KRIEGER ADAM (1634-1666)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur et organiste Adam Krieger est considéré comme le représentant le plus éclectique et le plus original du lied baroque allemand.

Né le 7 janvier 1634, à Driesen, en Poméranie (aujourd'hui Drezdenko, en Pologne), Adam Krieger se forme auprès de Samuel Scheidt, à Halle et à Leipzig, avant de devenir organiste de l'église Saint-Nicolas de cette dernière ville, où il succède à Johann Rosenmüller. À partir de 1657, il officie à Dresde comme organiste de la cour de l'électeur de Saxe. S'il se fait d'abord connaître de son vivant par ses pièces sacrées, les œuvres qui nous sont parvenues sont pour la plupart de nature profane. Ses cinquante Arien (Leipzig, 1657), dont il signe certains des textes, sont écrits pour une à trois voix, deux violons, une contrebasse de viole et basse continue, et comportent souvent de brefs intermèdes instrumentaux (Ritornellen) entre les couplets ; ce recueil constitue un sommet du lied au xviie siècle. Les cinquante Neue Arien (Dresde, 1667 ; édition augmentée de 10 lieder en 1676), pour une à cinq voix, cinq instruments à cordes et basse continue, seront publiés après sa mort, survenue le 30 juin 1666, à Dresde.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KRIEGER ADAM - (1634-1666) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-krieger/