Écosystèmes aquatiques continentaux


KJÖKKENMÖDDING

  • Écrit par 
  • Maud GIRARD-GESLAN
  •  • 64 mots

Kjökkenmödding vient du danois Kjökken, cuisine, et mödding, fumier. Nom donné en 1847 par les archéologues danois aux déchets de cuisine entassés au milieu de poteries grossières et d'outils en bois et en corne découverts dans les tourbières de l'Europe septentrionale ; tradu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kjokkenmodding/#i_0

LACS

  • Écrit par 
  • Bernard DUSSART
  •  • 9 368 mots
  •  • 9 médias

L'étude scientifique des lacs, et, par extension, des étangs, mares, marais et lagunes, fait l'objet d'une discipline appelée limnologie. Ainsi, ce terme que créa en 1892 le Suisse F. A. Forel et qu'il a défini comme l'« océanographie des lacs » désigne aujourd'hui l'étude statique et dynamique des eaux continentales ou intérieures séparées du monde océanique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lacs/#i_0

MANGROVES

  • Écrit par 
  • Frédéric BALTZER, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 146 mots
  •  • 2 médias

Les mangroves sont des communautés biotiques d'animaux et de végétaux, d'aspect très particulier, caractéristiques de vases littorales marines soumises au flux et au reflux des marées. Elles n'existent que dans les régions tropicales et subtropicales humides, arides ou même désertiques (l'eau nécessaire à la vie est fournie par la mer) : elles atteignent la Floride, le sud du Japon et le nord de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mangroves/#i_0

MARAIS & VASIÈRES

  • Écrit par 
  • Fernand VERGER
  •  • 3 098 mots
  •  • 4 médias

Les marais sont des terrains dont le drainage naturel est imparfait. Même lorsqu'ils ont été drainés artificiellement, ils conservent en général cette appellation : marais Pontins en Italie, marais de Dol en France, etc. Selon leur situation à l'intérieur des terres ou sur le littoral, on les divise habituellement en marais intérieurs et en marais maritimes, bien que, dans les vallées inférieures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marais-et-vasieres/#i_0

TOURBIÈRES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 3 141 mots
  •  • 4 médias

Biotopes très originaux, les tourbières sont des écosystèmes continentaux formés d'hygrophytes dont la croissance, dans certaines conditions climatiques, parfois topographiques, engendre l'accumulation d'importantes quantités de matière végétale. Celle-ci, après une diagenèse modérée, biochimique et mécanique, forme une roche combustible renfermant jusqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourbieres/#i_0


Affichage 

Lacs artificiels les plus grands

Lacs artificiels les plus grands

tableau

Les plus grands lacs artificiels du monde, par leur volume, supérieur à 40 km3 (source: Commission internationale des grands barrages, «Registre mondial des barrages», Paris, 1988). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lacs naturels les plus profonds

Lacs naturels les plus profonds

tableau

Les principaux lacs naturels du monde ayant une profondeur supérieure à 300 m (d'après P. Gâstescu). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lacs naturels les plus grands

Lacs naturels les plus grands

tableau

Les principaux lacs naturels du monde ayant une surface supérieure à 4 000 km2 (d'après P. Gâstescu). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Production des lacs

Production des lacs

tableau

Ordre de grandeur de la production des lacs dans les principales zones du globe. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pentes des zones piscicoles

Pentes des zones piscicoles

graphique

Diagramme des pentes des zones piscicoles dans les eaux courantes (d'après Huet). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Distribution d'animaux et vitesse du courant

Distribution d'animaux et vitesse du courant

graphique

Distribution de divers animaux en fonction de la vitesse du courant (d'après Ambühl, in Schwoerbel). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Habitats lotiques non pollués

Habitats lotiques non pollués

tableau

Critères de classification des habitats lotiques non pollués d'après R. W. Pennak, 1971. Il faut noter que certains critères, sans faire double emploi, sont complémentaires. Il en est ainsi des critères 4 et 12 (tous deux influençant le stock de micro-organismes fixés :... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vitesse du courant et température

Vitesse du courant et température

graphique

Évolution de la vitesse du courant en cm/s et de la température en oC le long d'un cours d'eau. Ces deux données permettent de définir les zones du cours d'eau (rhithron et potamon) et les types de répartition des espèces de a à f (d'après Illies). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chaîne énergétique dans la Tamise

Chaîne énergétique dans la Tamise

dessin

Chaîne énergétique dans la Tamise en aval de Reading (production exprimée en kcal/m2/an). La production primaire est ici assurée, à la fois par les organismes (phytoplancton), la matière en suspension dans l'eau (seston), les détritus benthiques d'origine... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Subdivision en zones d'un réseau lotique

Subdivision en zones d'un réseau lotique

dessin

Représentation schématique de la subdivision en zones d'un réseau lotique, montrant le rôle des « confluences principales » dans la délimitation des zones. Z.S., Z.M., Z.I. : zone supérieure, moyenne et inférieure à Salmonidés (d'après Illies). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tourbe de l'Alleröd : vitesse d'épaississement

Tourbe de l'Alleröd : vitesse d'épaississement

graphique

Vitesse moyenne d'épaississement de la tourbe de l'Alleröd à nos jours dans deux tourbières oligotrophes topogènes, distantes de 500 m, dans le complexe palustre de Cessières-Montbavin (Aisne, France). Le relèvement des courbes au Subatlantique tient à des causes anthropiques... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tourbière ombrogène

Tourbière ombrogène

dessin

Série évolutive complète d'une tourbière ombrogène : tourbière de Mouthe dans le Doubs, située à 930 m d'altitude (les stades aquatiques initiaux ne sont pas figurés) ; elle atteint environ 2 m de haut et sa largeur varie de 50 à 200 m. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Évolution de deux séries turficoles

Évolution de deux séries turficoles

tableau

Évolution simplifiée (de haut en bas) de deux séries turficoles dans des tourbières topogènes du nord de la France. En fin d'évolution, on observe parfois l'acidification de la série eutrophe. On notera au même stade de chaque série la présence d'espèces vicariantes, c'est-à-dire... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Formation détritique

Formation détritique

dessin

Formation détritique interrompant le turbification dans la tourbière de Cessières (Aisne, France) et corrélative à une érosion anthropique des sols. La datation a permis d'établir cette période de défichement à 4 180 ans B.P. (d'après F. Morand, 1971). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lacs artificiels les plus grands

Lacs artificiels les plus grands
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lacs naturels les plus profonds

Lacs naturels les plus profonds
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lacs naturels les plus grands

Lacs naturels les plus grands
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Production des lacs

Production des lacs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Pentes des zones piscicoles

Pentes des zones piscicoles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Distribution d'animaux et vitesse du courant

Distribution d'animaux et vitesse du courant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Habitats lotiques non pollués

Habitats lotiques non pollués
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Vitesse du courant et température

Vitesse du courant et température
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Chaîne énergétique dans la Tamise

Chaîne énergétique dans la Tamise
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Subdivision en zones d'un réseau lotique

Subdivision en zones d'un réseau lotique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tourbe de l'Alleröd : vitesse d'épaississement

Tourbe de l'Alleröd : vitesse d'épaississement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Tourbière ombrogène

Tourbière ombrogène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Évolution de deux séries turficoles

Évolution de deux séries turficoles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Formation détritique

Formation détritique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin