BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

QATAR

L'émirat de Qatar a une superficie de 11 500 kilomètres carrés, soit un peu plus que celle d'un grand département français. Sa population était de presque 1,7 million d'habitants au recensement de 2010. Malgré cette petite taille, le Qatar a entrepris dans les années 1970 une modernisation sans précédent, grâce aux revenus de la manne pétrolière. Depuis les années 2000, l'État qatari est présent sur tous les fronts, au niveau tant économique que politique, régional ou international. Cette montée en puissance est remarquable pour cet État récent, indépendant depuis 1971.

1.   Géographie

La péninsule du Qatar, longue de 160 kilomètres et large de 60 à 80 kilomètres, est comparable à un doigt accroché à la côte de l'immense Arabie et pointé vers l'Iran. Le Qatar, comme l'émirat voisin de Bahreïn, occupe une position très centrale dans le golfe Arabo-Persique puisque cette péninsule est située à mi-distance entre le Chatt el-Arab et le détroit d'Ormuz. Le Qatar a longtemps été considéré comme une « terre oubliée de Dieu », tant les conditions naturelles y sont ingrates. La péninsule se présente comme une plate-forme calcaire stérile peu élevée, atteignant 103 mètres près de la frontière saoudienne où se trouvent quelques champs de dunes. Une voûte anticlinale méridienne longe la côte occidentale et provoque un léger relèvement à l'ouest (Jabel Dukhan). Les 550 kilomètres de côtes qui ourlent la péninsule sont très variés, avec toutefois prédominance de falaises à l'ouest et de côtes basses à l'est. De nombreux récifs coralliens gênent l'approche de la côte occidentale. Partout dans l'émirat le climat est très aride, et le total annuel des précipitations, d'ailleurs irrégulières, ne dépasse pas 70 millimètres : par exemple, le total pluviométrique enregistré à Doha, la capitale, était de 40,9 millimètres en 1984 et de 9,7 millimètres en 1985. À la différence de l'île de Bahreïn voisine, le Qatar ne dispose pas de sources ou de nappes d'eau souterraines. Jusqu'à la construction […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  9 pages…

 

Pour citer cet article

André BOURGEY, Philippe DROZ-VINCENT, « QATAR  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/qatar/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« QATAR » est également traité dans :

ARABIE SAOUDITE

Écrit par :  Philippe DROZ-VINCENTGhassan SALAMÉ

Dans le chapitre "Renaissance de l'activisme régional saoudien à l'heure des « printemps arabes »"  : …  des envois d'armes (en lien avec la Turquie), voire par l'entrée de djihadistes saoudiens en Syrie. *L'activisme diplomatique saoudien vise également à damer le pion au Qatar, dont la stratégie de visibilité agace depuis de nombreuses années dans le Golfe, en particulier les débats contradictoires organisés par la chaîne de télévision al-Jazira dans… Lire la suite
BAHREÏN

Écrit par :  André BOURGEYLaurence LOUËR

Dans le chapitre "Le cadre physique et l'évolution historique"  : …  îles sont reliées à Manama par des ponts. En revanche, l'île de Hawar, proche de la péninsule de *Qatar, et certains petits îlots sont revendiqués par l'émirat de Qatar. Un conflit armé entre Bahreïn et Qatar a été évité de justesse en avril 1986 grâce à une médiation saoudienne. La Cour internationale de justice, en confirmant la souveraineté de… Lire la suite
C.C.G. (Conseil de coopération du Golfe)

Écrit par :  Universalis

…  les retombées de la guerre Irak-Iran sur les monarchies pétrolières du golfe Persique, le C.C.G. *regroupe les Émirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn, l'Arabie Saoudite, Oman et le Qatar, avec leurs 35 millions d'habitants en 2006. La structure de cette organisation politico-économique, dont le siège est à Riyad (Arabie Saoudite), comprend un… Lire la suite
DOHA

Écrit par :  Universalis

… Capitale du* Qatar, située sur la côte est de la péninsule de Qatar, dans le golfe Persique, la ville de Doha (en arabe Ad-dawhah, « baie ») a connu, depuis quelques années, un essor démographique soutenu : de 612 707 habitants recensés en 2004, la zone métropolitaine serait passée à 1 million en 2008, soit l’essentiel de la population de l’émirat.… Lire la suite
GAZ NATUREL

Écrit par :  Bernard CLÉMENTFrançois DEBIENÉvrard DE FOSSEUXJean-Pierre PERRETOdile PUYRAIMONDPatrick de RENÉVILLEMichel RICHARD

Dans le chapitre "Afrique, Moyen-Orient, Pacifique"  : …  du Moyen-Orient détiennent plus de 40 p. 100 des réserves prouvées de gaz naturel de la planète. *Avec 53 490 milliards de mètres cubes à eux deux, l'Iran et le Qatar se distinguent nettement à cet égard grâce, notamment, à la structure géante de Pars/North Field, un champ gazier offshore à cheval sur les eaux territoriales de ces deux pays. Le… Lire la suite
PALESTINIENNE AUTORITÉ

Écrit par :  Olivier CARRÉAude SIGNOLES Universalis

Dans le chapitre "Le retour de la « question de Palestine » au cœur d'enjeux de pouvoir régionaux"  : …  régimes tunisien et égyptien passés aux mains de partis islamistes et se rapproche ouvertement du *Qatar, où la direction du parti a installé son siège en 2011, après avoir quitté la Syrie pour signifier sa désapprobation avec la répression militaire menée par le régime de Bachar al-Assad contre sa population. En octobre 2012, l'émir du Qatar,… Lire la suite
PORTS MARITIMES

Écrit par :  Geoffroy CAUDEPaul SCHERRER

Dans le chapitre " Grands ports du monde"  : …  tous les trafics énergétiques, tels que le pétrole mais surtout le gaz et le charbon. Ainsi, le *Qatar, dont le champ gazier géant de North Fiel possède plus de 9 p. 100 des réserves mondiales, a construit un port entièrement neuf associé à des usines de liquéfaction de gaz sur le site de Ras Laffan. Toute la chaîne de transport évolue elle… Lire la suite
SPORT (Histoire et société) - Sport et argent

Écrit par :  Pierre LAGRUE

Dans le chapitre "Les nouveaux investisseurs"  : …  plus prestigieux clubs d'Europe... En 2011, le cheik Tamim bin Hamad al-Thani, prince héritier du *Qatar, rachète à Colony Capital 70 p. 100 des parts du Paris-Saint-Germain (il acquerra les 30 p. 100 restants en 2012). Dès lors, il bouleverse le paysage du football français : alors que la plupart des clubs cherchent à faire des économies, il… Lire la suite
SYRIE

Écrit par :  Fabrice BALANCHEJean-Pierre CALLOTPhilippe DROZ-VINCENTPhilippe RONDOTCharles SIFFERT

Dans le chapitre "Ouverture sur l'extérieur"  : …  une politique de contacts tous azimuts (Italie, Espagne, Allemagne, mais aussi Malaisie, Inde). Le *Qatar devient le premier investisseur en Syrie et le cheikh Hamad soutient la politique de réforme de Bachar al-Assad, finançant nombre de projets (les Émirats arabes unis font de même). Le rapprochement est encore plus spectaculaire avec la Turquie… Lire la suite

Afficher la liste complète (9 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.