3-4 juin 1999Union européenne. P.E.S.C. et pacte pour l'emploi au sommet de Cologne

 

Le 3, le sommet des chefs d'État et de gouvernement des Quinze, réuni à Cologne, désigne l'Espagnol Javier Solana, actuel secrétaire général de l'O.T.A.N., pour devenir le premier « Monsieur P.E.S.C. » (politique étrangère et de sécurité commune) de l'Union. Celui-ci sera nommé le 21. Les Quinze rallient ainsi l'initiative lancée par Paris, Londres et Bonn. Ils approuvent la mise en place d'une « capacité d'action autonome soutenue par des forces militaires crédibles [et des] moyens de décider d'y recourir [...] afin de réagir face aux crises internationales, sans préjudice des actions entreprises par l'O.T.A.N. ». Les pays membres de l'Eurocorps – Allemagne, Belgique, Espagne, France, Luxembourg – se prononcent en faveur de sa transformation, dans un délai de un an, en « un corps de réactions [...] disponible pour des actions européennes ou de l'O.T.A.N. ».

Le 4, les Quinze adoptent un pacte pour l'emploi d'inspiration sociale-libérale, sur l'initiative du Premier ministre britannique, Tony Blair. Le document réaffirme la priorité de la lutte contre le chômage et met en place un « dialogue macroéconomique » entre les États, la Commission et les partenaires sociaux. Ne retenant pas les propositions françaises en faveur de mesures volontaristes, le pacte pour l'emploi insiste sur la nécessité d'adopter des politiques favorables aux entreprises.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-4 juin 1999 - Union européenne. P.E.S.C. et pacte pour l'emploi au sommet de Cologne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-4-juin-1999-p-e-s-c-et-pacte-pour-l-emploi-au-sommet-de-cologne/