BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Chanteurs et chanteuses de blues et de negro spirituals

Affiner votre recherche dans « Chanteurs et chanteuses de blues et de negro spirituals » en sélectionnant un article.

Articles

ALLISON LUTHER (1939-1997)

Écrit par :  Francis HOFSTEIN

Dans ce mouvement perpétuel où s'inscrit, entre langue vernaculaire et culture de masse, une musique noire américaine toujours entre disparition et renaissance, les générations se chevauchent, et coexistent tous les styles. De son appartenance à la troisième génération, prise entre blues d'avant sa naissance et blues de sa maturité, Luther Allison ...  Lire la suite
ANDERSON MARIAN (1897-1993)

Écrit par :  Pierre BRETON

Bien sûr, lorsqu'on évoque la contralto américaine Marian Anderson, il y a le mythe et une vie entière consacrée à la lutte pour l'égalité des droits civiques. L'Amérique d'avant guerre n'est pas tendre pour ces Noirs qui ont la témérité de revendiquer leur part de Constitution, leur morceau de ce rêve américain qui était l'espérance du monde. Ima ...  Lire la suite
BALLARD HANK (1936-2003)

Écrit par :  Universalis

Chanteur et auteur-compositeur américain de rhythm and blues. Né le 18 novembre 1936 à Detroit (Michigan), Hank Ballard passe son enfance dans l'Alabama, avant de retourner dans sa ville natale, où il travaille dans une usine de montage Ford. En 1953, il prend la tête d'un groupe de doo wop, The Royals, et enregistre avec eux Get it chez ...  Lire la suite
BLIND BLAKE (1890 env.-env. 1933)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Qui était Blind Blake ? On ne possède de lui qu'une photographie publicitaire, celle d'un grand Noir aveugle, de larges mains semblant écraser sa guitare, un sourire figé, la trentaine... Mais on ne connaît ni ses lieux ni ses dates de naissance et de mort, ni même son véritable nom : Arthur Phelps ? Arthur Blake ? Il semble avoir vécu entre la Fl ...  Lire la suite
BOULT ADRIAN (1889-1983)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Chef d'orchestre de légende, Adrian Boult était l'exemple parfait du musicien britannique : somptueuses moustaches, gestique sobre et digne, amplifiée par des baguettes d'une longueur inhabituelle, style irréprochable souvent dénué de cette passion qui emporte l'adhésion des musiciens et des auditeurs... Il s'est imposé, durant sa très longue carr ...  Lire la suite
BROONZY WILLIAM LEE CONLEY BROONZY dit BIG BILL (1893 ou 1898-1958)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

En se produisant en Europe dans les années 1950 seul avec sa guitare, Big Bill Broonzy a ouvert au blues les oreilles et les yeux du public international, jouant un rôle déterminant dans l'émergence du blues revival, l'avènement du folk boom et la genèse du rock anglais. Mais, avant cela, il fut d'abord – et surtout – une des grandes vedettes du C ...  Lire la suite
BROWN CHARLES (1922-1999)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Un des grands créateurs du blues californien, ou West Coast blues, le pianiste et chanteur Charles Brown a connu une énorme popularité entre 1945 et 1954. Voix mourante, insinuante, chagrinée jusqu'au désespoir, piano et guitare tissant un subtil mais solide canevas, compositions sophistiquées jusqu'à l'affectation : la musique de Charles Brown et ...  Lire la suite
BURKE SOLOMON (1936 env.-2010)

Écrit par :  Robert D. PRUTER, Universalis

En mêlant, au début des années 1960, le gospel des églises afro-américaines avec le rhythm and blues, le chanteur américain Solomon Burke s'est affirmé comme l'un des pionniers de la musique soul. Il est l'auteur des mythiques Everybody Needs Somebody to Love (1964), immédiatement repris par les Rolling Stones, et Got to Get You Off M ...  Lire la suite
CARR LEROY (1905-1935)

