ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

11 avril

Interrompue par la nuit la veille, après 40 minutes de combat, la finale de lutte reprend, et le gymnaste allemand Carl Schuhmann vient enfin à bout du Grec Giorgios Tsitas ; il remporte sa quatrième victoire.

Au tir au pistolet à 30 mètres, l'Américain Sumner Paine l'emporte devant le Danois Holger Nielsen, par ailleurs médaillé en escrime ; au pistolet de vitesse à 25 mètres, le Grec Ioannis Frangoudis se classe premier devant son compatriote Yeoryios Orphanidis.

En cyclisme sur piste, au Nouveau-Phalère, c'est le jour de gloire du Français Paul Masson, un étudiant en médecine qui a déjà participé à quelques courses professionnelles sous le pseudonyme de Nossam afin de ne pas perdre son statut d'amateur. Il remporte le sprint (2 000 m), devant le Grec Stamatios Nikolopoulos à 2 secondes. Puis il s'adjuge le 10 kilomètres en 17 min 54 s 1/5, devant Léon Flameng, et le tour de piste, en 24 secondes, devant Nikolopoulos et Flameng.

En lawn-tennis, aucun des meilleurs joueurs du moment n'a fait le déplacement. L'Irlandais John Pius Boland (Grande-Bretagne), alors étudiant à Oxford et qui deviendra politicien, bat le Grec Dionysos Kasdaglis (7-5, 6-4, 6-1) en finale ; en double, John Pius Boland et Fritz Traun (Allemagne) s'imposent face aux Grecs Kasdaglis et Petrokokkinos (6-2, 6-4).

Les organisateurs n'ont pas souhaité investir dans la construction d'une piscine. C'est donc en « haute mer », dans l'eau fraîche (13 0C) et troublée de la baie de Zéa, au Pirée, que se déroulent les épreuves de natation. Les neuf concurrents du 1 200 mètres sont transportés par bateau et doivent regagner le rivage, les « bouées » marquant le parcours sont des citrouilles évidées qui ballottent au gré des vagues. Le Hongrois Alfred Hajos s'est couvert d'une couche de graisse de plusieurs millimètres pour ne pas prendre froid. Il remporte la course (18 min 22 s 1/5), très loin devant le Grec Joannis Andreou (21 min 3 s 2/5), alors que l'Américain Gardner Williams, pétri de froid, serait, semble-t-il, ressorti immédiatement de l'eau sans défen [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1896-1ers-jeux-olympiques-d-ete/