Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

9 novembre 2009

Liban. Constitution d'un gouvernement d'union nationale

Saad Hariri et Michel Sleimane, Liban, 2009 - crédits : Joseph Barrak/ AFP

Saad Hariri et Michel Sleimane, Liban, 2009

Après cinq mois d'impasse politique et l'échec d'une première tentative en septembre, le Premier ministre Saad Hariri annonce la formation d'un gouvernement d'union nationale dans lequel quinze ministres appartiennent à la majorité, dix portefeuilles sont confiés à l'opposition chiite du Hezbollah et chrétienne maronite du général Michel Aoun, et cinq ministres sont désignés par le président Michel Sleimane. Leader de la coalition antisyrienne de l'Alliance du 14-Mars, vainqueur des élections législatives de juin, Saad Hariri parvient à former un cabinet qui est « ... aux yeux des Libanais, la véritable image de l'entente nationale ».

— Universalis

Événements précédents