BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VIETNAM

Afficher la liste complète (41 médias)

À la jonction de l'Asie orientale et du Sud-Est asiatique, baigné sur 2 000 kilomètres par la mer de Chine méridionale, le Vietnam occupe une situation stratégique incomparable entre la Chine et le monde malais, sur une des voies maritimes et aériennes les plus fréquentées de l'univers. Pour l'Occident, son nom est relativement récent. S'il figure, une seule fois – et entre parenthèses –, dans le Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle (Larousse) en 1873, on ne le trouve guère dans les encyclopédies occidentales avant 1948. Ce n'est qu'à cette date, en effet, qu'il s'est substitué à celui d'Annam (« Sud pacifié »), que les Chinois avaient donné au pays et que les Européens avaient adopté.

Le fait que le Vietnam, soudain surgi de l'obscurité à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ait été l'enjeu d'un des plus violents – et des plus longs – conflits du xxe siècle, encore dans toutes les mémoires, ne doit pas faire oublier que, en tant qu'État, il est plus ancien que les royaumes de France, d'Angleterre ou d'Espagne et qu'il ne peut donc être connu et compris sans que soit pris en compte l'ensemble de sa dimension historique.

L'histoire du pays, qui est remplie de luttes intestines et de guerres étrangères, a montré la capacité de résistance collective, l'ingéniosité et la patience, l'aptitude au combat dans les conditions les plus dures, les plus difficiles, voire les plus inégales, du peuple vietnamien. Après avoir été dominé et occupé durant un millénaire par la Chine, le Vietnam reste tributaire de celle-ci pendant huit siècles encore, avant de devenir colonie (la Cochinchine) et protectorat français (l'Annam et le Tonkin) au xixe siècle. Scindé en deux États à l'issue de la guerre d'Indochine menée contre le colonisateur de 1946 à 1954, le pays est de nouveau plongé, de 1965 à 1975, dans une guerre. Celle-ci oppose le Nord communiste, aidé par l'U.R.S.S. et la Chine, au Sud, soutenu par les États-Unis. Réunifié en 1976 au sein d'une république socialiste à la suite de la victoire du Nord, le Vietnam devient une puissance régionale, intervenant notamment au Cambodge en 1978 contre le rég [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  68 pages…

 

Pour citer cet article

E.U., TAILLARD, LAFONT, DEVILLERS, SALOMON, SOUHAITÉ, PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, NGUYÊN TRÂN HUÂN, « VIETNAM  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« VIETNAM » est également traité dans :

VIETNAM, chronologie contemporaine

Écrit par :  Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui.… Lire la suite
ANG DUONG (1796-1860) roi du Cambodge (1845-1860)

Écrit par :  E.U.

cadet d'Ang Chan II, qui règne sous l'autorité conjointe du Siam (la Thaïlande) et du Vietnam. De 1841 à 1847, ces deux pays s'affrontent au Cambodge, alternant conflits et trêves agitées. Incapables de remporter une victoire décisive, ils s'accordent pour exercer une hégémonie conjointe sur l'État khmer. Ils décident de… Lire la suite
A.S.E.A.N. (Association of South East Asian Nations) ou A.N.S.E.A. (Association des nations du Sud-Est asiatique)

Écrit par :  Anne-Marie LE GLOANNEC

Organisation internationale fondée en août 1967 par l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande pour remplacer l'Association de l'Asie du Sud-Est (A.S.A.), l'Association des nations du Sud-Est asiatique vise à coordonner l'action de gouvernements hostiles à la remise en cause… Lire la suite
ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

Écrit par :  Pierre CARRIÈREJean DELVERTXavier de PLANHOL

Dans le chapitre "La mousson de l'Asie du Sud-Est"  : …  nombre de régions côtières, côte de l'Arakan, côtes d'Annam (Trung Bô) et du nord du Vietnam, côte est des Philippines, apportant d'énormes chutes de pluies (jusqu'à 400 mm en 24 h). Enfin, la côte d'Annam et la côte orientale de la Thaïlande péninsulaire ont un climat très particulier, qui rappelle celui de la côte de Coromandel. L'été y est… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

Écrit par :  Manuelle FRANCKBernard HOURCADEGeorges MUTINPhilippe PELLETIERJean-Luc RACINE

Dans le chapitre "Développement d'une industrie d'exportation"  : …  la population urbaine. Selon les données des Nations unies, Ho Chi-Minh ville dépasse les 5,7 millions d'habitants en 2010, Bangkok 9,7 millions et Manille 11,5 millions, si l'on étend les limites des villes aux agglomérations qui leur sont fonctionnellement associées. Ces corridors d'urbanisation et d'industrialisation polycentriques, qui… Lire la suite
ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires

