BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

INDOCHINE FRANÇAISE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  FIN DE LA GUERRE D'INDOCHINE

Écrit par : Vincent GOURDON

Après huit ans de guerre entre forces françaises et Viet-Minh de Hô Chi Minh, soutenu par la Chine communiste, les accords de Genève, signés le 20 juillet 1954, marquent une étape décisive dans le processus de décolonisation asiatique entamé depuis 1945 et dans la progression du camp soviétique dans le Tiers Monde . L'ancienne métropole, affaiblie… Lire la suite
2.  BAO-DAI ou BAO-DAÏ (1913-1997) empereur du Vietnam (1925-1945)

Écrit par : Yvan BARBÉ

Fils de l'empereur Khai-Dinh de la dynastie des Nguyên, Bao-Dai succède à son père le 5 novembre 1925. Il poursuit ses études en France jusqu'en 1932. L'année suivante, il déclare vouloir assumer lui-même la charge du pouvoir et supprime la fonction de Premier ministre. Ses premières mesures témoignent de sa volonté… Lire la suite
3.  BOUN OUM (1911-1980)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Mêlé, comme chef de l'extrême droite, à la vie politique laotienne pendant près de quarante ans, le prince Boun Oum a été un des grands vaincus de la guerre d'Indochine… Lire la suite
4.  CAMBODGE

Écrit par : Philippe DEVILLERSUniversalisManuelle FRANCKChristian LECHERVYSolange THIERRY

Dans le chapitre "Les règnes de Sisowath et de Monivong"  : … Désirant changer de politique, Doumer (nommé gouverneur général en 1897) passa de nouveaux accords avec le roi. En contrepartie de la restitution d'une partie de ses prérogatives, le roi accepta une sorte de constitution (11 juillet 1897). Mais son pouvoir restait nominal et honorifique. En droit comme en fait, et bien qu'assisté de ministres… Lire la suite
5.  DÉCOLONISATION

Écrit par : Charles-Robert AGERON

Dans le chapitre "La décolonisation française"  : … En Indochine, l'annonce de la défaite française de 1940, suivie de l'arrivée de troupes japonaises, convainquit la plus grande partie des patriotes vietnamiens et cambodgiens qu'ils pourraient bientôt recouvrer leur indépendance. Les communistes vietnamiens avaient fondé une Ligue pour l'indépendance, le Viêt-minh, destinée à chasser « les… Lire la suite
6.  DECOUX JEAN (1884-1963) amiral français

Écrit par : Universalis

des forces navales françaises d'Extrême-Orient en 1939. Il est nommé gouverneur général de l'Indochine le 25 juin 1940, trois jours après la signature de l'armistice franco-allemand. Quelques semaines plus tard, les Japonais lui demandent de laisser passer leurs troupes par le Tonkin (auj. le nord du Vietnam) afin de bloquer les approvisionnements… Lire la suite
7.  DIÊN BIÊN PHÛ (BATAILLE DE)

Écrit par : Pascal LE PAUTREMAT

Encerclées dans un camp retranché, dans la cuvette de Diên Biên Phu, les troupes françaises commandées par le général de Castries résistent pendant cinquante-sept jours à l'offensive massive des troupes nord-vietnamiennes du général Giap, qui veut obtenir une victoire décisive après huit années de guerre… Lire la suite
8.  DOUMER PAUL (1857-1932)

Écrit par : Universalis

journaliste à Laon, est élu député radical de l’Aisne (1888) puis de l’Yonne (1891). Sa réputation d’expert fiscal le mène, en 1895, à la fonction de ministre des Finances du cabinet Léon Bourgeois. Il échoue à introduire un impôt sur le revenu ; l’année suivante, il est nommé gouverneur général de l’Indochine française… Lire la suite
9.  ÉLY PAUL (1897-1975)

