Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DESCRIPTIVE MUSIQUE

Articles

  • BEL CANTO

    • Écrit par Jean CABOURG
    • 2 752 mots
    • 5 médias
    La rhétorique baroque offre ainsi une gamme de figures obligées,d'essence descriptive, dont l'étendue et la variété sont presque sans limites, épousant tous les états d'âme et toutes les situations théâtrales. Arie di paragone où se disent les correspondances de la nature et...
  • FIGURALISME

    • Écrit par Antoine GARRIGUES
    • 1 324 mots

    Le figuralisme – encore appelé madrigalisme – est l'art d'évoquer musicalement une idée, une action, un sentiment, ou encore de dépeindre une situation. Ce goût descriptif existait déjà de façon spontanée et à titre individuel au Moyen Âge mais il devient au xvie siècle une...

  • OPÉRA - Les techniques d'écriture

    • Écrit par Yves GÉRARD
    • 3 817 mots
    • 1 média
    ...des Parques, dans Hippolyte et Aricie, de Rameau (1733). Il en sera de même dans l'écriture de l'ensemble orchestral, par exemple lors des symphonies descriptives (sommeil, tempête), les théories sur l'imitation justifiant de telles interventions dans la « peinture » du drame. Ce pouvoir...
  • RAMEAU JEAN-PHILIPPE

    • Écrit par Roger BLANCHARD
    • 3 204 mots
    • 1 média
    Le public du xviiie siècle était friand de musique descriptive : le merveilleux de certaines scènes amenait fatalement le musicien à évoquer orages et tempêtes, séismes et raz de marée, ou au contraire à suggérer le calme de la nature au lever du jour, l'éveil des oiseaux dans la campagne ou le...
  • SECONDA PRATTICA

    • Écrit par Antoine GARRIGUES
    • 1 270 mots

    Dans la préface de son Cinquième Livre de madrigaux, publié en 1605, Monteverdi explique que sa méthode de composition constitue une seconda prattica (« seconde pratique »), qui remplace la prima prattica (« première pratique »), dont Gioseffo Zarlino (1517-1590) avait fixé les règles...

  • VIVALDI ANTONIO

    • Écrit par Marc PINCHERLE, Roger-Claude TRAVERS
    • 3 242 mots
    • 1 média
    La musique descriptive occupe une large place dans la production instrumentale de Vivaldi. Elle va de la suggestion d'un état d'âme (Inquietudine, Il Riposo, Il Sospetto) à de véritables « musiques à programme », chasses, tempêtes, nuit où circulent des fantômes. Sa plus brillante réussite...