Écrit par :  Bernard Philippe GROSLIER

stade de royaumes centralisés et dominateurs : empires de Śrīvijaya et des Śailendra à Sumatra et Java, royaume du Champa (dans l'actuel Vietnam), empires d'Angkor au Cambodge et de Pagan en Birmanie, enfin royaumes thaïs et empire vietnamien… Lire la suite
ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

Écrit par :  Helmut LOOFS-WISSOWA

Dans le chapitre "L'âge des métaux et la protohistoire"  : …  Dans le nord du Vietnam, berceau traditionnel du bronze en Asie du Sud-Est, les travaux archéologiques ont repris dès 1960, dans des conditions des plus difficiles. Les chercheurs vietnamiens, sous la direction du professeur Pham Huy Thông, ont pu démontrer non seulement que la civilisation indigène était d'un niveau plus élevé que l'on ne croyait… Lire la suite
BAO-DAI ou BAO-DAÏ (1913-1997) empereur du Vietnam (1925-1945)

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Fils de l'empereur Khai-Dinh de la dynastie des Nguyên, Bao-Dai succède à son père le 5 novembre 1925. Il poursuit ses études en France jusqu'en 1932. L'année suivante, il déclare vouloir assumer lui-même la charge du pouvoir et supprime la fonction de Premier ministre. Ses premières mesures témoignent de sa volonté… Lire la suite
BINH-XUYÊN

Écrit par :  Yvan BARBÉ

À la différence des autres sectes du Vietnam du Sud, les Binh-Xuyên ne se réclament d'aucun fondateur. La puissance qu'on leur a reconnue tenait pour l'essentiel à l'esprit de corps qui animait leurs groupes armés, à la personnalité de leurs chefs, et surtout au fait que ceux-ci étaient situés aux portes de Saigon. Ils… Lire la suite
CAFÉ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les principaux producteurs de café"  : …  en particulier pour des raisons climatiques, ont un impact immédiat sur le cours mondial. À partir des années 1990, la percée de la production caféière vietnamienne a parallèlement contribué à marginaliser toujours plus une production africaine en recul faute d’investissements suffisants. Des centaines de milliers de paysans vietnamiens venus des… Lire la suite
CAMBODGE

Écrit par :  Philippe DEVILLERS E.U.Manuelle FRANCKChristian LECHERVYSolange THIERRY

Dans le chapitre "Le Kampuchéa démocratique (Khmer rouge)"  : …  qu'une sédition militaire à Phnom Penh (avril 1977) a manqué de peu de le renverser. Le Vietnam est accusé de subversion. À partir de septembre 1977, le Cambodge, sous la direction de Pol Pot et de son second, Ieng Sary, entame une véritable guerre contre le Vietnam, prenant pour prétexte le différend frontalier. Refusant toute négociation, Pol… Lire la suite
CAODAÏSME

Écrit par :  Paul LÉVY

La religion caodaïste fut fondée en 1919 par Ngô Van Chiêu, délégué administratif pour l'île de Phu Quôc, dans le golfe de Siam. Adepte du taoïsme, il évoquait les Esprits supérieurs par le truchement de jeunes médiums. Il fut ainsi mis en rapport avec Cao Daï (« Palais suprême »), nom énigmatique d'un dieu nouveau, unique et… Lire la suite
CHAMPA ou CAMPĀ

Écrit par :  Albert LE BONHEUR

Dans le chapitre "Après l'an 1000"  : …  Désormais l'histoire du Champa n'est plus que celle de sa lente absorption par le Dai Co Viet (appelé, à partir de 1054, Dai Viet). Plusieurs fois envahi et battu par les souverains de la dynastie vietnamienne des Li, ayant de surcroît à réprimer les rébellions du Pānduraṅga encouragées par les Khmers, le Champa doit, en 1069, céder trois provinces… Lire la suite
CHINE - Histoire jusqu'en 1949

Écrit par :  Jean CHESNEAUXJacques GERNET

Dans le chapitre "Élaboration d'un nouvel empire"  : …  et un recul de la puissance chinoise sur les confins de l'ancien Empire des Tang. Le Vietnam (delta du fleuve Rouge et ancienne province d'Annam), qui avait fait partie pendant près d'un millénaire d'unités politiques chinoises (Empire Han, dynasties du Sud établies à Nankin, Empires Sui et Tang), se libère de la tutelle de la Chine, tandis que,… Lire la suite
CHINE - Histoire de 1949 à nos jours