Écrit par : Jean PLANCHAIS

L'année suivante, le général Ély accepte d'être le « liquidateur » de l'Indochine française en devenant commissaire général et commandant en chef en Indochine. Il passe deux ans au milieu des intrigues et des déchirements. Lorsqu'il reprend ses fonctions de chef d'état-major général, en 1956, Paul Ély a vu son prestige s'accroître auprès des cadres… Lire la suite
10.  EXTRÊME-ORIENT QUESTION D'

Écrit par : Jean BRUHAT

Dans le chapitre "Les origines"  : … Les sultanats de Malaisie passent sous protectorat anglais entre 1874 et 1909. La France contrôle la plus grande partie de la péninsule avec les trois pays vietnamiens (colonie de Cochinchine, protectorats de l'Annam et du Tonkin), auxquels s'ajoutent les deux unités historiques distinctes du Cambodge et du… Lire la suite
11.  FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

Écrit par : Jean BRUHAT

Dans le chapitre "Acquisitions et colonisation"  : … terres à coton, de la soie brute (le rôle des soyeux lyonnais a été important) et aussi des marchés pour les produits industriels. Le bilan est significatif : conquête de la Cochinchine orientale (1863), établissement du protectorat sur le Cambodge (1863), annexion de la Cochinchine tout entière (1867), organisation de la mission Doudart de… Lire la suite
12.  FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

Écrit par : Serge BERSTEIN

Dans le chapitre "Échec de la République parlementaire"  : … de la IVe République à les résoudre qui vont emporter le régime. Depuis 1946, la France est engagée en Indochine dans une guerre contre les nationalistes et les communistes qui revendiquent l'indépendance. Après la défaite française de Diên Biên Phu en 1954, Pierre Mendès France, qui préconisait une négociation, est… Lire la suite
13.  FRANCE : CONSTITUTION DU SECOND EMPIRE COLONIAL - (repères chronologiques)

Écrit par : Sylvain VENAYRE

1830 Prise d'Alger, début de la deuxième colonisation française… Lire la suite
14.  GARNIER FRANCIS (1839-1873)

Écrit par : Universalis

en Chine en 1860. En 1861, placé sous les ordres de l'amiral Léonard Charner à Saigon, il participe à la bataille de Chi Hoa, qui met un terme à la résistance menée jusqu'alors avec succès par les Vietnamiens contre l'avance française vers le sud (Cochinchine). En 1863, sans renoncer à son grade dans la marine, Garnier rejoint l'administration… Lire la suite
15.  GENÈVE CONFÉRENCE DE (1954)

Écrit par : Georges-Henri SOUTOU

La conférence de Genève réunit du 26 avril au 21 juillet 1954 les représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'U.R.S.S., de la France, de la république populaire de Chine (dont ce fut l'entrée sur la scène diplomatique), des deux Corées, du Laos, du Cambodge Lire la suite
16.  GIAP VÔ NGUYÊN (1911-2013)

Écrit par : Christian LECHERVY

Dans le chapitre "L'homme de légende"  : … serait né en 1911, dans le village de An Xa (province de Quang Binh), Vo Nguyên Giap. À l'âge de quatorze ans, alors qu'il était encore élève au lycée de Hué, il rejoint les rangs du mouvement nationaliste Tan Viet Cach Mang Dang, ce qui lui vaudra d'être arrêté quelque temps en 1930. Mais c'est à l'université de Hanoi, où il prépare un diplôme de… Lire la suite
17.  GOUROU PIERRE (1900-1999)

Écrit par : Michel BRUNEAU

qui se termina en 1923 par l'agrégation d'histoire et géographie, il obtint en 1927 un poste en Indochine, au lycée Albert-Sarraut d'Hanoi, au cœur d'un delta asiatique très densément peuplé (Les Paysans du delta tonkinois, 1936). Il y resta une dizaine d'années et y mit au point sa propre méthode de recherche. Les sociétés… Lire la suite
18.  HANOÏ

