HESCHEL ABRAHAM JOSHUA (1907-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théologien et philosophe américain, Abraham Joshua Heschel, né à Varsovie, est un descendant de grands maîtres hassidiques (par son père, du Maguid de Mezeritch ; par sa mère, de Lévi Yitzhk de Berditchev). Après des études à l'université de Berlin (où il donne comme dissertation inaugurale Das prophetische Bewusstsein, 1935), il succède en 1937 à Martin Buber comme directeur de l'Organisation pour l'éducation juive permanente des adultes (Francfort). Déporté en 1938 en Pologne, il passe d'abord à Londres, où il fonde l'Institute for Jewish Learning, puis aux États-Unis, où il enseigne l'éthique et la mystique juives, en 1940 au Hebrew Union College de Cincinnati et, à partir de 1945, au Jewish Theological Seminary of America à New York.

Penseur influent dans les cercles juifs aussi bien que chrétiens, il a occupé aux États-Unis une position et a exprimé des options assez proches de celles de A. Neher en France. Sa vie fut engagée politiquement : au côté de Martin Luther King pour la défense des Noirs ; en qualité de coprésident de la Conférence religieuse pour la paix au Vietnam ; auprès de Jean XXIII, contribuant à infléchir les déclarations du concile de Vatican II sur le peuple juif. Poète (il a publié un recueil en yiddish), érudit (il a étudié sur la philosophie médiévale, notamment Saadiah, ibn Gabirol, Maimonide), il a surtout développé une conception originale de la philosophie de la religion. Tout d'abord, il insiste sur l'importance de la religion : « L'humanité n'a pas à choisir entre la religion et la neutralité. L'irréligion n'est pas un opium mais un poison [...]. Si nous ne sommes pas les ministres du sacré, nous sommes les esclaves du mal. » Il fait une déclaration de « guerre incessante et universelle contre tout ce qui est vulgaire, contre la glorification de l'absurde ». Il recommande de ne pas substituer la philosophie à la religion (comme l'ont fait Spinoza et Mendelssohn) et de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégée de l'Université, docteur en philosophie, maître de conférences à l'université de Rennes

Classification

Pour citer l’article

Françoise ARMENGAUD, « HESCHEL ABRAHAM JOSHUA - (1907-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-joshua-heschel/