Écrit par :  Jean-Philippe BÉJAFrançois GODEMENT

Dans le chapitre "La Chine dans les guerres de Corée et d'Indochine"  : …  Zhou Enlai, ministre des Affaires étrangères et négociateur chinois à Genève, conseilla-t-il au Vietminh d'accepter la division du Vietnam de part et d'autre du 18e parallèle, plutôt que d'insister sur sa réunification immédiate. Sous l'attitude de combattant du camp socialiste perçait déjà la stratégie du cavalier seul qui caractériserait la… Lire la suite
COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

Écrit par :  Marie LAVIGNE

Dans le chapitre "Les économies non européennes"  : …  la place Tiananmen en 1989 n'ont pas affecté l'orientation de la réforme structurelle. Au Vietnam, la politique de rénovation (doi moi) s'est accompagnée de la reprivatisation d'environ 80 p. 100 des surfaces cultivées et d'une grande partie des services, ainsi que d'une ouverture aux capitaux étrangers, mais non de changements… Lire la suite
CONFUCIUS & CONFUCIANISME

Écrit par :  ETIEMBLE

Dans le chapitre "Diffusion du confucianisme"  : …  gagna le Japon. Au xxe siècle encore, le Vietnam en est marqué. Le culte des ancêtres y demeure un des premiers soucis, la piété filiale reste admise comme valeur suprême. On dit parfois que la « grande famille » vietnamienne n'a jamais eu le pouvoir tyrannique que le romancier chinois… Lire la suite
DA NANG, anc. TOURANE

Écrit par :  E.U.

Port de la côte septentrionale du Vietnam (province homonyme), Da Nang appartenait autrefois au royaume d'Annam. La ville fut cédée pour la première fois à la France en 1787 et érigée en 1888 en concession française distincte du protectorat d'Annam. Situé au sud d'une vaste baie en… Lire la suite
DÉCOLONISATION

Écrit par :  Charles-Robert AGERON

Dans le chapitre "La décolonisation française"  : …  en place des gouvernements nationaux. Mais les milices armées du Viêt-minh réussirent à s'emparer du pouvoir au Vietnam. Le 2 septembre 1945, le leader communiste Hô Chi Minh proclamait l'indépendance du Vietnam. Pour éviter d'entrer en guerre avec cet État révolutionnaire (la République démocratique du Vietnam) et avec les forces chinoises d'… Lire la suite
DIÊN BIÊN PHÛ (BATAILLE DE)

Écrit par :  Pascal LE PAUTREMAT

Encerclées dans un camp retranché, dans la cuvette de Diên Biên Phu, les troupes françaises commandées par le général de Castries résistent pendant cinquante-sept jours à l'offensive massive des troupes nord-vietnamiennes du général Giap, qui veut obtenir une victoire décisive après huit années de guerre… Lire la suite
DUONG VAN MINH, dit LE GRAND MINH (1916-2001)

Écrit par :  E.U.

Président du Vietnam du Sud à deux reprises. Cet ancien sous-officier des forces françaises fait partie de la junte militaire qui renverse le dictateur Ngô Dinh Diem en 1963 avec l'aide des Américains. Il devient président du Sud-Vietnam mais, lâché par ces derniers au bout de trois mois, il est exilé… Lire la suite
DYNASTIE MING - (repères chronologiques)

Écrit par :  Pascal BURESI

1406 Une armée chinoise de deux cent mille hommes met fin au royaume des Tran, qui dominaient le VietnamLire la suite
FIN DE LA GUERRE D'INDOCHINE

Écrit par :  Vincent GOURDON

Après huit ans de guerre entre forces françaises et Viet-Minh de Hô Chi Minh, soutenu par la Chine communiste, les accords de Genève, signés le 20 juillet 1954, marquent une étape décisive dans le processus de décolonisation asiatique entamé depuis 1945 et dans la… Lire la suite
GARNIER FRANCIS (1839-1873)

Écrit par :  E.U.

de Chi Hoa, qui met un terme à la résistance menée jusqu'alors avec succès par les Vietnamiens contre l'avance française vers le sud (Cochinchine). En 1863, sans renoncer à son grade dans la marine, Garnier rejoint l'administration coloniale récemment mise en place en Cochinchine en qualité de préfet de Cholon – ville jumelle de Saigon… Lire la suite
GENÈVE CONFÉRENCE DE (1954)