Écrit par :  Universalis

Musicien influent, chanteur de blues, pianiste et compositeur de chansons réputées pour leurs textes personnels et originaux ; plusieurs d'entre elles sont depuis longtemps devenues des classiques. Né le 27 mars 1905 à Nashville, dans le Tennessee, Carr grandit à Indianapolis et apprend seul à jouer du piano dans un style de blues balancé et moins ...  Lire la suite
CHARLES RAY (1930-2004)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

 Le chanteur et pianiste américain Ray Charles a connu, au cours d'une carrière prolifique, le succès dans tous les genres de musiques populaires américaines : blues, rhythm and blues, rock and roll, country music, jazz, variétés...  Ray Charles Robinson naît le 23 septembre 1930 à Albany, en Georgie, dans une famille misérable. Élevé à Green ...  Lire la suite
CHENIER CLIFTON (1925-1987)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Pour différentes raisons socio-historiques, la musique des Noirs de la Louisiane francophone ne s'est que très tardivement distinguée de celle des Blancs cajuns. D'abord appelée « la-la », cette musique noire s'est écartée de la musique cajun à mesure que celle-ci se rapprochait de la country music. Dans les années 1940, les Noirs créent leur prop ...  Lire la suite
COLLINS ALBERT (1932-1993)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Guitariste texan peu orthodoxe, le bluesman Albert Collins n'en est pas moins ancré dans la tradition de son État natal : il a en effet joué très jeune dans l'orchestre du chanteur de country blues de Dallas Frankie Lee Sims. Son style, très personnel, est instantanément reconnaissable : Collins favorise le jeu en accord ouvert, place son capodast ...  Lire la suite
CRAY ROBERT (1953- )

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Au début des années 1980, deux albums remarquables, Who's Been Talkin' (Tomato, 1980) et, surtout, Bad Influence (Hightone, 1983), magistralement produits par Bruce Bromberg, ont brusquement révélé Robert Cray. Une voix grasseyante digne des grands chanteurs de soul (Sam Cooke notamment), un jeu de guitare expressif, précis et fl ...  Lire la suite
DIXON WILLIE (1915-1992)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Willie Dixon fut certainement le compositeur le plus prolifique du blues de l'après-guerre et nombre de ses chansons sont devenues des standards du blues avant d'être reprises par les plus importants groupes de rock britanniques et américains : SpoonfulThe Red RoosterYou Shook MeI Can't Quit You Baby ...  Lire la suite
DORSEY THOMAS ANDREW ou GEORGIA TOM (1899-1993)

Écrit par :  Denis Constant MARTIN

 Gospel signifie en anglais Évangile. Les gospel songs sont donc, littéralement, des “chants évangéliques”. En réalité, cette expression en est venue à désigner un répertoire particulier de chansons religieuses interprétées dans les Églises noires des États-Unis. La diffusion de ces black gospels (il existe un gospel blan ...  Lire la suite
DUPREE CHAMPION JACK (1910-1992)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le pianiste et chanteur de blues Champion Jack Dupree laisse une œuvre importante pleine de verve, de swing et d'humour. Bien qu'il ait accompli l'essentiel de sa carrière à New York puis en Europe, son jeu de piano puissant et percussif, riche de multiples décrochements rythmiques, est très représentatif de la tradition du blues de La Nouvelle-Or ...  Lire la suite
EDWARDS HONEYBOY (1915-2011)

Écrit par :  Universalis, Martin L. WHITE

La vie du bluesman américain Honeyboy Edwards – chanteur, guitariste et harmoniciste – est intimement mêlée à l'histoire du blues, et plus particulièrement à celle du Delta blues. David « Honeyboy » Edwards naît le 28 juin 1915 près de Shaw, dans le Mississippi, au sein d'une famille de métayers qui s'établit en 1927 dans une plantation de coton s ...  Lire la suite
ESTES SLEEPY JOHN (1899 ou 1904-1977)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Si le blues se juge à la force du message chanté, Sleepy John Estes est au premier rang des bluesmen. Il a en effet composé nombre de pièces extraordinaires qui, partant d'une aventure personnelle ou d'un fait divers, aboutissent, grâce à un sens aigu de l'observation et à un humour caustique, à une description puissamment évocatrice du Sud ségrég ...  Lire la suite
FLATT & SCRUGGS

