ADONIS, mythologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Smyrna (Myrrha) ayant conçu par tromperie Adonis (Adônis) de son père Théias, roi de Syrie, les dieux la font échapper à la colère paternelle en la changeant en arbuste. Adonis est recueilli par Aphrodite (la phénicienne Ashtart, Astarté), mais il est élevé par Perséphone. Il est blessé mortellement par un sanglier suscité par la colère ou la jalousie d'Artémis. Sa mort tragique qui l'enlève à l'amour de sa maîtresse, Aphrodite, invite encore à la compassion ; les affinités qu'il semble offrir avec le monde végétal entier suggèrent toujours de voir dans ce bel adolescent, venu d'Orient, un de ces esprits de la végétation, inventés au xixe siècle, par Mannhardt et Frazer. Cependant, le mythe d'Adonis et de Myrrha est d'abord une histoire de séduction et le rituel des adonies met en scène un jardinage dérisoire dont les produits sont nettement marqués par la stérilité. Dans le mythe, la séduction est double : celle qu'une fille, Myrrha, exerce sur son père, en châtiment du mépris qu'elle a montré à l'égard d'Aphrodite et du mariage ; celle aussi qu'exerce dès son apparition le fils de Myrrha, né d'une mère transformée en arbre à myrrhe. La beauté d'Adonis attire deux puissances divines, l'une d'en haut, Aphrodite, et l'autre d'en bas, Perséphone. Séduction qu'explique sa nature aromatique. Dans une pensée qui définit l'agriculture comme une coction naturelle, les différents produits végétaux sont répartis entre deux termes extrêmes, définis par rapport au feu solaire : d'un côté, l'herbe, crue, froide et humide, confinant au pourri ; de l'autre, les aromates, produits secs, chauds, ignés même, car contigus au feu solaire. La myrrhe, comme l'encens, se récolte au lever héliaque de la constellation du Chien, pendant la canicule, quand la Terre et le Soleil sont le plus proches l'un de l'autre. Sous forme d'onguents ou de parfums, les aromates ont pour les Grecs, dans leurs pratiques amoureuses, des vertus aphrodisiaques qui permettent de changer les relations conjugales pour instituer de [...]

Vénus et Adonis, Véronèse

Vénus et Adonis, Véronèse

Photographie

Véronèse (1528-1588), Vénus et Adonis, huile sur toile, 1580. Musée du Prado, Madrid. 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  ADONIS, mythologie  » est également traité dans :

ADONE, Giovanni Battista Marino - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Mireille BLANC-SANCHEZ
  •  • 1 035 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une épopée baroque »  : […] Ambiguë, ambivalente, la poésie de l' Adone compte l'insaisissable Protée parmi ses ascendants. Ainsi se présente, par exemple, le protagoniste qui, « telle une vierge simple et pure », « s'égare » lorsque Vénus lui apparaît dans son éblouissante nudité : « Elle, parmi le vert du clos ombreux/ toute timide restant à l'écart,/ cache et fait voir se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adone/#i_5476

APHRODITE

  • Écrit par 
  • Laurence KAHN
  •  • 756 mots
  •  • 4 médias

Née de Zeus et de Dionè, selon Homère ( Iliade , V, 365), la déesse grecque Aphrodite est, selon la tradition hésiodique, surgie de la semence écumeuse jaillie des parties sexuelles d'Ouranos mutilé, que son fils Kronos avait jetées dans la mer ( Théogonie , 173 et suiv.) . Le flot la porte alors vers Cythère et Chypre ( Odyssée , II, 288 ; XVIII, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aphrodite/#i_5476

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 050 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La vraie nature des religions à mystères »  : […] Passons aux religions à mystères. Ici encore, comme le tableau est séduisant ! On rassemble des traits empruntés à tous les mystères, à toutes les époques, depuis les mystères d'Éleusis au vi e  siècle avant notre ère jusqu'aux tauroboles du iv e  siècle après J.-C. Et de tous ces morceaux épars on bâtit une sorte de « mystère par excellence », un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_5476

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Dieux du Soleil et de la végétation »  : […] Déjà dans les religions primitives, on remarque la coalescence de l'être suprême céleste avec un dieu solaire. En Afrique, ce processus est assez fréquent : de nombreuses tribus donnent à l'être suprême le nom de Soleil. Ce jeu de substitution se retrouve en Indonésie : ainsi, chez les Toradja, le dieu solaire prend peu à peu la place du dieu céles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_5476

VÉNUS, iconographie

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 867 mots
  •  • 4 médias

Déesse de la beauté et de l'amour, Vénus, l'Aphrodite grecque , apparaît dans un grand nombre d'épisodes mythologiques. Elle est aussi l'un des personnages les plus aimés des artistes de toutes les époques. Selon les scènes évoquées, on la voit seule ou mêlée à d'autres figures, mais les scènes où on la rencontre sont presque toujours relatives à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-iconographie/#i_5476

Pour citer l’article

Marcel DETIENNE, « ADONIS, mythologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adonis-mythologie/