque bamana

Masque bamana
Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article





Écrit par :

  • : ethnologue, directeur de recherche honoraire de l'Institut de recherche pour le développement (I.R.D., ex-O.R.S.T.O.M.)

Classification


Autres références

«  AFRIQUE NOIRE  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Civilisations traditionnelles

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 906 mots

Les sociétés globales – ainsi appelées parce qu'en chacune d'elles l'individu trouve l'ensemble des réseaux de relations sociales dont il a besoin au cours de sa vie – furent nombreuses dans l'Afrique traditionnelle, celle qui prit fin avec la période coloniale en ses débuts, vers le dernier quart du xixe siècle. Un ethnologue, George P. Murdock, en é […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Langues

  • Écrit par 
  • Emilio BONVINI, 
  • Maurice HOUIS
  •  • 8 269 mots
  •  • 1 média

Il ne semble pas exagéré de dire qu'il existe un « tiers monde » dans le champ d'étude des langues ethniques et que les langues de l'Afrique noire en font partie. On en a progressivement rendu compte depuis le xviie siècle ; mais, jusqu'à une date assez récente, cette documentation descriptive a souvent manqué de rigueur scientifique. À cela il y a de […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Les littératures traditionnelles africaines revêtent différentes formes, du récit appartenant au patrimoine identitaire d'un groupe ou d'une ethnie à la production d'œuvres entièrement nouvelles, inscrites dans les préoccupations les plus actuelles de cette ethnie ou de ce groupe […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Considérer les religions négro-africaines comme un ensemble susceptible de définitions appropriées renvoyant à des principes et des règles lui donnant une unité serait accorder une spécificité définitive à leurs manifestations et, au-delà de leur diversité, reconnaître un lien commun entre elles qui conférerait à l'Afrique tenue pour une entité homogène une […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Après avoir été longtemps tributaire d'une conception qui ne voyait en lui qu'un ensemble de formes privées de dimension historique, sans véritable référence au contexte qui le portait, l'art africain fait désormais l'objet d’une approche plus englobante, qui s'efforce de rendre aux œuvres leur place chronologique et de décrire au plus près leur environnement fonctionnel.Les arts des cours ancienn […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

La perception que l'Occident a pu avoir des arts africains a été fortement perturbée par ce que, dans les années 1920, on a appelé l'« art nègre ». Le choc esthétique et l'influence de ces formes sur les avant-gardes a un temps eu pour effet de faire passer au second plan la richesse des styles, ainsi que la complexité des liens entretenus avec l'univers social et religieux. Ce n'est que par l'étu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis PERROIS, « AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-un-foisonnement-artistique/