Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYSTÈMES THÉORIE DES

Articles

  • AUTO-ORGANISATION

    • Écrit par Henri ATLAN
    • 6 255 mots
    • 1 média
    De ce point de vue, les systèmes humains, tant individuels que sociaux, sont dans une situation intermédiaire entre des systèmes naturels dont l'origine des significations est interne, et ne peut être observée que de l'extérieur par projection interprétative, et des machines artificielles dont la finalité,...
  • AUTOMATIQUE

    • Écrit par Hisham ABOU-KANDIL, Henri BOURLÈS
    • 11 646 mots
    Tous les systèmes considérés dans ce qui suit sont linéaires et à coefficients constants.L'opérateur qui est à la base de la théorie des systèmes à temps continu est la dérivation ∂ (voir ci-dessus), tandis que pour les systèmes à temps discret il s'agit de « l'opérateur d'avance » ...
  • COGNITION INCARNÉE

    • Écrit par Rémy VERSACE
    • 1 273 mots

    Pendant longtemps, les sciences de la cognition ont tenté de décrire les mécanismes à la base des comportements en privilégiant une approche modulariste décrivant le cerveau comme un ensemble de systèmes hautement spécialisés (des modules), impliquant différents niveaux de représentations internes,...

  • ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par Bernard GUERRIEN
    • 6 699 mots
    • 3 médias
    ...équilibres – du moins pour le théoricien – tient à leur caractère permanent, non fugace. Mais cela ne suffit pas à justifier l'importance qu'il leur accorde. S'il veut être conséquent, le théoricien doit montrer que les équilibres de ses modèles en sont des « attracteurs » – l'aboutissement d'un processus, quel...
  • FORME

    • Écrit par Jean PETITOT
    • 27 344 mots
    ...faut revenir à cela seul qui reste commun aux deux types de systèmes, c'est-à-dire leur extension spatiale, leur morphologie » (Thom, p. 145 [1980]). Il faut pouvoir interpréter en termes de théorie qualitative des systèmes dynamiques et de leurs bifurcations les concepts fondamentaux de la théorie des...
  • SYSTÉMISME

    • Écrit par Michel LALLEMENT
    • 1 205 mots
    L'approchesystémique prend corps dans les années 1940 grâce aux travaux de cybernétique de Norbert Wiener. Elle bénéficie ensuite d'une formalisation décisive sous l'impulsion du biologiste Ludwig von Bertalanffy qui, en 1968, publie La Théorie générale des systèmes. En définissant...
  • SYSTÈME, épistémologie

    • Écrit par Jean LADRIÈRE
    • 4 171 mots
    Lathéorie des systèmes s'efforce d'établir le cadre le plus général à l'intérieur duquel on peut étudier le comportement d'une entité complexe analysable, c'est-à-dire son évolution au cours du temps. Les objets dont s'occupe directement cette théorie sont des entités...