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Flatt & Scruggs and the Foggy Mountain Boys demeure le plus célèbre des orchestres de bluegrass. Lester Flatt (né le 19 juin 1914 à Overton, Tennessee, mort le 11 mai 1979 à Nashville, Tennessee), guitariste rythmique original – il est renommé pour ses attaques spéciales sur l'accord de sol – et chanteur à l'accent nasillard trahissan ...  Lire la suite
FRANKLIN ARETHA (1942- )

Écrit par :  David RITZ, Universalis

À la fin des années 1950 et au début des années 1960, Clyde McPhatter, Jackie Wilson, Ray Charles, James Brown, Sam Cooke, Solomon Burke, Otis Redding, Wilson Pickett et Curtis Mayfield opèrent une synthèse des éléments vocaux et instrumentaux du gospel, du blues et du rhythm and blues. Ils créent ainsi un nouveau genre, la soul music, qui va trou ...  Lire la suite
FULLER BLIND BOY (1907-1941)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Dans une œuvre riche et dense, Blind Boy Fuller a rassemblé divers courants musicaux qui s'étaient développés dans les vallées du piémont des Appalaches et les a synthétisés en un style particulier qui a fini par dominer tous les États de la côte atlantique. Grâce à l'énorme succès commercial de nombre de ses disques (Step It up and Go, ...  Lire la suite
HAINES CONNIE (1921-2008)

Écrit par :  Universalis

La voix de l'Américaine Connie Haines, à l'apparence frêle mais vocaliste puissante, est inséparable de Frank Sinatra, au côté duquel elle se produisit au sein des grands orchestres swing de Harry James et de Tommy Dorsey. Par ailleurs, durant sa carrière solo, elle grava plus de deux cents disques, dont vingt-cinq se vendront rapidement à plus de ...  Lire la suite
HOLIDAY BILLIE (1915-1959)

Écrit par :  Pierre BRETON

« Alors que sa technique est celle d'une diseuse, son art du phrasé et de la mise en place, très proche de celui du saxophoniste Lester Young, exhibe au premier plan l'effort qui le produit au lieu d'en gommer la trace. Il n'est pas travaillé mais constamment en travail, résistance admirable de l'esthétique africaine où importe non pas l'œuvre mai ...  Lire la suite
HOOKER JOHN LEE (1917 ou 1921-2001)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le chanteur, harmoniciste et guitariste américain John Lee Hooker, dont tant de superstars du rock se réclament, fut avant tout un des grands maîtres du blues de l'après-guerre. Hooker restera aussi comme le bluesman qui a enregistré le plus de disques durant une exceptionnelle carrière de plus de soixante ans ! Né un 22 août (sans doute 1917) prè ...  Lire la suite
HOPKINS SAM dit LIGHTNIN' (1911 ou 1912-1982)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Originaire d'une région fertile du nord de Houston, « Lightnin' » Hopkins, « Poor Lightnin' », comme il aimait à s'appeler lui-même à la troisième personne, a été un grand innovateur du Texas blues, un explorateur de la guitare électrique, un compositeur puissant, un magnifique bluesman d'une étonnante créativité. Bluesman-type par bien des aspect ...  Lire la suite
HORTON GLADYS (1945-2011)

