BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MAGHREB Littératures maghrébines

À ce que la géographie arabe nomme poétiquement le Maghreb (al-Maḡrib) et qui apparaît dans l'histoire sous les désignations fluctuantes de Libye, d'Afrique ou de Berbérie correspond une aire linguistique et culturelle qui, à travers les siècles, a vu un terroir primitif se recouvrir d'alluvions d'origines passablement diverses. L'originalité de ce complexe vient précisément de ce qu'il est globalement indéfinissable et qu'il ne saurait pour autant se ramener à ses composantes successives. Seule une sorte de stratigraphie philologique et littéraire pourrait donner une idée de sa déroutante richesse. Il était en tout cas inévitable que plusieurs langues et plusieurs littératures se succèdent et s'entrepénètrent dans ce cadre naturel traversé par les hasards et les violences d'invasions et de conquêtes qu'il a d'abord toujours subies, puis dont il a su régulièrement tirer parti, les tournant à son avantage et les amenant à sa mesure. Ainsi, sans cesser d'être jamais lui-même – ce qui le faisait appeler « berbère » par ceux qui montraient par là leur échec à le réduire –, le Maghreb a été punique et juif, grec et latin, vandale et byzantin, arabe, turc et français, avant de donner naissance à de jeunes nations que l'affirmation de leur nouvelle indépendance politique ont conduit immanquablement à faire un inventaire critique de toutes leurs traditions culturelles.

En bref, il s'agit de savoir ce qui, dans cette histoire, l'emporte finalement des aliénations ou des originalités, des ruptures ou des cohérences, de la discontinuité ou de la continuité. Ce qui revient en somme à contester ou à ratifier la solution que, déjà à la fin du xixe siècle, suggérait fort subtilement Paul Monceaux lorsqu'il écrivait : « De tout temps, l'homme d'Afrique s'est jeté alternativement, avec une égale ferveur, dans le rêve et dans l'action. Ce qu'il a été, ce qu'il est encore dans la vie réelle, il l'a été en littérature, où il a su créer à son usage un style plus chaud, plus concret, plus vivant : il y a donné à l'imagination et à la passion plus qu'à la raison, à [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  21 pages…

 

Pour citer cet article

André MANDOUZE, Jamel Eddine BENCHEIKH, Christiane CHAULET ACHOUR, « MAGHREB - Littératures maghrébines  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MAGHREB » est également traité dans :

MAGHREB - Géologie

Écrit par :  Michel DURAND-DELGA

Les trois pays du Petit Maghreb, la Libye et l' Égypte peuvent être regroupés sous l'appellation d'Afrique du Nord. Cette région tire son originalité de son enracinement dans plusieurs ensembles géologiques, climatiques, humains, économiques et culturels : le bassin méditerranéen, l'Afrique et le monde arabe. Elle est structurée d'ouest en est par… Lire la suite
MAGHREB - Géographie

Écrit par :  Olivier PLIEZBouziane SEMMOUD

Les limites géographiques du Maghreb sont difficiles à définir. On distingue un Maghreb central composé du Maroc , de l' Algérie et de la Tunisie , qui couvre une superficie de 3 millions de kilomètres carrés, soit plus de cinq fois celle de la France, d'un grand Maghreb qui couvre, avec la Mauritanie et la Libye en plus, une superficie d'environ… Lire la suite
MAGHREB - Le Maghreb politique

Écrit par :  Karima DIRÈCHE

Le Maghreb, « pays du Soleil couchant » en langue arabe, regroupe historiquement trois pays, le Maroc , l' Algérie et la Tunisie , auxquels viennent s'ajouter la Mauritanie à l'ouest et la Libye à l'est pour former le Grand Maghreb. Par son espace géographique et historique, marqué par une langue et une religion communes ainsi qu'une certaine… Lire la suite
ABD EL-KRIM (1882-1963)

Écrit par :  Jean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "L'exil"  : …  marocains Abd el-Khaleq Torres et Allal el-Fassi, il fonde, au Caire, le 9 décembre 1947, un Comité de libération du Maghreb arabe dont il est président à vie. Le 5 janvier 1948, l'émir lance un manifeste, contresigné par les représentants des principaux partis nord-africains, engageant la lutte pour l'indépendance de l'Afrique du Nord… Lire la suite
AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