Écrit par :  Georges-Henri SOUTOU

La conférence de Genève réunit du 26 avril au 21 juillet 1954 les représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'U.R.S.S., de la France, de la république populaire de Chine (dont ce fut l'entrée sur la scène diplomatique), des deux Corées, du Laos, du CambodgeLire la suite
GIA LONG (1762-1820) empereur d'Annam (1802-1820)

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Né à Huê, Nguyên Phuc Anh fut le premier souverain de la dynastie des Nguyên ; en 1802, il se proclame empereur et prend le titre de Gia Long. Reconnu par la Chine en 1804, il donne à son empire le nom de Vietnam et fixe sa capitale à Phu Xuan. S'inspirant du code… Lire la suite
GIAP VÔ NGUYÊN (1911-2013)

Écrit par :  Christian LECHERVY

Seul militaire des guerres d'Indochine à être célèbre à l'étranger, le général Vo Nguyên Giap est entré vivant dans la légende vietnamienne. Organisateur de l'Armée populaire du Vietnam, vainqueur des Français à Diên Biên Phu et auteur prolixe d'articles théoriques sur l'art de la guerre populaire, Vo… Lire la suite
GUERRE FROIDE

Écrit par :  André FONTAINE

Dans le chapitre "Les accords de Genève et la fin de l'armée européenne"  : …  à l'armistice conclu le 20 juillet par Pierre Mendès France, devenu le mois précédent président du Conseil. Le Vietnam est provisoirement partagé entre le Viêt-minh au Nord et, au Sud, le gouvernement pro-américain de Ngô Dinh Diem, qui refuse d'approuver les accords. La déclaration… Lire la suite
HAIPHONG

Écrit par :  Pierre TROLLIET

Deuxième port et centre industriel de la République socialiste du Vietnam (après la région d'Ho Chi Minh Ville), sur le Cuan Cam, bras nord du delta du fleuve Rouge, à quelque 30 kilomètres du golfe du Tonkin, Haiphong (710 000 hab. en 2005 dans la ville, 1,7 million dans l'… Lire la suite
HANOÏ

Écrit par :  Christian TAILLARD

La capitale du Vietnam est située au centre du réseau hydrographique du Nord, entre la zone de convergence du Song Da, du Song Lô et du fleuve Rouge et de divergence du delta, qui, par le Song Duong et par le fleuve, permet de gagner le littoral. Elle s'est inscrite, à la période… Lire la suite
HOA HAO

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Secte néo-bouddhique vietnamienne à caractère extrêmement nationaliste et xénophobe, la société des Hoa Hao apparaît initialement dans la province de Châu Dôc, à la frontière du Cambodge. Son fondateur Huynh Phu So, dit le Bonze fou (Dao Khung), naît en 1919 dans une famille paysanne aisée ; atteint… Lire la suite
HÔ CHI MINH, NGUYÊN AI QUOC dit (1890-1969)

Écrit par :  Jean LACOUTURE

siècle, Hô Chi Minh, fondateur et président de la république démocratique du Vietnam, occupe une place exceptionnelle. Cela vient avant tout de ce qu'il a soutenu un combat plus long qu'aucun autre leader de ce temps contre l'hégémonie occidentale et l'impérialisme colonial. Alors que Mao Zedong n'était qu'un… Lire la suite
HÔ CHI MINH-VILLE, anc. SAÏGON

Écrit par :  Christian TAILLARD

Située à l'articulation du delta du Mékong et de la zone deltaïque du Dong Nai-rivière de Saigon, Hô Chi Minh-Ville, l'ancienne Saigon, dispose d'une double origine : Cholon (« le grand marché ») ville-comptoir fondée par les Chinois en 1679 et devenue une importante place marchande, et… Lire la suite
HUÊ

Écrit par :  Pierre TROLLIET

Importante ville de la République socialiste du Vietnam, Huê (280 000hab. en 2006) est située à 80 kilomètres au sud du 17e parallèle, sur la rivière des Parfums, à 10 kilomètres de la mer. Créée par les Chinois au iiieLire la suite
INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  André BOURDEJean-Louis MIÈGE

même si l'Indochine devint ensuite le champ clos où s'affrontèrent les influences communistes, maîtresses du Nord-Vietnam, et américaines, tutrices militaires du Sud-Vietnam. L'Inde et Ceylan ont accédé à l'indépendance en 1947. Dans la partie occidentale de l'océan Indien, le déclin des puissances coloniales a multiplié partout organisations de… Lire la suite
JARAÏ