Écrit par :  Universalis

Grande voix rhythm and blues (R&B) du célèbre label discographique Motown, la chanteuse américaine Gladys Horton connut son heure de gloire dans les années 1960, au sein du groupe vocal féminin The Marvelettes. Née le 30 mai 1945, à Gainesville (Floride), Gladys Catherine Horton est âgée d'à peine quinze ans lorsqu'elle crée, avec ses camarade ...  Lire la suite
HOUSE SON (entre 1892 et 1902-1988)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Un des grands créateurs du Delta blues, Son House (de son véritable nom Eddie James House, Jr., né à Riverton, dans le Mississippi) enregistre en studio en 1930, grâce à Charlie Patton : trois blues-sermons seulement, en deux parties chacun (My Black MamaDry Spell Blues et Preachin' the Blues), mais qui demeurent parmi ...  Lire la suite
HOWLIN' WOLF (1910-1976)

Écrit par :  Universalis

Né le 20 juin 1910 à West Point, dans le Mississippi, le chanteur et compositeur américain de blues Howlin' Wolf, de son véritable nom Chester Arthur Burnett, est l'un des plus grands interprètes du blues urbain de Chicago. Burnett est élevé dans une plantation de coton ; la musique qu'il entend se compose des airs traditionnels de la région. Il c ...  Lire la suite
HURT MISSISSIPPI JOHN (entre 1892 et 1894-1966)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Bluesman et folksinger, Mississippi John Hurt fut un superbe musicien et raconteur des traditions sudistes (songster), un troubadour qui a su enchanter ses contemporains au long d'une carrière de plus de soixante ans et l'une des grandes vedettes du folk boom des années 1960. John Smith Hurt naît à Teoc, dans le Mississippi, probablement le 3 juil ...  Lire la suite
JACKSON MAHALIA (1911-1972)

Écrit par :  Alain GERBER

Disciple de Bessie Smith, mais, contrairement à cette dernière, fermée à l'inspiration profane, Mahalia Jackson, qui a surtout chanté dans les églises baptistes, a cependant été connue du grand public grâce à ses enregistrements (Silent Night, 1950, In the Upper Room, 1952). Elle est non seulement la plus grande chanteuse qu'ait ...  Lire la suite
JAMES ELMORE (1918-1963)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le bluesman Elmore James est l'un des compagnons et l'un des principaux émules de Robert Johnson. Né le 27 janvier 1918 à Richland, dans le Mississippi, Elmore James, qui a appris la guitare sous l'influence de musiciens hawaiiens, fréquente les bars du Delta et se lie avec Robert Johnson, Robert Jr. Lockwood, Sonny Boy Williamson (Rice Miller), H ...  Lire la suite
JAMES ETTA (1938-2012)

Écrit par :  Universalis

Chanteuse américaine à la voix rauque et puissante, Etta James a marqué la musique afro-américaine de sa fureur de vivre et de son feeling. À travers une carrière jalonnée de succès et de déboires, elle s’est essayée à tous les styles : rhythm and blues, soul, blues ou encore jazz. Etta James, de son véritable nom Jamesetta Hawkins, est née le 25  ...  Lire la suite
JAMES SKIP (1902-1969)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Avec sa voix de tête, son apparence fragile et son jeu de guitare irrégulier, florilège de notes saccadées, d'arpèges sur des rythmes brisés, Skip James apparaît comme un des plus étranges stylistes du Delta blues. Sa personnalité sombre et mélancolique se reflète dans des compositions bouleversantes comme Hard Time Killin' Floor Blues –  ...  Lire la suite
JEFFERSON BLIND LEMON (1893-1929)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Blind Lemon Jefferson est généralement considéré comme le père fondateur du blues du Texas, bien que son style se soit sans doute inspiré d'autres musiciens antérieurs qui n'ont pas été enregistrés. Jefferson est en tout cas un des premiers bluesmen solistes à graver des disques. Ses éléments biographiques demeurent imprécis. D'après le chercheur ...  Lire la suite
JOHNSON BLIND WILLIE (1902 env.-env. 1950)

