1er mars - 29 avril 2009Liban. Ouverture du Tribunal spécial pour le Liban

 

Le 1er, à Leischendam, dans la banlieue de La Haye (Pays-Bas), le Tribunal spécial pour le Liban (T.S.L.), créé en 2007 par la résolution 1664 du Conseil de sécurité des Nations unies, entame ses travaux pour juger les auteurs présumés de l'attentat qui a coûté la vie à l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri et à vingt-deux autres personnes le 14 février 2005 à Beyrouth. Pour la première fois dans l'histoire, onze juges vont se pencher sur le « crime de terrorisme ». Les rapports de la commission d'enquête de l'O.N.U. avaient impliqué les services de renseignement syriens et libanais dans l'attentat. Alors que les autorités libanaises ont libéré sous caution, en février 2009, trois hommes arrêtés dans le cadre de l'enquête, quatre généraux des services de sécurité libanais pro-syriens sont toujours détenus au Liban.

Le 29 avril, le T.S.L. ordonne la libération des quatre généraux détenus à Beyrouth en raison de l'absence d'« éléments de preuve suffisants », et annonce qu'il poursuit l'enquête.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er mars - 29 avril 2009 - Liban. Ouverture du Tribunal spécial pour le Liban », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-mars-29-avril-2009-ouverture-du-tribunal-special-pour-le-liban/