AÉRONOMIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Action du rayonnement solaire

Si le Soleil se comportait comme un corps noir parfait, il suffirait de connaître sa température d'émission pour décrire tout le spectre à l'aide de la loi de Planck relative à l'émission d'un corps noir. La nature est cependant plus complexe, et l'approximation d'un corps noir ne permet en tout cas pas de rendre compte correctement du flux de l'énergie solaire représenté à la figure 3. La courbe en grisé correspond à une flambe solaire qui est une manifestation de l'activité solaire. Il est clair que des variations énormes peuvent se présenter aux longueurs d'onde inférieures à 10 nm. En réalité, tout le spectre solaire au-dessous de 175 nm est l'objet de variations importantes. Le flux total d'énergie électromagnétique provenant du Soleil et arrivant au sommet de l'atmosphère terrestre à une unité astronomique (l'unité astronomique est par définition le demi-grand axe de l'ellipse de rotation de la Terre autour du Soleil, soit 149 598 600 km) est appelé constante solaire, dont on cherche maintenant à déterminer la variation éventuelle. Sa valeur est de 1,367 × 103 W . m—2. Cet éclairement provient essentiellement des longueurs d'onde supérieures à 300 nm. Comme l'éclairement varie inversement avec le carré de la distance Terre-Soleil, une variation géométrique de la constante solaire se produit au cours de l'année. Ainsi, en janvier, la constante solaire atteint sa valeur maximale de 1,41 × 103 W . m—2 et, en juillet, la valeur minimale est de 1,32 × 103 W . m—2. Cette variation n'a aucun rapport avec des variations physiques dans le Soleil, mais résulte uniquement de la position relative du système Terre-Soleil. Les variations de l'éclairement au cours d'une année sont montrées sur la figure 4 pour un éclairement incident pris arbitrairement égal à un, à une distance d'une unité astronomique. Cette figure est valable pour toutes les longueurs d'onde avant qu'elles ne soient éventuellement absorbées par des constituants atmosphériques.

Spectre solaire

Dessin : Spectre solaire

Dessin

Spectre solaire à une unité astronomique en fonction de la longueur d'onde. La courbe en rouge correspond à une très forte activité solaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Isophotes

Dessin : Isophotes

Dessin

Isophotes de la valeur moyenne de l'éclairement quotidien sur une surface horizontale, lorsque l'éclairement à une unité astronomique est pris égal à l'unité. Les variations de l'éclairement sont essentiellement dues à celles du temps d'exposition au Soleil. La ligne au centre correspond... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le rayonnement solaire peut avoir trois types d'interaction [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Pression atmosphérique : distribution verticale

Pression atmosphérique : distribution verticale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Nomenclature aéronomique

Nomenclature aéronomique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Spectre solaire

Spectre solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Isophotes

Isophotes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 11 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  AÉRONOMIE  » est également traité dans :

BLAMONT JACQUES (1926-2020)

  • Écrit par 
  • Marie-Lise CHANIN
  •  • 1 140 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le scientifique et l’espace »  : […] Né le 13 octobre 1926 à Paris, Jacques Blamont est admis à l’École normale supérieure (ENS) en 1948. Élève d’Alfred Kastler – qui recevra le prix Nobel de physique en 1966 –, il obtient l’agrégation de sciences physiques en 1952 puis soutient sa thèse en 1956. Nommé l’année suivante professeur à la faculté des sciences de Paris, il fonde en 1958 le premier laboratoire français consacré à la recher […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gaston KOCKARTS, « AÉRONOMIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/