Écrit par :  Universalis

Interprète afro-américain de gospels, Blind Willie Johnson, emblématique du holy blues (« blues sacré ») acquiert la notoriété dans les États du Sud des États-Unis par sa façon de vociférer les sermons plus qu'il ne les chante, tout en s'accompagnant de manière très particulière à la guitare : adepte du knife style, il joue de so ...  Lire la suite
JOHNSON ROBERT LEROY (1911-1938)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Désormais considéré comme un des plus grands artistes du xxe siècle, inspirateur de la plupart des rock stars des années 1960 et 1970, Robert Johnson a, durant sa vie, d'abord été un bluesman du Delta du Mississippi parmi d'autres, inscrit dans la stricte mouvance de son mentor Son House. Sa courte œuvre enregistrée n'a guère e ...  Lire la suite
JOHNSON TOMMY (1896 env.-1956)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Avec Charlie Patton, Tommy Johnson peut être considéré comme le principal fondateur du Delta blues. Il sait, comme nul autre, porter ce genre difficile à des sommets de poésie et de perfection : intensité dramatique, chant qui utilise le falsetto, textes aux allégories marquantes, jeu de guitare aux basses syncopées. Il n'a que très peu enregistré ...  Lire la suite
JOPLIN JANIS (1943-1970)

Écrit par :  Gillian G. GAAR, Universalis

Janis Lyn Joplin, née le 19 janvier 1943 à Port Arthur (Texas), connaît une enfance difficile dans une famille de la classe moyenne installée dans le sud-est du Texas. Elle étudie au Lamar State College of Technology, puis entre à l’université du Texas à Austin. En 1963, elle abandonne ses études, préférant chanter du folk et, surtout, du blues da ...  Lire la suite
KING ALBERT (1923 ou 1924-1992)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Tandis qu'à partir du début des années 1960 le blues connaît une forte éclipse auprès des communautés noires américaines au profit d'autres formes de chanson populaire, Albert King est un des seuls bluesmen à s'imposer dans les hit-parades de musique noire, pénétrés de soul puis de disco. De son vrai nom Albert Nelson, ce géant taciturne tirant su ...  Lire la suite
KING RILEY BEN KING dit B. B. (1925- )

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le chanteur et guitariste B. B. King est sans conteste un des principaux bluesmen de l'après-guerre par sa popularité, qui ne s'est jamais démentie en un demi-siècle de carrière, par son œuvre prolifique et, surtout, par l'influence considérable qu'il a exercée dans les domaines du chant et de la guitare sur ses innombrables épigones, émules et su ...  Lire la suite
LEAD BELLY, HUDDIE WILLIAM LEDBETTER dit (1889-1949)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Folk singer et bluesman, archétype du barde noir, « roi » de la guitare à douze cordes, Lead Belly (« ventre de plomb », parfois orthographié Leadbelly) est une des plus importantes figures de la musique populaire américaine. Son itinéraire extraordinaire – des pénitenciers du Texas et de la Louisiane jusqu'aux scènes de Washington, de New York et ...  Lire la suite
LITTLE WALTER (1930-1968)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Il y a sans conteste dans l’histoire de l'harmonica blues un avant Little Walter et un après Little Walter. Avant, c'est John Lee « Sonny Boy » Williamson, le premier modèle de Little Walter, de son véritable nom Marion Walter Jacobs. Né le 1er mai 1930 à Marksville, en Louisiane, Little Walter est maltraité par son beau-père et s'enfui ...  Lire la suite
MAGIC SAM (1937-1969)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Principal créateur, avec Willie Dixon, du West Side sound, le guitariste Magic Sam laisse une œuvre courte mais flamboyante, une des plus parfaites de l'histoire du blues. De son véritable nom Samuel Maghett, il naît à Grenada, dans le Mississippi, le 14 février 1937. Venu très jeune à Chicago, Magic Sam est pris en charge par son oncle, l'harmoni ...  Lire la suite
McDOWELL MISSISSIPPI FRED (1904-1972)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Bien qu'il apparaisse aujourd'hui comme un des très grands noms du Delta blues, avec son chant tendu et passionné dérivé des field hollers et sa guitare au bottleneck incisif, « Mississippi » Fred McDowell (né à Rossville, dans le Tennessee, le 12 janvier 1904) n'a été découvert que tardivement, en 1959, par l'ethnomusicologue Alan Lomax. ...  Lire la suite
MEMPHIS MINNIE (entre 1894 et 1900-1973)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Avec une carrière de musicienne professionnelle qui dure plus de cinquante ans, Lizzie Douglas (née un 3 juin, en 1894, 1896, 1897 ou 1900, à Algiers, en Louisiane), dite Memphis Minnie –  d'après la petite souris de Walt Disney – demeure comme l’une des plus importantes artistes de l'histoire du blues. Avec Joe McCoy, son premier mari, lui-même un ...  Lire la suite
MILBURN AMOS (1926-1980)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Chanteur au timbre velouté, pianiste puissant et virtuose, aussi à l'aise dans les ballades tendres, les blues à l'atmosphère mourante ou les boogie-woogies endiablés, Amos Milburn, né le 1er avril 1926 à Houston (Texas), a connu à partir de 1946 une décennie de célébrité. Il accumule alors succès sur succès auprès du public noir califo ...  Lire la suite
MUDDY WATERS (1915-1983)

