Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

8-20 juillet 1999

Union européenne. Présentation de la Commission et élection de Nicole Fontaine à la présidence du Parlement

Le 8, la France désigne ses deux candidats à la Commission européenne. Il s'agit de Michel Barnier, sénateur (R.P.R.), président du conseil général de Savoie et ancien ministre délégué aux Affaires européennes, choisi par le président Jacques Chirac, et de Pascal Lamy, numéro deux du Crédit lyonnais et ancien directeur de cabinet de Jacques Delors à la présidence de la Commission européenne, désigné par le Premier ministre Lionel Jospin.

Le 9, le président Romano Prodi présente les dix-neuf membres de sa Commission et leurs attributions. Les deux vice-présidents en sont le Britannique Neil Kinnock, ancien chef du Parti travailliste, chargé de la Réforme administrative, et l'Espagnole Loyola de Palacio, ancien ministre de l'Agriculture, chargé des Relations avec le Parlement, des Transports et de l'Énergie. Michel Barnier est chargé de la politique régionale et Pascal Lamy du Commerce. La Commission doit être investie par le Parlement en septembre.

Le 20, le Parlement européen élit à sa présidence, au premier tour, la Française Nicole Fontaine (U.D.F.-P.P.E.), avocate et député européen depuis 1984, par 306 voix contre 200 au socialiste portugais Mário Soares et 49 à la Finlandaise Heidi Hautala (Verts). Nicole Fontaine affirme la nécessité, pour le Parlement, d'exercer un « contrôle étroit » sur la Commission et d'« être associé étroitement » par le Conseil des ministres de l'Union à la réforme de celle-ci.

— Universalis

Événements précédents