Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

8-31 décembre 1983

O.T.A.N. - Europe de l'Est. Suspension sine die des négociations Start

Le 8, les négociations sur les armements stratégiques (Start) ouvertes en juin 1982 à Genève sont suspendues sine die par les Soviétiques, sans qu'aucune date ne soit arrêtée pour la reprise de la prochaine session. Cette décision était prévisible depuis que, le 5, le maréchal Ogarkov, chef d'état-major des forces armées soviétiques, avait laissé entendre, dans une conférence de presse, que l'« intransigeance américaine » pouvait les mettre en péril.

Les 9 et 10, le Conseil atlantique, réuni à Bruxelles, annonce que les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'O.T.A.N. seront présents à Stockholm, le 17 janvier 1984, pour l'ouverture de la Conférence sur le désarmement en Europe (C.D.E.), afin d'essayer de rétablir le dialogue avec l'Est.

Le 15, les pays du pacte de Varsovie se retirent, au terme de la trente et unième session, des négociations de Vienne sur la réduction des forces classiques en Europe centrale (M.B.F.R.) ; la proposition de l'O.T.A.N. de reprendre les pourparlers le 26 janvier 1984 est repoussée par les pays de l'Est.

Le 30, le département d'État annonce que George Shultz, secrétaire d'État américain, et Andreï Gromyko, ministre soviétique des Affaires étrangères, se rencontreront le 18 janvier à Stockholm.

Le 31, l'agence Tass confirme que cette entrevue aura bien lieu, mais souligne que « ni la conférence de Stockholm ni les entretiens bilatéraux ne peuvent se substituer aux négociations de Genève ».

— Universalis

Événements précédents