9 janvier 2019France. Renvoi des époux Fillon devant le tribunal correctionnel.

 

Le parquet national financier requiert le renvoi devant le tribunal correctionnel de l’ancien Premier ministre François Fillon, de son épouse Penelope et de son ancien suppléant à l’Assemblée nationale Marc Joulaud, pour les chefs de « détournement de fonds publics », « abus de biens sociaux » et « escroquerie aggravée ». Au cœur de l’affaire révélée par Le Canard enchaîné en janvier 2017 figure l’emploi de Penelope Fillon, considéré comme fictif par le parquet, au titre d’assistante parlementaire, par son mari entre 1998 et 2002, et en 2012-2013, ainsi que par le suppléant de celui-ci entre 2002 et 2007. Est également considéré comme fictif par le parquet l’emploi en 2012-2013 de Penelope Fillon à La Revue des Deux Mondes par Marc Ladreit de Lacharrière – lui-même condamné pour abus de biens sociaux en décembre 2018. François Fillon est également visé pour avoir omis de déclarer à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) un prêt de 50 000 euros consenti en 2012 par Marc Ladreit de Lacharrière. Les enfants du couple Fillon, également employés comme assistants parlementaires par leur père, ne sont pas renvoyés devant le tribunal. Le parquet remarque que les emplois de Penelope Fillon ont cessé fin 2013, au moment de la mise en place de la HATVP, qui impose notamment aux parlementaires de révéler l’identité de leurs collaborateurs, ainsi que les éventuelles activités professionnelles de ces derniers.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9 janvier 2019 - France. Renvoi des époux Fillon devant le tribunal correctionnel. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-janvier-2019-renvoi-des-epoux-fillon-devant-le-tribunal-correctionnel/