Écrit par : Christian TAILLARD

à Hué, a reconstruit la citadelle en 1805 selon des plans inspirés par Vauban. La concession française, établie en 1875, devint en 1884 la capitale du Tonkin et, en 1902, la capitale de l'Indochine française. À ce titre, elle fut l'objet d'un véritable projet urbain colonial fondé sur le concept de la ville-jardin, valorisant les nombreux lacs qui… Lire la suite
19.  HOA HAO

Écrit par : Yvan BARBÉ

Secte néo-bouddhique vietnamienne à caractère extrêmement nationaliste et xénophobe, la société des Hoa Hao apparaît initialement dans la province de Châu Dôc, à la frontière du Cambodge. Son fondateur Huynh Phu So, dit le Bonze fou (Dao Khung), naît en 1919 dans une famille paysanne aisée ; atteint… Lire la suite
20.  HÔ CHI MINH, NGUYÊN AI QUOC dit (1890-1969)

Écrit par : Jean LACOUTURE

Dans le chapitre "La formation et les premiers succès"  : … en Chine, où il tente de gagner le Guomindang à la cause de la révolution contre la domination française. Il y réussit partiellement, obtient des subsides et, en 1941, s'installe à proximité de la frontière sino-vietnamienne, à Pac Bô. C'est là qu'il crée, avec ses lieutenants du Parti communiste indochinois et plusieurs dirigeants nationalistes,… Lire la suite
21.  KAYSONE PHOMVIHANE (1920-1992)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Homme politique laotien. Né le 13 décembre 1920 à Savannakhet, d'un père fonctionnaire de l'administration coloniale, Kaysone Phomvihane a fait ses études secondaires et supérieures à Hanoi où, dès 1942, il milite avec les associations clandestines de gauche. En septembre 1945, Hô Chi Minh l'envoie organiser le mouvement d'indépendance à… Lire la suite
22.  LAOS

Écrit par : Philippe DEVILLERSMadeleine GITEAUChristian LECHERVYPaul LÉVYChristian TAILLARD

Dans le chapitre "Interventions étrangères"  : … aux confins du Vietnam (bassin de la rivière Noire). Il s'enhardit d'autant plus que le Vietnam était affaibli par sa guerre avec la France, que celle-ci venait de s'établir au Cambodge (1863) et commençait à explorer le cours du Mékong (des explorateurs français, Mouhot en 1861 et Doudart de Lagrée en 1867, étaient même parvenus jusqu'à Luang… Lire la suite
23.  LATTRE DE TASSIGNY JEAN DE (1889-1952) maréchal de France

Écrit par : Pierre GOBERT

Mais la situation s'aggravant en Indochine, de Lattre accepte de prendre le commandement des forces françaises auxquelles il rend un « moral de combat » pour résister à l'offensive d'hiver du Viêtminh. Au printemps de 1951 au sud du delta tonkinois, de Lattre perd son fils unique Bernard, tué le 31 mai à la tête d'un escadron vietnamien. Mais il a… Lire la suite
24.  LECLERC PHILIPPE DE HAUTECLOCQUE dit (1902-1947) maréchal de France

Écrit par : Armel MARIN

Général français élevé à la dignité de maréchal à titre posthume en 1952. Ancien élève de Saint-Cyr et de Saumur, Philippe de Hauteclocque est reçu premier à l'École de guerre. Lieutenant de cavalerie au Maroc avant 1940, il a déjà fait preuve des qualités qui en feront un des… Lire la suite
25.  LÊ DUAN (1907-1986)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Fils d'un charpentier rural, il est né le 7 avril 1907 dans la province de Quang Tri (Centre Vietnam). À sa sortie du collège, il entre comme commis dans la Compagnie des chemins de fer indochinois et, dès 1928, il adhère à l'Association de la jeunesse révolutionnaire du Vietnam (Thanh Nien) qu'avait fondée, en 1925 à Canton… Lire la suite
26.  LÊ DUC THO (1911-1990)

