8-16 juin 2009Gabon. Décès du président Omar Bongo

 

Le 8, les autorités gabonaises annoncent le décès d'Omar Bongo, âgé de soixante-treize ans, dans une clinique de Barcelone où le chef d'État était hospitalisé depuis un mois. La mort du « doyen de l'Afrique », qui a régné sans partage depuis 1967 sur un pays riche en pétrole, placé au pouvoir par la France et soutenu inconditionnellement par tous les présidents de la Ve République, ouvre la bataille de sa succession, dans laquelle son fils aîné, Ali Ben Bongo, ministre de la Défense, fait figure de favori. Dans le respect de la Constitution, la présidente du Sénat Rose Francine Rogombé est nommée, le lendemain, présidente par intérim.

Le 16, à Libreville, ont lieu les obsèques de l'ancien président. Une quinzaine de chefs d'État étrangers font le déplacement, dont le président Nicolas Sarkozy ainsi que son prédécesseur Jacques Chirac.

Décès d'Omar Bongo, 2009

photographie : Décès d'Omar Bongo, 2009

photographie

Le Gabon organise, du 8 au 16 juin 2009, les obsèques nationales pour le président Omar Bongo, alternant hommage populaire et cérémonies officielles (ici sur la place de l'indépendance à Libreville). 

Crédits : Issouf Sanogo/ AFP

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-16 juin 2009 - Gabon. Décès du président Omar Bongo », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-16-juin-2009-deces-du-president-omar-bongo/