8-9 septembre 2020Grèce. Incendie du camp de réfugiés de Moria.

 

Dans la nuit du 8 au 9, le camp de réfugiés de Moria, sur l’île de Lesbos, est détruit par un incendie. Aucun blessé n’est à déplorer parmi les quelque douze mille sept cents occupants – dont le nombre est quatre fois supérieur à la capacité d’accueil du camp. Certains d’entre eux, testés positifs à la Covid-19, avaient protesté récemment contre le confinement qui leur était imposé, alors que les conditions de vie à l’intérieur du camp étaient déjà très dégradées.

Incendie du camp de Moria, 2020

photographie : Incendie du camp de Moria, 2020

photographie

Les demandeurs d'asile hébergés dans le camp de Moria, sur l'île de Lesbos, sont contraints de reprendre leur errance, le 9 septembre 2020, après l'incendie qui a ravagé dans la nuit le plus grand camp de réfugiés de Grèce. 

Crédits : Nicolas Economou/ NurPhoto/ AFP

Afficher

Le 9, le ministre social-démocrate allemand des Affaires étrangères Heiko Maas propose aux pays de l’Union européenne (UE) de partager l’accueil de migrants de Moria. De son côté, Athènes exclut le transfert des migrants sans abri vers la Grèce continentale et privilégie la construction de centres d’enregistrement fermés sur les cinq îles de la mer Égée qui abritent des camps. Une initiative franco-allemande permettra l’accueil de quatre cents migrants mineurs non accompagnés par une dizaine de pays européens, dont la Suisse et la Norvège, non membres de l’UE. À défaut de solution concertée au niveau européen, Berlin indiquera son intention de recevoir quelque mille cinq cents migrants de Lesbos.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-9 septembre 2020 - Grèce. Incendie du camp de réfugiés de Moria. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-9-septembre-2020-incendie-du-camp-de-refugies-de-moria/