Écrit par :  Roland POURTIER

Dans le chapitre "Les religions : de l'animisme aux monothéismes"  : …  Largement ouverte aux influences moyen-orientales et méditerranéennes, l'Afrique du Nord et du Nord-Est a précocement adhéré à l'un ou l'autre des monothéismes nés au Moyen-Orient. Le judaïsme a longtemps été présent dans les villes du Maghreb, notamment au Maroc avec ses quartiers juifs, les mellâh. La plupart des juifs d'… Lire la suite
AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

Écrit par :  Marc MICHEL

Dans le chapitre "Le Maroc et la Tunisie"  : …  Au moment où la Libye accédait à l'indépendance et allait grossir les rangs du groupe afro-asiatique à l'O.N.U., les questions marocaine et tunisienne faisaient irruption sur cette même scène dans des conditions infiniment plus dramatiques. Les positions de départ avaient été clairement affirmées à travers les manifestes de l'Istiqlāl en 1943, puis… Lire la suite
AL-ANDALUS - (repères chronologiques)

Écrit par :  Pascal BURESI

1228 Al-Ma‘m̄ un, le dernier calife almohade régnant dans la Péninsule, quitte al-Andalus pour le Maghreb… Lire la suite
ALGÉRIE

Écrit par :  Charles-Robert AGERONUniversalisJean LECASid-Ahmed SOUIAHBenjamin STORA

Dans le chapitre "La crise de l'État-nation"  : …  se développent qui entrent en résonance avec un nouveau courant politique : l'islamisme. Le Maghreb fait face à l'Europe. Des liens très complexes, issus souvent de rapports conflictuels (l'histoire coloniale) se sont noués entre eux. La volonté de fermeture des frontières émise par l'Europe à partir des années 1985-1986, par la France en 1986… Lire la suite
BERBÈRES

Écrit par :  Salem CHAKERLionel GALANDPaulette GALAND-PERNET

Dans le chapitre "Les Berbères dans le monde contemporain"  : …  Au Maghreb, les Berbères sont insérés dans un environnement arabo-musulman et des États-nations qui se définissent comme tels. Marqués par un nationalisme forgé dans la lutte contre l'occupation coloniale, ces pays ne reconnaissent aucune minorité, régionale ou ethnique, en leur sein. Les Berbères ont été perçus comme un danger potentiel pour la… Lire la suite
BERQUE JACQUES (1910-1995)

Écrit par :  Jean DUVIGNAUD

Né en Algérie, où son père, d'origine landaise, est administrateur civil (hâken, en arabe dialectal), Jacques Berque est élevé à Frenda, petite ville de la vallée de l'oued al-Taht, au contact des Hautes Plaines. Après le lycée d'Alger, il entreprend des études hellénistes à Paris, où il se sent étranger. Il s'irrite de l'… Lire la suite
BOURGUIBA HABIB (1903-2000)

Écrit par :  Jean LACOUTURE

Dans le chapitre "Bourguiba et la fédération maghrébine"  : …  africain à acquérir une audience internationale (aux États-Unis, notamment, dès 1950), Habib Bourguiba crut pouvoir être non seulement l'inspirateur mais le promoteur d'un Maghreb ouvert sur l'Occident. Il aurait ainsi joué un rôle de médiateur entre l'Ouest, auquel l'attachent sa culture et ses convictions anticommunistes, et l'Orient, auquel… Lire la suite
CONSTANTINE, anc. CIRTA

Écrit par :  Bouziane SEMMOUD

Troisième ville d'Algérie avec 475 000 habitants en 2005, première grande ville intérieure et métropole de l'Est algérien, Constantine a été à travers l'histoire la capitale la plus constante du Maghreb central (Al-Moghreb al-awsat). À la tête du royaume numide des Massyles, dès avant… Lire la suite
DÉCOLONISATION

