BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SHEKINA, mystique juive

Mot hébreu (signifiant littéralement, « demeure ») qui désigne dans la Bible la présence de Dieu parmi son peuple ou l'immanence divine dans le monde. Les images associées à la Shekina sont la lumière, la Gloire divine, la manifestation de Dieu. Son équivalent araméen est employé dans le targum pour atténuer les expressions anthropomorphiques incompatibles avec la transcendance de Dieu.

Dans la théologie et la philosophie médiévales, la Shekina est regardée comme la première entité créée — la lumière créée ou la Gloire créée —, intermédiaire entre Dieu et l'homme. C'est elle qui apparaît aussi aux prophètes dans la vision prophétique. Le thème de la Shekina a pris un développement considérable dans la kabbale. En tant que dixième et dernière sefira, elle représente le principe féminin, réceptif et passif, du monde divin. Comme la Lune, elle n'a pas de lumière propre, mais la reçoit des sefirot supérieures par l'épanchement du flux, et elle reflète la nature ou la « couleur » de la lumière reçue. Elle est aussi l'épouse ; et son union avec la sixième sefira, Tif'eret ou l'Époux, est la condition de l'harmonie du monde divin, dont celle du monde d'en bas n'est qu'un reflet.

Préposée au gouvernement des mondes inférieurs, elle transmet aux niveaux extradivins l'influx séfirotique qu'elle reçoit. Dans son rôle d'intermédiaire, elle est encore regardée comme l'hypostase de l'assemblée d'Israël. Les actes pieux des israélites ou, au contraire, leurs péchés se reflètent sur la Shekina et sur sa position dans le monde divin. Ainsi, le péché d'Adam a eu comme conséquence l'exil de la Shekina, thème développé surtout dans la kabbale d'Isaac Luria. La Shekina est encore la première étape de l'itinéraire des mystiques dans l'ascension contemplative du monde divin.

Gabrielle SED-RAJNA

Pour citer cet article

Gabrielle SED-RAJNA, « SHEKINA, mystique juive  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SHEKINA, mystique juive » est également traité dans :

ALPHA & OMÉGA

Écrit par :  André PAUL

… *Première et dernière lettres de l'alphabet grec, mentionnées ensemble, comme attribut de Dieu, dans le livre canonique de l'Apocalypse : le Père (i, 8 et xxi, 6) et le Fils (xxii, 13) étant désignés ainsi comme éternels et immortels, origine et fin de la Création. Les formules « il est, il était et il vient », « le… Lire la suite
KABBALE

Écrit par :  François SECRETGabrielle SED-RAJNA

Dans le chapitre "Du XIIe siècle à 1492"  : …  surtout dans l'introduction, à l'intérieur du monde divin, d'un élément féminin, la Présence (*Shekina). Cette dernière entité, d'un symbolisme particulièrement riche, est à la fois l'aboutissement, la « mer » ou le « réservoir » des influences qui s'épanchent à partir des attributs supérieurs, le principe préposé au gouvernement du monde… Lire la suite
SABBATAI TSEVI (1626-1676)

Écrit par :  Bernard DUPUY

…  dès la création. La sensation de l'exil provoquait une conscience vive de la présence divine (*shekina) et la rédemption était perçue comme devant se manifester sans tarder dans le monde présent. Différents cercles de mystiques initiés à la Kabbale des lettres avaient même annoncé depuis quelque temps les événements libérateurs espérés… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.