Écrit par :  Pierre BRETON

Tout en ayant su garder les tenaces couleurs du sud des États-Unis, la voix de Muddy Waters a réussi à étendre son influence bien au-delà des côtes de l'Amérique et des frontières de ce monde clos qu'est le blues. Muddy Waters — de son véritable nom McKinley Morganfield — naît le 4 avril 1915 à Rolling Fork (Mississippi). Fils de paysans, il joue ...  Lire la suite
ODETTA (1930-2008)

Écrit par :  Universalis

La chanteuse folk américaine Odetta, avant tout connue pour ses interprétations de negro spirituals, devint pour un grand nombre, aux États-Unis, la voix du mouvement pour les droits civiques, au début des années 1960. Née le 31 décembre 1930 à Birmingham, en Alabama, Odetta Holmes part vivre à Los Angeles avec sa mère après la mort de son père, e ...  Lire la suite
PATTON CHARLIE ou CHARLEY (1881 ou 1891-1934)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Généralement considéré comme le fondateur du Delta blues, Charlie Patton est en tout cas l'un des premiers bluesmen à s'être imposé hors de cette région du Mississippi. Son abondante œuvre enregistrée prouve son succès et tous ceux qui l'ont vu ou côtoyé ont été fortement marqués par la force de sa musique et par son charisme. Il a exercé une infl ...  Lire la suite
PERKINS PINETOP (1913-2011)

Écrit par :  Martin L. WHITE

Légendaire pianiste (et, à l'occasion, vocaliste) américain de blues, Pinetop Perkins a accompagné les plus grands, de Robert Nighthawk (Robert Lee McCollum, ou Robert Lee McCoy), à Sonny Boy Williamson no 2 (Aleck Ford, ou Rice Miller) en passant par Muddy Waters, avant d'entamer une carrière de leader dans les années 1980. Né le 7 jui ...  Lire la suite
RAINEY MA (1886-1939)

Écrit par :  Universalis

La chanteuse américaine, Ma Rainey, surnommée la « Mère du blues », est reconnue comme la première grande chanteuse noire professionnelle de blues. Gertrude Malissa Nix Pridgett est née le 26 avril 1886, à Columbus, en Georgie. Elle se produit pour la première fois en public vers l'âge de quatorze ans dans un concours de jeunes talents « Bunch of ...  Lire la suite
REED JIMMY (1925-1976)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le bluesman Jimmy Reed (de son véritable nom Mathis James Reed) naît à Leland, dans le Mississippi, le 6 septembre 1925. D'abord métayer sur une plantation dans son État natal, Jimmy Reed gagne en 1943 Chicago avec son ami le guitariste Eddie Taylor pour travailler dans une aciérie. Son chant paresseux qui mange les mots, son jeu de guitare très s ...  Lire la suite
ROBESON PAUL (1898-1976)

