KJÖKKENMÖDDING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Kjökkenmödding vient du danois Kjökken, cuisine, et mödding, fumier. Nom donné en 1847 par les archéologues danois aux déchets de cuisine entassés au milieu de poteries grossières et d'outils en bois et en corne découverts dans les tourbières de l'Europe septentrionale ; traduit en japonais par Kaizuka : amas de coquillages.

—  Maud GIRARD-GESLAN

Écrit par :

  • : diplômée de chinois et de vietnamien de l'E.N.L.O.V., ancienne élève de l'Ecole du Louvre, diplômée d'études approfondies d'études extrême-orientales

Classification

Pour citer l’article

Maud GIRARD-GESLAN, « KJÖKKENMÖDDING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kjokkenmodding/