Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-16 septembre 2009

Liban. Échec des tentatives pour former un gouvernement d'union nationale

Le 10, le nouveau Premier ministre Saad Hariri, nommé en juin à la suite de la victoire de sa coalition, l'Alliance du 14-Mars, aux élections législatives, renonce à former un gouvernement d'union nationale, après plus de deux mois de divergences persistantes avec l'opposition parlementaire menée par le Hezbollah et le parti chrétien du général Michel Aoun. Selon un accord entre les parties, les portefeuilles devaient être répartis entre quinze ministres de la majorité, dix de l'opposition et cinq désignés par le chef de l'État.

Le 16, Saad Hariri est de nouveau désigné par le chef de l'État Michel Sleimane pour former un gouvernement et tenter de mettre fin à l'impasse politique.

— Universalis

Événements précédents