Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JŌDO SHŪ ou ÉCOLE DE LA TERRE PURE

Articles

  • AMIDA

    • Écrit par Vadime ELISSEEFF
    • 858 mots
    ...(Nembutsu en communion), fut fondée par Ryōnin (Shoodaishi, 1072-1132), mais ce fut Hōnen (Genkū ou Enko-daishi, 1133-1212) qui créa en 1174 le Jōdo-shū (secte de la Terre pure). L'amidisme est dans la tradition exclusive du Grand Véhicule ( Mahayana), à l'opposé du zen qui emprunte considérablement...
  • BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

    • Écrit par Jean-Noël ROBERT
    • 13 492 mots
    • 1 média
    Ce que l'on a appelé le « nouveau bouddhisme de Kamakura » avec les écoles de la Terre pure (Jōdo-shū et Yūzū-nenbutsu dès la fin de Heian, Jōdo-shū et Ji-shū au xiiie s.), l'école de Nichiren et celles du zen, peut être considéré comme l'achèvement du processus de japonisation...
  • HŌNEN (1133-1212)

    • Écrit par Jean-Christian COPPIETERS
    • 505 mots

    Moine bouddhiste japonais, fondateur de la secte du Jōdo, Shisei-maru, qui prit en religion le nom de Hōnen, né à Inaokaminamurimura dans la province de Mimasaka, perdit son père à l'âge de huit ans et entra en religion chez son oncle Kangaku, qui dirigeait un temple. À quatorze ans, il fut envoyé...

  • JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Paul AKAMATSU, Vadime ELISSEEFF, Universalis, Valérie NIQUET, Céline PAJON
    • 44 405 mots
    • 51 médias
    ...égalitarisme qui englobait tant l'aristocratie que le vulgaire, tant les hommes que les femmes. À l'école amidiste de Hōnen, prônant l' amidisme de la «  Terre pure » (Jōdo), s'adjoignit bientôt la « vraie secte de la Terre pure » (Jōdoshinshū), proclamant non plus seulement la vertu d'une...
  • VOYAGE DE SAICHŌ ET KŪKAI EN CHINE

    • Écrit par François MACÉ
    • 186 mots

    Depuis l'introduction du bouddhisme au vie siècle, les Japonais ne cessèrent d'accueillir des moines du continent, mais aussi de se rendre en Chine. Profitant d'une ambassade en 804, deux moines partirent pour étudier dans la Chine des Tang. Saichō (767-822) séjourna au mont Tiantai où...