Écrit par :  Charles-Robert AGERON

Dans le chapitre "La décolonisation française"  : …  et la population syrienne, et d'un ultimatum britannique, la France dut céder le 8 juillet 1945. Finalement, un accord franco-britannique annonça le retrait total, en 1946, des troupes anglaises et françaises. La France s'était attiré l'hostilité de tous les nationalistes arabes, notamment ceux du Maghreb, orchestrée par la Ligue des nations arabes… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2015 : entre reprise et crise des matières premières

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "Moyen-Orient et Maghreb"  : …  Avec la baisse des cours, les pays exportateurs de pétrole du Moyen-Orient et du Maghreb connaissent une période de faible croissance : 3 p. 100 aux Émirats Arabes unis (4,6 p. 100 en 2014), 3,4 p. 100 en Arabie Saoudite (3,2 p. 100 en 2014), 3 p. 100 en Algérie (3,8 p. 100 en 2014). Symétriquement,… Lire la suite
FRANCOPHONIE

Écrit par :  Jean-Louis JOUBERT

Dans le chapitre "Géographie de la francophonie"  : …  devait entraîner des revendications d'indépendance linguistique. Ainsi les trois pays du Maghreb poursuivent-ils, avec un zèle et des succès inégaux, une politique d'arabisation. Cependant, si l'arabe est valorisé comme langue de la tradition, de la religion, de l'authenticité, le français continue de jouer un rôle important dans la vie… Lire la suite
GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

Écrit par :  Maurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Alger (1952). Il étendit ensuite son champ d'action à l'ensemble du Maghreb. Ce fut le début d'une activité débordante : il bouleversa la géologie de toute l'Afrique du Nord en mettant en évidence un pays de nappes superficielles pelliculaires, nappes qui sont devenues des exemples classiques dans les manuels de géologie… Lire la suite
HAFSIDES

Écrit par :  Robert MANTRAN

Au début du xiiie siècle, le Maghreb était encore soumis à la domination unique des souverains almohades du Maroc qui déléguaient une partie de leurs pouvoirs à des gouverneurs. Celui de l'Ifrīqiyya (c'est-à-dire la TunisieLire la suite
HASSAN Ier (1836-1894), sultan du Maroc (1873-1894)

Écrit par :  Jean-Louis MIÈGE

Dernier grand sultan du Maroc pré-colonial, Moulay Hassan (Moūlāy Ḥasan) occupe une place particulière dans la galerie des souverains chérifiens, par sa personnalité, riche et complexe, par son rôle dans l'ultime sauvegarde du pays face à l'impérialisme européen, par l'image populaire, enfin, qu'en a conservée le folklore… Lire la suite
ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

Écrit par :  Robert MANTRAN

Dans le chapitre "Le tournant du XIe siècle"  : …  hilālienne. Deux cent mille Bédouins de haute Égypte, les Banou Hilāl, sont expédiés au Maghreb en 1051-1052 : ils triomphent sans peine des Zirides, envahissent le Maghreb oriental, puis le Maghreb central, refoulent les paysans sédentaires vers les massifs montagneux ou vers les villes qui s'isolent, se renforcent et deviennent indépendantes.… Lire la suite
ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

Écrit par :  Françoise AUBINOlivier CARRÉNathalie CLAYERUniversalisAndrée FEILLARDMarc GABORIEAUAltan GOKALPDenys LOMBARDRobert MANTRANAlexandre POPOVICCatherine POUJOLJean-Louis TRIAUD

Dans le chapitre "Nation(s) et nationalisme(s)"  : …  En effet, l'inspiration islamisante a joué un rôle important, avant les indépendances, au Maroc, en Algérie, en Libye, en Arabie Saoudite, en Égypte et en Palestine. Dans les autres pays – Syrie et Irak principalement –, l'inspiration prédominante était l'arabisme, tandis que la Lire la suite
ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

Écrit par :  Louis GARDETOlivier ROY

Dans le chapitre "Les fondamentalistes sunnites"  : …  Necmettin Erbakan, puis du parti Fazilet qui lui succède (avant son interdiction en juin 2001) date du début des années 1970. Le mouvement a touché plus tardivement le Maghreb avec la création en Tunisie du Mouvement de la tendance islamique en 1986 (devenu Nahda), de Al Adl wal Ihsan de Cheikh Yassine au Maroc, et enfin du F.I.S. algérien… Lire la suite
ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