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Le pays jaraï est situé sur le plateau de Darlac dans le sud du Vietnam ; Pleiku en est la ville principale. S'étendant à l'intérieur du Cambodge à l'ouest, il est contigu au pays rhadé au sud. La langue jaraï, parlée par 325 000 personnes, fait partie du groupe linguistique malayo-polynésien. On peut… Lire la suite
LAOS

Écrit par :  Philippe DEVILLERSMadeleine GITEAUChristian LECHERVYPaul LÉVYChristian TAILLARD

Dans le chapitre "De 1975 à 1979 : collectivisation et exode"  : …  et se répand en 1977-1978, elle ne menace pas l'existence même du régime. Il est vrai que Hanoï ne ménage pas son soutien à Vientiane : pour contrer la guérilla, l'armée vietnamienne apporte un important soutien à son homologue laotienne, au sol comme dans les airs. Plusieurs dizaines de milliers d'hommes de l'armée populaire vietnamienne… Lire la suite
LÊ DUAN (1907-1986)

Écrit par :  Philippe DEVILLERS

Secrétaire général du Parti communiste vietnamien à partir de 1960 et numéro un de la hiérarchie politique à Hanoi après la mort de Hô Chi Minh en 1969, Lê Duan est décédé le 10 juillet 1986. Il aura été sans doute l'artisan principal de la réunification de son pays… Lire la suite
LÊ DUC THO (1911-1990)

Écrit par :  E.U.

Homme politique vietnamien, né le 14 octobre 1911 dans la province de Nam Ha Ninh (Vietnam), mort le 13 octobre 1990 à HanoïLire la suite
LÊ LÓI (mort en 1433) empereur du Vietnam (1428-1433)

Écrit par :  Pierre-Bernard LAFONT

Fondateur de la dynastie des Lê, Lê Lói est un des héros de l'histoire vietnamienne. Propriétaire foncier au Thanh Hoa, il suscite en 1418 un mouvement de libération contre l'occupant chinois, qu'il va combattre pendant dix ans. Menant d'abord, avec des fortunes diverses, une guerre de guérilla contre les troupes d'occupation, il crée ensuite une… Lire la suite
LÊ THANH TÔN roi du Vietnam (1460-1497)

Écrit par :  E.U.

Roi du Vietnam (1460-1497), mort en 1497 à Dong Kinh (auj. Hanoï… Lire la suite
LON NOL (1913-1985)

Écrit par :  Philippe DEVILLERS

prince. En mars 1970, Lon Nol entraîne son pays dans une confrontation ouverte avec Hanoi et le Front national de libération du Sud-Vietnam, accusés d'utiliser le territoire khmer pour mener leur guerre contre les États-Unis. Il exige le départ immédiat de leurs forces. Son frère Lon Non obtient alors de lui qu'il dépose sans plus attendre le… Lire la suite
MÂN

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Appellation vietnamienne des Yao. L'origine et la répartition des différentes ethnies mân sont fortement controversées. Elles se divisent en six familles, issues des unions incestueuses que contractèrent entre eux les descendants de Panhu, leur ancêtre : les Mân Coc, Mân Tien, Lan Tien, Quan Trang, Quan Coc, Cao Lan… Lire la suite
MNONG

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Tribus de langue môn-khmer, les Mnong, ou Moï, sont appelés Proto-Indochinois ou Montagnards, par opposition aux Vietnamiens (hommes des deltas et des basses terres) ; le nom moï (sauvage en vietnamien), péjoratif, n'est plus employé… Lire la suite
MUONG

Écrit par :  Yvan BARBÉ

On considère généralement que les ancêtres des Muong (en langue thaï, muong signifie division territoriale) et des Viêt ont immigré vers le nord du Vietnam actuel, alors que les peuples de langue thai se dirigeaient vers les plaines et vers les hauts plateaux du nord de la péninsule indochinoise. Les… Lire la suite
NGÔ DINH DIEM (1901-1963)

Écrit par :  E.U.

Hommed'État vietnamien, né le 3 janvier 1901 dans la province de Quang Binh, dans le nord du Vietnam, mort le 2 novembre 1963 à Cholon, quartier de Saigon… Lire la suite
NGUYÊN LES (1802-1945)

Écrit par :  Philippe DEVILLERS

Fondée en 1802 par l'empereur Gia Long (ou Nguyên Anh, 1762-1820), la dynastie des Nguyên, qui établit sa capitale à Huê, sera la dernière à régner sur le Vietnam avant que la France impose sa domination. Parmi les empereurs qui marquent cette dynastie, il y a lieu de citer d'… Lire la suite
NGUYÊN VAN THIÊU (1923-2001)

Écrit par :  E.U.

