8-11 mai 2019Belgique. Enquête sur l'utilisation d'armes belges dans le conflit au Yémen.

 

Le 8, le quotidien francophone Le Soir, l’hebdomadaire en langue flamande Knack et l’organisme de radiodiffusion flamande VRT publient une enquête, baptisée #BelgianArms, qui dénonce les exportations d’armes fabriquées en Belgique, et notamment en Wallonie, vers l’Arabie Saoudite, qui est impliquée dans le conflit au Yémen.

Le 10, le ministre des Affaires étrangères et de la Défense Didier Reynders se prononce en faveur de la suspension des livraisons d’armes à l’Arabie Saoudite. Il renvoie la décision au gouvernement de la Région wallonne, unique actionnaire de la Fabrique nationale Herstal qui produit ces armes.

Le 11, le ministre-président de Wallonie Willy Borsus déclare que le non-respect des règles internationales par les pays importateurs « peut aller jusqu’à la suspension des licences d’armes déjà accordées ». Le montant des contrats de vente d’armes wallonnes à Riyad s’élève à 150 millions d’euros.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-11 mai 2019 - Belgique. Enquête sur l'utilisation d'armes belges dans le conflit au Yémen. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-11-mai-2019-enquete-sur-l-utilisation-d-armes-belges-dans-le-conflit-au-yemen/