7-8 juillet 2019Grèce. Victoire des conservateurs aux élections législatives.

 

Le 7, la Nouvelle Démocratie (conservateur) de Kyriakos Mitsotakis remporte les élections législatives avec 39,9 p. 100 des suffrages et une majorité absolue de 158 sièges sur 300. Avec 31,5 p. 100 des voix et 86 élus, Syriza (gauche radicale), la formation du Premier ministre sortant Alexis Tsipras, est en recul, mais s’inscrit comme premier parti d’opposition. Kinal (ex-Pasok, centre) obtient 8,1 p. 100 des suffrages et 22 députés, le Parti communiste 5,3 p. 100 des voix et 15 sièges, la Solution grecque (droite) 3,7 p. 100 des suffrages et 10 élus et le Front de désobéissance réaliste européen (gauche) – la formation de l’ancien ministre des Finances Yanis Varoufakis – 3,4 p. 100 des voix et 9 députés. Aube dorée (extrême droite) n’est plus représentée au Parlement. Le taux de participation n’est que de 57,9 p. 100, alors que le vote est obligatoire.

Le 8, Kyriakos Mitsotakis est investi et prête serment sur la Bible en présence de l’archevêque orthodoxe d’Athènes Hiéronyme II. Deux membres de son gouvernement sont d’anciens membres du parti nationaliste Alerte populaire orthodoxe (extrême droite).

Alternance en Grèce, 2019

photographie : Alternance en Grèce, 2019

photographie

Passage de témoin à Athènes, le 8 juillet 2019, entre le Premier ministre sortant Alexis Tsipras (à gauche) et son successeur nouvellement élu Kyriakos Mitsotakis (à droite) qui s'est engagé à « honorer les espoirs » du peuple grec. 

Crédits : Milos Bicanski/ Getty Images News/ AFP

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-8 juillet 2019 - Grèce. Victoire des conservateurs aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-8-juillet-2019-victoire-des-conservateurs-aux-elections-legislatives/