Président du Vietnam du Sud de 1965 à 1975. Ce colonel de l'armée sud-vietnamienne participe au coup d'État qui renverse le dictateur Ngô Dinh Diem en 1963. Après une période troublée, il devient chef de l'État en 1965 mais n'exerce la réalité du pouvoir qu'après son élection à la présidence de la… Lire la suite
NORODOM Ier (1835-1904) roi du Cambodge (1860-1904)

Écrit par :  E.U.

Le Cambodge, vassal du Siam, reconnaît également la suzeraineté du Vietnam depuis 1802. Le protocole veut que les rois du Cambodge soient couronnés en présence des représentants des deux suzerains. À la mort d'Ang Duong en 1860, Ang Voddey est choisi comme successeur, sous le nom de Norodom Ier, mais n… Lire la suite
NORODOM SIHANOUK (1922-2012) roi du Cambodge (1941-1955, 1993-2004)

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Roi du Cambodge de 1941 à 1955, puis de 1993 à 2004, Norodom Sihanouk est né à Phnom Penh le 31 octobre 1922… Lire la suite
L'ODEUR DE LA PAPAYE VERTE, film de Tran Anh Hung

Écrit par :  Michel MARIE

Tran Anh Hung est né sous une bonne étoile, en 1962, à Danan au Vietnam. Il émigre en France alors qu'il a douze ans. Tran intègre plus tard la prestigieuse école des opérateurs de l'image et du son, l'école Louis-Lumière, et en sort diplômé, avec un premier court-métrage, La Femme Lire la suite
PAVILLONS NOIRS

Écrit par :  Georges BOUDAREL

Le mouvement des Pavillons noirs (Heiqijun) s'insère dans le courant de repli des dissidences chinoises vaincues qui disparaissent dans la clandestinité des sociétés secrètes ou refluent vers le sud et la mer (royaume de Koxinga à Taiwan, royaume de Hadian, migrations Hmong) et se font récupérer en partie par les autorités vietnamiennes (armement… Lire la suite
PHAM VAN DÔNG (1906-2000)

Écrit par :  Christian LECHERVY

Celui que Hô Chi Minh appelait son autre moi est né le 18 mars 1906 dans la province de Quang Nai (au centre du Vietnam, sur la mer de Chine). Issu d'une famille de mandarins (son père était le secrétaire privé de l'empereur Duy Tan), il effectue ses études secondaires à Huê, où il a pour condisciple… Lire la suite
PHUNG-NGUYÊN CULTURE DE

Écrit par :  Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS

Les fouilles effectuées à Phung Nguyen (Phung-nguyên) au Vietnam (1959-1961), puis sur une vingtaine d'autres sites de la région (Phu-tho - Viêt-tri, au nord-ouest d'Hanoi) ont révélé l'existence d'une culture homogène allant du Néolithique tardif à l'Âge du bronze… Lire la suite
QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

Écrit par :  Pierre BRÉCHON

Dans le chapitre "La politique à l'égard des colonies"  : …  Bien Phu, Pierre Mendès France est élu président du Conseil pour trouver un accord : le Vietnam est partagé en deux entre un nord concédé aux Viêt-minh et un sud pour les non-communistes. C'est une reconnaissance réaliste de la défaite militaire subie. En huit ans, près de 100 000 soldats et 400 000 à 500 000 civils ont été… Lire la suite
RAPATRIÉS

Écrit par :  E.U.Jean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "France"  : …  militaires entraînèrent le reflux de la colonie européenne qui se réduisit de moitié entre 1950 et 1954. À cette date, la plupart des 34 500 Français demeurant au Vietnam (dont 29 000 en Cochinchine) étaient des Eurasiens ou des Vietnamiens naturalisés. Dans les années suivantes, après la défaite de Diên Biên Phu, leur retrait allait s'accélérer… Lire la suite
RÉFUGIÉS

Écrit par :  Pierre BRINGUIER E.U.