Écrit par : Universalis

(P.C.I.) en 1930, Lê Duc Tho, de son vrai nom Phan Dinh Khai, est emprisonné par les autorités coloniales françaises de 1930 à 1936 puis de 1939 à 1944 en raison de ses activités politiques. Après sa seconde libération, il retourne à Hanoï en 1945 et participe à la direction du Viêt-Minh, la Ligue révolutionnaire pour l'indépendance du… Lire la suite
27.  LIBÉRATION, France (1944-1946)

Écrit par : Jean-Marie GUILLON

Dans le chapitre "Victoire"  : … le 30 mai par la canonnade de Damas. De Gaulle entend rétablir la souveraineté française en Indochine après la capitulation japonaise (15 août). Leclerc entre à Saïgon en octobre, mais le Viet-minh, qui a proclamé l'indépendance, contrôle une partie du pays. L'affirmation intransigeante de la souveraineté française aboutit dans l'Empire à des… Lire la suite
28.  MALRAUX (A.)

Écrit par : Jacques LECARME

Dans le chapitre "Le romancier d'avant guerre : un héros de son temps (1920-1939)"  : … technicien de l'édition, bibliophile averti, spéculateur malheureux. Un premier séjour en Indochine, en 1923, au cours duquel il se croit habilité à découper des bas-reliefs du temple de Banteai-Srey, se termine par une condamnation à trois ans de prison ferme, peine réduite en appel, puis sans doute annulée en cassation. Un second séjour, en 1925… Lire la suite
29.  NGUYÊN LES (1802-1945)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Fondée en 1802 par l'empereur Gia Long (ou Nguyên Anh, 1762-1820), la dynastie des Nguyên, qui établit sa capitale à Huê, sera la dernière à régner sur le Vietnam avant que la France impose sa domination. Parmi les empereurs qui marquent cette dynastie, il y a lieu de citer d'… Lire la suite
30.  NORODOM Ier (1835-1904) roi du Cambodge (1860-1904)

Écrit par : Universalis

par le demi-frère de Norodom, Si Votha, est écrasé avec l'aide des troupes thaïlandaises. La France, qui possède alors une grande partie de la Cochinchine (dans le sud du Vietnam), considère déjà les provinces cambodgiennes limitrophes de la Cochinchine comme de futures possessions coloniales. Elle tente ainsi de se faire verser le tribut que le… Lire la suite
31.  NORODOM SIHANOUK (1922-2012) roi du Cambodge (1941-1955, 1993-2004)

Écrit par : Yvan BARBÉ

Roi du Cambodge de 1941 à 1955, puis de 1993 à 2004, Norodom Sihanouk est né à Phnom Penh le 31 octobre 1922… Lire la suite
32.  PAVIE AUGUSTE (1847-1925)

Écrit par : Universalis

de premier ordre dans le déclenchement du conflit entre la France et le Siam en 1893. Les États lao ayant par intermittence été soumis au Vietnam (même s'ils ont été bien plus longuement assujettis au royaume de Siam), il en conclut que la France, en prenant le contrôle du Vietnam, hérite de sa souveraineté sur le royaume lao. Pavie justifie ainsi… Lire la suite
33.  PAVILLONS NOIRS

Écrit par : Georges BOUDAREL

Le mouvement des Pavillons noirs (Heiqijun) s'insère dans le courant de repli des dissidences chinoises vaincues qui disparaissent dans la clandestinité des sociétés secrètes ou refluent vers le sud et la mer (royaume de Koxinga à Taiwan, royaume de Hadian, migrations Hmong) et se font récupérer en partie par les autorités vietnamiennes (armement… Lire la suite
34.  PHAM VAN DÔNG (1906-2000)

