ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

15 avril

Le stade Panathénaïque est comble. En effet, après que toute la famille royale, à l'exception de la reine Olga, souffrante, a pris place dans la loge à 10 h 30, tout le monde peut pénétrer dans le stade sans billet. Après lecture d'une ode en vers pindariques par le professeur Robertson, d'Oxford, vient l'appel de chaque lauréat. Le roi remet aux lauréats de ces Jeux la branche d'olivier de l'Altis d'Olympie, le diplôme et la médaille en argent ; le drapeau de leur pays est hissé au mât central. La cérémonie s'achève par un défilé des athlètes sur la piste, Spiridon Louys en tête. Le roi Georges Ier proclame la fin des Jeux, puis se penche vers Coubertin et lui dit : « Monsieur de Coubertin, je sais ce que nous vous devons. »

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1896-1ers-jeux-olympiques-d-ete/