Écrit par :  Marianne BARRUCAND

Dans le chapitre "L'évolution de l'art hispano-maghrébin (XIe-XVIIIe s.)"  : …  les muqarnas et la brique vernissée de couleur, par le relais des foyers artistiques du Maghreb central. Certes, architectures, corans calligraphiés, objets mobiliers créés sur les deux rives de la Méditerranée occidentale se ressemblent alors, sans toutefois se confondre ; la brique et le stuc triomphèrent en Andalousie alors que, parallèlement,… Lire la suite
KABYLES

Écrit par :  M'Barek REDJALABouziane SEMMOUD

nettement dégagée, originale jusque dans les manifestations les plus simples. C'est le cas des Kabyles en Algérie. Reste du grand peuple berbère dont le domaine s'étendait de l'Égypte à l'Atlantique et de la Méditerranée à l'Afrique noire, ils forment un groupement humain bien distinct par le territoire (la Kabylie), un… Lire la suite
KĀHINA AL- (morte en 704/05) reine berbère

Écrit par :  Philippe OUANNÈS

Surnom de la « reine des Aurès » signifiant « la Prophétesse ». Al-Kāhina régna sur plusieurs tribus de Berbères de l'Aurès, dont la sienne propre, celle des Djarawa, de 685 environ à 704 ou 705. À la fin du viie siècle, l'Afrique du Nord voit s'affronter trois forces : les… Lire la suite
LIBYE

Écrit par :  Nora LAFIOlivier PLIEZPierre ROSSI

La Libye, pays du Maghreb à la fois vaste et peu peuplé, riche d'immenses gisements pétroliers, est située entre la Tunisie, l'Algérie, le Niger, le Tchad, le Soudan et l'Égypte et s'étend des rivages du golfe de Syrte aux confins… Lire la suite
MAROC

Écrit par :  Raffaele CATTEDRAMyriam CATUSSEUniversalisFernand JOLYLuis MARTINEZJean-Louis MIÈGE

Le Maroc, pays du soleil couchant, Maghrib al-'aqṣā, offre, dans l'ensemble de l'Afrique du Nord, une histoire originale. Il la doit sans doute à la puissante personnalité de ses peuples restés tout au long des siècles… Lire la suite
MAURES ou MORES

Écrit par :  Yann LE BOHEC

Les Maures, dans l'Antiquité, occupaient la partie occidentale de l'actuel Maghreb. Ils subirent d'abord des influences phéniciennes par l'intermédiaire des comptoirs carthaginois. Organisés en tribus (Bavares, Baquates, Quinquegentanei...), ils se constituaient parfois en royaumes (les rois les plus connus furent Bocchus, Bogud, Bocchus II, Juba… Lire la suite
MAURITANIE

Écrit par :  Jean-Louis BALANSPierre BOILLEYFrançois BOSTUniversalis

saharien, voisine du Sénégal mais souvent considérée comme partie intégrante du Maghreb, est un trait d'union entre l'Afrique du nord et l'Afrique subsaharienne. Sa population reflète cette double appartenance, arabo-berbère, Maures ou Harratines (anciens esclaves noirs des Maures), autant que Noirs africains, Toucouleurs,… Lire la suite
MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

Écrit par :  André BOURDEGeorges DUBYUniversalisClaude LEPELLEYJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "Nord-Sud : un avenir partagé est-il possible ?"  : …  La population totale des pays d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte), estimée à 22 millions d'habitants en 1900, atteignait 155 millions en 2006. Si le rythme de la croissance demeure soutenu, il décélère progressivement pour se rapprocher à terme des tendances européennes… Lire la suite
MÉRINIDES LES (XIIIe-XVe s.)

