BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VÉLO ou BICYCLETTE

Moyen de transport, objet de loisir et instrument de compétition depuis le xixe siècle, le vélo est une des inventions techniques qui ont acquis partout droit de cité. On en compterait aujourd'hui près d'un milliard et demi dans le monde. Sa popularité s'est considérablement accrue depuis les années 1990. Il retrouve peu à peu, à cent ans de distance, ses ors de la Belle Époque. La mode naissante du vélo électrique, l'accent mis par les pouvoirs publics sur la nouvelle mobilité vélocipédique urbaine, l'usage solidement ancré du vélo tout terrain (V.T.T.) sont les signes le plus notables de ce regain d'intérêt. Avec cette remise en majesté, le vélo connaît un nouveau tournant de son histoire, une histoire dont les premières lignes s'écrivirent voici près de deux siècles. Cette histoire sociale du vélo, de ses usages les plus courants à la compétition cycliste, se décline sur plusieurs modes n'entretenant pas de vraie concurrence entre eux. Il reste que tout au long de cette histoire, même s'il a connu quelques phases de vieillissement et de relatif déclin, le vélo est resté un engin résolument moderne.

1.   Premiers pas de la vélocipédie (1817-1870)

Le 12 juillet 1817, à Mannheim, un Allemand, le baron Karl Drais von Sauerbronn, assis à califourchon sur une poutre en bois reliant deux roues, parcourt 14,4 kilomètres en une heure par la seule poussée de ses pieds. Quatre ans plus tard, il dépose le brevet du « vélocipède » stricto sensu une machine permettant d'avancer avec vélocité par l'action des pieds. Objet révolutionnaire, sa draisienne conquiert le cœur des élites après la première démonstration faite à Paris dans les jardins du Luxembourg le 5 avril 1818. Mais la draisienne – le hobby-horse anglais – reste un objet aussi baroque que sommaire et, surtout, faute de pédales, coûteux en énergie. Sur un modèle emprunté à la culture hippique naissent dans les capitales européennes des manèges pour apprendre à pousser son vélocipède, mais la mode en est éphémère.

Avec les années 1860, la forme du vélocipède chan [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

 

Pour citer cet article

Philippe TÉTART, « VÉLO ou BICYCLETTE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/velo-bicyclette/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« VÉLO ou BICYCLETTE » est également traité dans :

DRAISIENNE

Écrit par :  Mathieu FLONNEAU

a été inventée en 1817 par le baron allemand Karl Friedrich Drais von Sauerbronn (1785-1851), qui lui a donné son nom. Considérée comme l’ancêtre du vélo, elle avançait grâce à son utilisateur qui, à califourchon dessus, poussait avec ses pieds sur le sol. La draisienne trouve une seconde vie depuis la fin du xxe siècle, utilisée comme… Lire la suite
INVENTION DU PNEUMATIQUE

Écrit par :  Jean-Louis LOUBET

Un vétérinaire écossais, John Boyd Dunlop, invente un bandage en caoutchouc pour les roues du tricycle de son fils, sans avoir connaissance des travaux de Robert William Thomson. Ce dernier avait, en effet, déposé un brevet sur une roue dite « en cuir remplie d'air », brevet tombé vite dans l'oubli. Dunlop, qui sait… Lire la suite
SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

Écrit par :  Pierre LAGRUE

Affaires Festina (1998), Cofidis (2004), opération Puerto (2006), disqualification du « vainqueur » du Tour de France 2006, l’Américain Floyd Landis, mise hors course du maillot jaune de la Grande Boucle, le Danois Michael Rasmussen, en 2007, disqualification rétroactive d’Alberto Contador,… Lire la suite

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.