REIDY AFFONSO EDUARDO (1909-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte brésilien né à Paris. Diplômé de l'École des beaux-arts de Rio de Janeiro en 1930, Reidy fait carrière dans les services municipaux d'architecture et d'urbanisme de la ville de Rio. Membre de l'équipe chargée de la construction du ministère de l'Éducation et de la Santé (1936-1943), il subit profondément l'influence de Le Corbusier pendant le court séjour de celui-ci à Rio. Sensible à l'invention formelle de Niemeyer et au charme des meilleures réussites de Costa, il sait s'en inspirer en créant des œuvres originales remarquables d'équilibre. Rigueur fonctionnelle, plasticité structurale, souci de la conception générale et du détail, telles sont les qualités fondamentales de ses réalisations. Il est l'auteur des meilleurs programmes d'habitation populaire tentés au Brésil (unités résidentielles de Pedregulho, 1950, et de Gavea, 1954, dont la réalisation fut malheureusement si lente qu'elles étaient encore inachevées à sa mort) : il y crée une architecture adaptée à un site accidenté, fait appel à la construction économique sans, pour autant, sacrifier l'esthétique, valorise les bâtiments publics qui animent l'ensemble (école, gymnase, dispensaire, marché). On note son goût prononcé pour les volumes purs définis par des obliques (théâtre populaire Maréchal-Hermès, 1950-1951 ; maison Carmen-Portinho, 1950-1952), l'audace de ses recherches de structure (collège expérimental d'Assomption au Paraguay, 1953-1965 ; musée d'Art moderne de Rio de Janeiro, 1954-1967). Reidy a malheureusement rencontré de nombreuses difficultés pour l'achèvement de ses projets d'envergure par suite des déboires financiers de l'administration commanditaire. Il connaît aussi une vive déception sur le plan de l'urbanisme : son projet pour la colline Santo Antonio (1948) est admiré mais refusé par la municipalité de Rio. Il obtient par contre un succès complet lors de l'aménagement du parc Flamengo (1962-1964) avec l'architecte-paysagiste Burle Marx : ce magnifique complexe de jardins et d'autoroutes est établi sur les terrains gagnés sur la baie pour pouvoir assurer une liaison rapide entre le centre de Rio de Janeiro et les quartiers résidentiels de la zone sud.

—  Yves BRUAND

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail, archiviste-paléographe, docteur ès lettres

Classification


Autres références

«  REIDY AFFONSO EDUARDO (1909-1964)  » est également traité dans :

LOGEMENTS COLLECTIFS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 811 mots

1947-1952 Unité d'habitation, Marseille, Le Corbusier (1887-1965). Grâce à l'appui du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, Le Corbusier peut, pour la première fois, mettre à l'épreuve son projet de « Cité radieuse » imaginé avant-guerre. Ce bâtiment, posé sur pilotis, accueille environ 400 logements de 23 types différents, desservis à chaque étage par une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logements-collectifs-de-l-apres-guerre-reperes-chronologiques/#i_24883

Pour citer l’article

Yves BRUAND, « REIDY AFFONSO EDUARDO - (1909-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/affonso-eduardo-reidy/