Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Isabelle EWIG

Maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Articles

  • ABSTRAITS DE HANOVRE

    • Écrit par Isabelle EWIG
    • 2 598 mots
    • 1 média

    Centre des avant-gardes internationales au cours des années 1920, Berlin vit l'abstraction géométrique s'épanouir grâce à la présence de nombreux artistes venus d'U.R.S.S. comme El Lissitzky ou d'Europe centrale comme László Moholy-Nagy ou Naum Gabo. Mais bien d'autres...

  • AUX ORIGINES DE L'ABSTRACTION. 1800-1914 (exposition)

    • Écrit par Isabelle EWIG
    • 1 094 mots

    En France, une exposition sur l'abstraction se faisait attendre. Elle a enfin eu lieu, du 5 novembre 2003 au 22 février 2004, au musée d'Orsay, dont le président, Serge Lemoine, associé à Pascal Rousseau, maître de conférences à l'université de Tours, proposait aux visiteurs de remonter « aux...

  • L'ÉCOLE DE PARIS 1904-1929, LA PART DE L'AUTRE (exposition)

    • Écrit par Isabelle EWIG
    • 971 mots
    • 1 média

    Après avoir montré au début de l'année 2000 le rôle moteur des artistes français dans l'éruption du fauvisme et son expansion en Europe, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris entendait nuancer cette image en mettant en évidence, pour une période allant de 1904 (arrivée de Picasso...

  • FIGURES PARFAITES. HOMMAGE À EMMANUEL SOUGEZ (exposition)

    • Écrit par Isabelle EWIG
    • 831 mots

    L'expositionFigures parfaites. Hommage à Emmanuel Sougez, qui s'est tenue au musée de Grenoble du 28 janvier au 1er avril 2001, confirmait l'engagement du musée dans la présentation de collections photographiques, à la fois par son ampleur – plus de 120 photographies dues à 29 photographes...

  • NATURE MORTE À LA CHAISE CANNÉE (P. Picasso)

    • Écrit par Isabelle EWIG
    • 224 mots

    Réalisée à Paris en mai 1912, la Nature morte à la chaise cannée de Picasso marque, dans l'histoire de la peinture, la découverte du collage. Celle-ci est issue du désir commun à Picasso et à Braque de retourner à la réalité face au risque d'abstraction du cubisme analytique...