Écrit par : Christian LECHERVY

des Finances de la République démocratique du Vietnam (R.D.V.) proclamée le 2 septembre. À partir de ce moment, Pham montre son talent d'administrateur et de négociateur. À la recherche d'une entente avec les Français, Hô lui confie le soin de conduire la délégation vietnamienne à la conférence de Fontainebleau (juin-août 1946). Après l'échec des… Lire la suite
35.  PHOUMI VONGVICHIT (1909-1994)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Une des grandes figures qui ont marqué la vie politique laotienne pendant quatre décennies, la lutte pour l'indépendance du pays et l'instauration d'un régime socialiste, Phoumi Vongvichit s'est éteint à Vientiane, le 7 janvier 1994. Il fut, durant toute sa vie active, le second du leader de la gauche laotienne, le prince… Lire la suite
36.  QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

Écrit par : Pierre BRÉCHON

Dans le chapitre "La politique à l'égard des colonies"  : … Le premier problème est celui de l'Indochine. Les négociations avec les nationalistes du Viêt-minh échouent en 1946 et on va progressivement s'installer dans la guerre. En 1954, après la tragique défaite militaire de Dien Bien Phu, Pierre Mendès France est élu président du Conseil pour trouver un accord : le Vietnam est… Lire la suite
37.  RAPATRIÉS

Écrit par : UniversalisJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "France"  : … pour la France, les premiers retours (tabl. 3). La guerre d'Indochine, le terrorisme, les revers militaires entraînèrent le reflux de la colonie européenne qui se réduisit de moitié entre 1950 et 1954. À cette date, la plupart des 34 500 Français demeurant au Vietnam (dont 29 000 en Cochinchine)… Lire la suite
38.  SAINTENY JEAN (1907-1978)

Écrit par : Charles-Louis FOULON

séjour suffit à l'attacher durablement à cette région du monde. Il y revient en 1945, comme chef de la mission militaire française en Chine, chargé d'infiltrations secrètes vers l'Indochine du Nord. Premier officier français à revenir à Hanoi, Jean Sainteny est nommé commissaire de la République pour le Tonkin et l'Annam du Nord. À ce poste,… Lire la suite
39.  SALAN RAOUL (1899-1984)

Écrit par : Jean PLANCHAIS

supérieur des troupes françaises en Extrême-Orient. De Lattre, lorsqu'il arrive en Indochine pour redresser une situation compromise, le prend comme adjoint opérationnel. En 1951, Raoul Salan exerce les fonctions de commissaire par intérim de la République au Nord-Vietnam. À la mort de De Lattre, en 1952, il lui succède comme commandant en chef… Lire la suite
40.  SOUPHANOUVONG (1909-1995)

Écrit par : Yvan BARBÉ

Leader presque aussi populaire dans la péninsule indochinoise que le fut Hô Chi Minh, Souphanouvong, le « prince rouge », a étudié au lycée Louis-le-Grand et à l'École des ponts et chaussées de Paris, dont il sort diplômé en 1937 ; revenu au Laos en 1938, il s'y marie avec une Vietnamienne, allant… Lire la suite
41.  SOUVANNA PHOUMA (1901-1984)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

Né le 7 octobre 1901, le prince Souvanna Phouma est le fils du prince Boun Khong (« second roi », ou Maha Oupahat, de Luang Prabang) et de la princesse Thongsy, de la famille royale régnante. Après des études supérieures en France, il revient en 1931 au Laos et travaille à la direction des Travaux publics… Lire la suite
42.  THIERRY D'ARGENLIEU GEORGES LOUIS (1889-1964) amiral français