Écrit par :  Denis Constant MARTIN

Paul Robeson aurait pu être tout à la fois Louis Armstrong, Ray « Sugar » Robinson et, avant l'heure, Sidney Poitier. Il fut effectivement un champion sportif, brillant joueur de base-ball, de basket-ball et, surtout, le premier Noir à avoir fait partie de la prestigieuse équipe des États-Unis de football américain (All-American Football Team) en ...  Lire la suite
ROGERS JIMMY (1924-1997)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Né le 3 juin 1924 à Ruleville, dans le Mississippi, et venu à Chicago au début des années 1940 via Atlanta et Saint Louis, Jimmy Rogers (de son véritable nom James A. Lane) commence à jouer de la guitare et de l'harmonica sur le marché aux puces de Maxwell Street, véritable creuset du nouveau Chicago blues. Memphis Minnie l'embauche pour jouer der ...  Lire la suite
RUSH OTIS (1934- )

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Le West Side sound, qui marie des éléments du gospel au Chicago blues électrique, continue d'être le style dominant du blues de Chicago ; il est caractérisé par un chant déclamatoire, une utilisation fréquente du mode mineur, des solos de guitare très expressifs. Avec Magic Sam et Buddy Guy, Otis Rush en est l'un des grands créateurs. Oti ...  Lire la suite
SHINES JOHNNY (1915-1992)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Un des grands maîtres du Delta blues et un des créateurs du Chicago blues électrique, Johnny Shines ne connaîtra que tardivement la notoriété. Il naît à Frayser, dans le Tennessee, le 26 avril 1915. Guitariste et chanteur de rues dans le Delta puis à Memphis, Shines est durant deux ans associé avec Robert Johnson, en compagnie duquel il parcourt l ...  Lire la suite
SLIM HARPO (1924-1970)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Si les Rolling Stones ont choisi le nom de leur formation en hommage à Muddy Waters, leur premier vrai succès fut I'm A King Bee (dans l'album The Rolling Stones, 1964, où Mick Jagger jouait la partie d'harmonica), une reprise note à note d'un blues créé par Slim Harpo en 1957. James Moore naît le 11 janvier 1924 dans un bayou lo ...  Lire la suite
SMITH ELIZABETH dite BESSIE (1894 ou 1895-1937)

Écrit par :  Alain GERBER

Disciple de Ma Rainey à ses débuts, la chanteuse Bessie Smith ne tarda pas à être sacrée « impératrice du blues », tant sa personnalité, artistique et humaine, en imposait à ceux qui l'approchaient, même à ses plus glorieux accompagnateurs (James P. Johnson, Louis Armstrong, Tommy Ladnier). Elle fut la première chanteuse noire à connaître le succè ...  Lire la suite
SMITH ELIZABETH dite BESSIE (1894 ou 1895-1937) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Pierre BRETON

(ou 1895 ?)Elizabeth (Bessie) Smith naît à Chattanooga, dans le Tennessee. Ma Rainey – la « mère du blues » – la prend sous son aile ; Bessie Smith se produit dans des spectacles itinérants, les minstrel shows, participe à de nombreux spectacles et revues dans le Sud, le Middle West et la côte Ouest et finit par conquérir New York ; elle côtoie à ...  Lire la suite
TAMPA RED (entre 1900 et 1908-1981)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

L'importance de Tampa Red dans l'histoire du blues est considérable. Il est, avec Big Bill Broonzy, un des concepteurs du Chicago blues orchestral. Son œuvre, abondante (plus de 200 titres), s'étend sur quatre décennies et nombre de ses compositions sont devenues des standards du blues ou du rock (Don't Lie to MeSugar Mama,  ...  Lire la suite
TAYLOR KOKO (1928-2009)

