Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KA, religion égyptienne

Articles

  • ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

    • Écrit par Jean VERCOUTTER
    • 11 389 mots
    • 24 médias
    – un ka, qui constitue le principe le plus difficile à définir : on l'a décrit comme l'« énergie vitale », ou la « force qui entretient la vie ». L'expression « passer à son ka », qui signifie mourir, semblerait indiquer que ce principe mène une existence indépendante...
  • MORT - Les sociétés devant la mort

    • Écrit par Louis-Vincent THOMAS
    • 8 202 mots
    • 2 médias
    ...et de conviction. D'abord réservé aux seuls pharaons, il fut, peu avant l'an 2000, reconnu à tous les Égyptiens. Non seulement l'âme (ba), mais encore le double (ka), qui semble constituer ce qu'il y a de plus profond dans la personnalité de l'individu tout en étant l'émanation d'un ...
  • PORTRAIT

    • Écrit par Galienne FRANCASTEL
    • 6 166 mots
    • 15 médias
    ...statues » (le serdab) aménagée à l'intérieur du tombeau contenait une statue qui, après la mort du maître du sépulcre, devait recevoir son ka, le ka étant l'intermédiaire entre ce que l'on appellerait l'âme immortelle et ce qu'on l'on pourrait désigner comme un double. Des statues représentant...
  • PYRAMIDE

    • Écrit par Jean-Philippe LAUER
    • 8 773 mots
    • 16 médias
    ...temple funéraire situé au nord de la pyramide, une descenderie aboutit à la chambre de manœuvre surmontant le caveau et donne accès à l'appartement du ka et à un réseau complexe de galeries destinées sans doute au mobilier funéraire. Dans l'appartement même, plusieurs chambres sont revêtues de faïences...