Dans le chapitre "Les différentes catégories de réfugiés"  : …  Est. Les réfugiés de la mer de Chine en provenance du Vietnam ont attiré sur eux l'attention de l'opinion mondiale à la fois par l'ampleur (près d'un million de personnes) et les circonstances particulièrement dramatiques de leur exode. Au-delà des préoccupations d'ordre humanitaire, fondamentales en l'occurrence, le problème posé par cette… Lire la suite
RHADÉ ou RADAN

Écrit par :  Yvan BARBÉ

Étudiés en particulier par l'ethnologue français Georges Condominas et objets de différentes monographies dans le bulletin de l'École française d'Extrême-Orient, les Rhadé se répartissent sur un territoire qui va des hauts plateaux du Darlac, dans le sud du Vietnam, jusqu'à l'intérieur du Cambodge.… Lire la suite
SAIGON CHUTE DE (1975)

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

Le 30 avril 1975, Saigon, ville fondée au milieu du xixe siècle par l'administration coloniale française et devenue capitale du Sud-Vietnam après la partition du pays en 1954, tombe aux mains des troupes nord-vietnamiennes commandées par le général Van Tien Dung, au… Lire la suite
SAINTENY JEAN (1907-1978)

Écrit par :  Charles-Louis FOULON

Jean Sainteny est nommé commissaire de la République pour le Tonkin et l'Annam du Nord. À ce poste, jusqu'en mars 1947, il prend la mesure de la volonté d'indépendance des nationalistes vietnamiens et signe avec Hô Chi Minh les accords du 6 mars 1946, qui permettent aux troupes françaises du général Leclerc d'entrer sans combat dans Hanoi, première… Lire la suite
THAÏLANDE

Écrit par :  Jean BOISSELIERAchille DAUPHIN-MEUNIER E.U.Christian LECHERVYChristian TAILLARDSolange THIERRY

Dans le chapitre "La dictature militaire (1957-1973)"  : …  de Thaïlande (P.C.T.), en dépit de ses faiblesses, est lancé par ses parrains chinois et vietnamiens dans la guerre. Sa propagande se nourrit de l'engagement américain en Indochine et des soutiens de la Thaïlande. Depuis 1962, Washington et Bangkok ont établi un partenariat stratégique, initié par l'accord bilatéral du 19 septembre 1950 et le… Lire la suite
TON DUC THANG (1888-1980)

Écrit par :  Philippe DEVILLERS

Président de la république socialiste du Vietnam, pionnier et doyen du mouvement ouvrier vietnamien, Ton Duc Thang est né le 20 août 1888 dans une famille paysanne de la province de Longxuyen, dans ce qui était alors la Cochinchine française. Il fait son apprentissage à l'École pratique industrielle de Saigon dont il est… Lire la suite
TRANSFERTS CULTURELS

Écrit par :  Michel ESPAGNE

Dans le chapitre "Postcolonialisme et transferts culturels"  : …  peut en effet reposer sur une stratification dont seule une part correspondrait à une situation coloniale. Si l’on prend l’exemple de l’histoire du Vietnam et si l’on fait même abstraction des rencontres et imbrications entre les nombreuses minorités ethniques qui, des Hmong aux Thaï, constituent l’ensemble vietnamien, on ne peut manquer d’… Lire la suite
TRINH LES

Écrit par :  Yvan BARBÉ

À partir de 1620, la célèbre dynastie vietnamienne Lê n'exerçant plus aucune autorité réelle, le Vietnam se scinde : au nord, la dynastie des Trinh ; au sud, la dynastie des Nguyen… Lire la suite
TRUONG CHINH (1907-1988)

Écrit par :  Philippe DEVILLERS

Truong Chinh (de son vrai nom Dang Xuân Khu), demeuré peu connu en Occident, a joué pendant un demi-siècle, et jusqu'à sa mort le 30 septembre 1988, un rôle de premier plan sur la scène politique vietnamienne… Lire la suite
TÚ DÚC (1830-1883) empereur d'Annam (1848-1883)

Écrit par :  Pierre-Bernard LAFONT

Sous le règne de Tú dúc, le Vietnam souffre d'exactions de bandes de pirates chinois jusqu'en 1851, de brigandage, de soulèvements (en particulier en 1854, 1862, 1874), mais le fait le plus marquant est l'intervention coloniale française. Dès son avènement, Tú dúc applique au pays une politique d'isolement rigoureux,… Lire la suite
VIETNAM GUERRE DU (1959-1975) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

26 avril-21 juillet 1954 La conférence de Genève qui met un terme à la guerre d'Indochine, décide le partage provisoire du Vietnam en deux zones d'administration distinctes, de part et d'autre du 17e parallèle… Lire la suite
VO CHI CONG (1912-2011)

Écrit par :  E.U.