Écrit par :  Jean-Louis MIÈGE

« Les villes et les monuments tombèrent en ruine, les routes et les chemins s'effacèrent, les maisons demeurèrent désertes, les gouvernements et leurs sujets connurent l'abaissement et tout ce qui était stable fut transformé. » En termes d'apocalypse Ibn Khaldoun, qui fut commensal des Mérinides, retrace la fin d'un monde dans lequel s'effondra… Lire la suite
NIGER

Écrit par :  UniversalisMamoudou GAZIBOSadou GAZIBOEmmanuel GRÉGOIRE

Dans le chapitre "Des hommes dans une nature hostile"  : …  et l'est haoussaphones (départements de Tahoua, Maradi, Zinder et Diffa) regardent vers le puissant voisin nigérian ; le nord (département d'Agadez), saharien et touareg, renoue d'étroites relations avec l'Algérie et la Libye. Malgré ces influences extérieures, le Niger a préservé son unité bien que la rébellion touarègue (1991-1995)… Lire la suite
PRINTEMPS ARABE, en bref

Écrit par :  Universalis

un mouvement inédit de contestation s'est rapidement propagé durant le printemps de 2011 à d'autres pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Durant ce « printemps arabe », les populations protestent à la fois contre la pauvreté et le chômage et contre la tyrannie et la corruption de gouvernements autoritaires installés au pouvoir depuis des décennies… Lire la suite
PRINTEMPS ARABE ou RÉVOLUTIONS ARABES

Écrit par :  Philippe DROZ-VINCENT

Tunisie, ce mouvement gagne rapidement l'Égypte, puis plusieurs pays du Maghreb et du Moyen-Orient. L'incertitude règne encore quant à l'issue des changements, soit que les régimes aient réussi à désamorcer la contestation en faisant des concessions pour maintenir à tout prix la paix sociale (Maroc, Algérie,… Lire la suite
RAPATRIÉS

Écrit par :  UniversalisJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "France"  : …  Au même moment, l'indépendance de la Tunisie et du Maroc incitait au départ un nombre croissant d'Européens… Lire la suite
TELL ALGÉRIEN

Écrit par :  André PRENANT

Le terme arabe « tell » (hauteur) désigne au Maghreb toute la frange « utile » des reliefs proches du littoral, il s'oppose au Sahara (sahara : « désert ») incluant les Hautes Plaines steppiques. La tradition ne l'applique donc pas au Constantinois, où, entre montagnes méditerranéennes et désert, les… Lire la suite
TUNISIE

Écrit par :  Michel CAMAURoger COQUEJean GANIAGEClaude LEPELLEYRobert MANTRANKhadija MOHSEN-FINAN

méditerranéen qu’à l’aire arabo-musulmane. Moins riche que ses deux voisins immédiats, elle est également le pays le moins montagneux du Maghreb. Les précipitations y sont peu importantes. Durant l’été, l’absence de grands reliefs l’expose au vent chaud venu du Sahara, qui balaie ce pays de plaines homogènes, dont le centre… Lire la suite

Afficher la liste complète (36 références)

  

Voir aussi

MUHAMMAD ABU-L-'ARAB    AFRIQUE DU NORD histoire Antiquité et Moyen Âge    ÉCOLE D'ALGER    'ALI    LANGUE ARABE    LITTÉRATURE ARABE    SALIM BACHI    MUSTAPHA BENFODIL    BERBÈRE langue    LITTÉRATURES BERBÈRES    NINA BOURAOUI    FEMME    LANGUE FRANÇAISE    GÉOGRAPHIE ARABE    GREC ANCIEN langue    HISTORIOGRAPHIE ARABE    IBN ABI HADJDJALA    IBN ABI-R-RIGAL    IBN ABI ZAYD AL-QAYRAWANI    IBN KHAMIS    IBN SARAF    IBRAHIM AL-HUSRI    THÉOLOGIE ET PHILOSOPHIE ISLAMIQUES    ABDELLATIF LAABI    LANGUE LATINE    LITTÉRATURE LATINE    LITTÉRATURE LATINE CHRÉTIENNE    MOULOUD MAMMERI    MAROC histoire de 1956 à nos jours    MYSTIQUE MUSULMANE    LITTÉRATURE ORALE    POÉSIE ARABE    PUNIQUE langue    SAHNUN    LEÏLA SEBBAR    TIFINAGH ou TIFINAR    VOYAGEURS AU MOYEN ÂGE

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.