Écrit par : Armel MARIN

Officier de marine, Thierry d'Argenlieu quitte la flotte pour entrer chez les Carmes (il reçoit en religion le nom de Louis de la Trinité) dont il devait devenir provincial pour la région parisienne. Il publie alors des articles de spiritualité fort appréciés dans Études carmélitaines. Mobilisé en 1939, d'Argenlieu rallie la… Lire la suite
43.  TON DUC THANG (1888-1980)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

son apprentissage à l'École pratique industrielle de Saigon dont il est diplômé en 1910. Il devient alors ouvrier dans une usine française de la capitale du Sud. Mais, dès 1912, il organise des grèves tant à l'École industrielle qu'à l'arsenal de Saigon. Inquiété par les autorités, il se réfugie alors en France (1912), où il trouve un emploi à la… Lire la suite
44.  TRUONG CHINH (1907-1988)

Écrit par : Philippe DEVILLERS

de Namdinh (Tonkin), il se lance très tôt, pendant qu'il poursuit ses études supérieures, dans la politique. Il participe aux grands mouvements patriotiques des années 1925-1926 et adhère dès 1927 à l'Association de la jeunesse révolutionnaire du Vietnam (Thanh Nien) qu'a fondée à Canton Nguyen Ai Quoc, le futur Hô Chi Minh. Il prend part en… Lire la suite
45.  TÚ DÚC (1830-1883) empereur d'Annam (1848-1883)

Écrit par : Pierre-Bernard LAFONT

Sous le règne de Tú dúc, le Vietnam souffre d'exactions de bandes de pirates chinois jusqu'en 1851, de brigandage, de soulèvements (en particulier en 1854, 1862, 1874), mais le fait le plus marquant est l'intervention coloniale française. Dès son avènement, Tú dúc applique au pays une politique d'isolement rigoureux,… Lire la suite
46.  URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

Écrit par : Simon TEXIER

Dans le chapitre "L'urbanisme français s'exporte"  : … Casablanca, Fez, Meknès et Marrakech. L'expérience marocaine deviendra vite un modèle, dont s'inspire l'administration française en Indochine : en 1923, Ernest Hébrard prend la tête du service central d'architecture et d'urbanisme de Hanoï, ville dont il réalise le plan directeur – Louis-Georges Pineau lui succède en… Lire la suite
47.  VIENTIANE

Écrit par : Christian TAILLARD

les deltas. Vientiane a subi deux destructions par les Siamois en 1778 et 1828, avant que le protectorat français ne permette la refondation de la ville à partir de 1893. Après une expansion aux périodes de la colonisation et du gouvernement royal, l'avènement de la République démocratique populaire lao en 1975 lui a fait perdre à nouveau le tiers… Lire la suite
48.  VIETNAM

Écrit par : Philippe DEVILLERSUniversalisPierre-Bernard LAFONT NGUYÊN TRÂN HUÂNMichèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENSMatthieu SALOMONStéphanie SOUHAITÉChristian TAILLARD

Dans le chapitre "La peinture moderne et contemporaine"  : … Avec la fondation, en 1925, de l'école des Beaux-Arts de l'Indochine à Hanoi par le peintre français Victor Tardieu, les autorités coloniales reconnaissent un possible statut d'« artiste » aux vietnamiens jusqu'alors cantonnés dans la fonction d'artisan. Dans cette institution sont proposées les techniques classiques – l'emploi de la toile tendue… Lire la suite
49.  VIETNAM GUERRE DU (1959-1975) - (repères chronologiques)

Écrit par : Olivier COMPAGNON

26 avril-21 juillet 1954 La conférence de Genève qui met un terme à la guerre d'Indochine, décide le partage provisoire du Vietnam en deux zones d'administration distinctes, de part et d'autre du 17e parallèle… Lire la suite
50.  VO CHI CONG (1912-2011)

Écrit par : Universalis

Révolutionnaire communiste puis homme d'État vietnamien, Vo Chi Cong fut l'un des pionniers de la lutte pour l'indépendance de l'Indochine française. Il occupa par la suite des postes clés au sein du Front national de libération du Sud-Vietnam (F.N.L.), connu sous le nom de Vietcong, puis du Gouvernement révolutionnaire provisoire (G.R.P.), pendant… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.