Écrit par :  Universalis

La carrière de la chanteuse américaine de blues Koko Taylor –  surnommée « Queen of the Blues » (« Reine du blues ») ou, de manière plus précise, « Chicago Blues Queen » – s'étend sur près d'un demi-siècle. Née le 28 septembre 1928 à Bartlett, près de Memphis, dans le Tennessee (elle fera longtemps croire qu'elle était née sept ans plus tard, le 28 ...  Lire la suite
TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE (1911-1985)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Marqué par les grands orchestres de swing des années 1930, Joseph Vernon Turner, né à Kansas City (Missouri) le 18 mai 1911, est cireur de chaussures, vendeur de journaux puis garçon de café dans sa ville natale. Dans l'exercice de tous ces métiers, il attire les clients en chantant d'une voix puissante. Quand il décide de faire équipe avec Pete J ...  Lire la suite
WALKER JOE LOUIS (1949- )

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Souvent comparé à Robert Cray, avec qui il a lancé dans les années 1980 le courant qualifié de « blues contemporain », Joe Louis Walker, né à San Francisco le 25 décembre 1949, est en fait bien plus ancré que son rival dans la tradition du blues profond, ayant été influencé par « Mississippi » Fred McDowell tout autant que par Albert Collins. Aprè ...  Lire la suite
WELLS JUNIOR (1934-1998)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Amos Blackmore Wells naît à Memphis, dans le Tennessee, le 9 décembre 1934. À peine âgé de dix ans, Junior Wells joue de l'harmonica dans les rues de sa ville natale, à l'instar de son idole, John Lee « Sonny Boy » Williamson, qu'il rencontre lorsqu'il s'installe à Chicago en 1946. Avec Little Walter et Big Walter Horton, Junior Wells est un des h ...  Lire la suite
WHITE JOSH (1915-1969)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Josh White est avec Blind Blake un des grands fondateurs du blues de la côte est, ou Piedmont blues. Son jeu de guitare, qui mêle avec bonheur l'influence évidente de Lonnie Johnson avec le fingerpicking de sa Caroline natale, est remarquable, caractérisé par un son cristallin et un splendide vibrato. Certaines de ses pièces – Jesus G ...  Lire la suite
WILLIAMS BIG JOE (1899 ou 1903-1982)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Durant sa très longue carrière – plus de soixante ans ! –, le légendaire Big Joe Williams aura été un des principaux acteurs, en même temps que le témoin, de tous les bouleversements de l'histoire du blues et du rock. Un des grands créateurs du Delta blues, Big Joe a aussi été une importante figure du blues de Saint Louis d'avant guerre puis a par ...  Lire la suite
WILLIAMSON ALECK FORD ou RICE MILLER dit SONNY BOY (1890, 1899 ou 1901-1965)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

Dans le blues, il est fréquent qu'un musicien clame sa filiation à son maître ou à son idole en lui empruntant son nom : les Muddy Waters Jr., B. B. King Jr., Jimmy Reed Jr. ou Howlin' Wolf Jr. abondent ! Mais le cas de Rice Miller est tout autre : il a emprunté l'identité de John Lee « Sonny Boy » Williamson en affirmant qu'il était, lui, l'origi ...  Lire la suite
WILLIAMSON JOHN LEE dit SONNY BOY (1914-1948)

Écrit par :  Gérard HERZHAFT

L'œuvre de John Lee « Sonny Boy » Williamson est une des plus importantes de l'histoire du blues. Harmoniciste novateur, il installe définitivement ce petit instrument dans le blues orchestral. Nombre de titres de ce compositeur prolifique vont devenir des classiques du genre, repris dans le blues et le rock. Enfin, celui qui fut l’un des créateur ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média