Révolutionnaire communiste puis homme d'État vietnamien, Vo Chi Cong fut l'un des pionniers de la lutte pour l'indépendance de l'Indochine française. Il occupa par la suite des postes clés au sein du Front national de libération du Sud-Vietnam (F.N.L.), connu sous le nom de Vietcong, puis du Gouvernement révolutionnaire provisoire (G.R.P.), pendant… Lire la suite
VO VAN KIET (1922-2008)

Écrit par :  E.U.

Homme politique vietnamien. Phan Van Hoa, issu d'une famille modeste du sud de l'Indochine française, prend le nom de Vo Van Kiet quand il adhère au Parti communiste vietnamien (P.C.V.) en 1938. Membre du Viêt-Minh (la Ligue pour l'indépendance du Vietnam), il s'engage dans la guerre d'Indochine (1945-1954), puis dans la guerre du… Lire la suite

Afficher la liste complète (69 références)

  

Voir aussi

RÉFORMES AGRAIRES    STRUCTURES AGRAIRES    AMÉNAGEMENT FLUVIAL    ASIE DU SUD-EST architecture    ASIE DU SUD-EST sculpture    CULTURE DE BAU TRO    BOAT PEOPLE    ART BOUDDHIQUE    CHAM ou CAM    l'Empire des Qin aux Yuan - CHINE    CHINE histoire : l'Empire des Yuan à la Révolution de 1911    CHINE histoire : de la Révolution de 1911 à la République populaire    MER DE CHINE MÉRIDIONALE    CHINH PHU NGÂM poésie vietnamienne    LITTÉRATURE CHINOISE    COCHINCHINE    CORRUPTION    CROISSANCE ÉCONOMIQUE    CUNG OAN NGÂM KHUC poésie vietnamienne    SITE PRÉHISTORIQUE DE DA BUT    DÉCORATION ARCHITECTURALE    DIÊN BIÊN PHU    DIGUES    DINH    DO MUOI    CULTURE DE DONG NAI    CIVILISATION DE DÔNG SON    ÉCONOMIE DU DÉVELOPPEMENT    ÉCONOMIES SOCIALISTES    EFFONDREMENT DU BLOC COMMUNISTE    ÉMIGRATION    ÉCONOMIE DE L'ÉNERGIE    ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE histoire de 1945 à nos jours    EXTRÊME-ORIENT architecture    EXTRÊME-ORIENT sculpture    F.N.L.    FRANCE histoire de 1939 à 1958    GALETS industrie lithique    CULTURE DE GO MUN    GRÈS poterie dure    GUERRE CHIMIQUE    GUERRES D'INDÉPENDANCE & INSURRECTIONS PATRIOTIQUES    HAMEAU STRATÉGIQUE    CULTURE DE HOA LÔC    HÔNG DUC QUÔC ÂM THI TAP poésie vietnamienne    HÔ XUÂN HUONG    INDOCHINE FRANÇAISE    PÉNINSULE INDOCHINOISE    INHUMATION    INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS    IRRIGATION    JAPON histoire de l'ère Meiji à 1946    KHMERS ROUGES    KIM VAN KIEU anonyme vietnamien    LÊ DUC ANH    INDUSTRIES LITHIQUES    LY NHAN TÔN    LY THAÏ TÔ    LY THANH TÔN    MEO    HISTOIRE DES MIGRATIONS    MINORITÉS    MIULA MANG ou MINH MANG    MOBILIER FUNÉRAIRE    MOÏ ethnies    NGUOMIEN industrie paléolithique    NGUYÊN MINH TRIET    NGUYÊN TAN DUNG    NGUYÊN THI HINH    NGUYÊN TRAI    NGUYEN VAN LINH    LITTÉRATURE NÔM    NONG DUC MANH    LITTÉRATURE ORALE    ACCORDS AMÉRICANO-VIETNAMIENS DE PARIS    PARTIS COMMUNISTES    PARTITION POLITIQUE    PHAM HUNG    PHAN VAN KHAI    POLITIQUE ÉCONOMIQUE    ÉCRITURE QUÔC NGU    SITE PRÉHISTORIQUE DE QUYNH VAN    RIZICULTURE    ROUTES MARITIMES    CULTURE DE SA HUYNH    SECTEUR AGRICOLE    SÔNG HONG ou FLEUVE ROUGE    SONVIEN industrie paléolithique    SUMATRALITHES    TAMBOUR DE BRONZE    VICTOR TARDIEU    THÉÂTRE POPULAIRE    TÔC    TONKIN    TRÂN DUC LUONG    U.R.S.S. vie politique et économique    VIÊT-MINH    ART VIETNAMIEN    LITTÉRATURE VIETNAMIENNE

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.