20 novembre 2011Espagne. Victoire du Parti populaire aux élections législatives

 

Le Parti populaire de Mariano Rajoy enregistre une victoire historique aux élections législatives anticipées en remportant la majorité absolue au Congrès des députés avec 44,6 p. 100 des suffrages et 186 sièges sur 350. Victime des effets de la crise et tenu pour responsable de la politique de rigueur instaurée par le gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero à partir de mai 2010, le Parti socialiste ouvrier espagnol (P.S.O.E.), conduit par Alfredo Pérez Rubalcaba, subit sa plus sévère défaite depuis la restauration de la démocratie en 1976, avec 28,7 p. 10 des voix et 110 élus. La Gauche unie (écologiste et communiste) de Cayo Lara – 6,9 p. 100 des voix et 11 députés – et Union, Progrès et Démocratie (centre gauche) de Rosa Diez – 4,7 p. 100 des suffrages et 5 sièges – profitent de la désaffection pour le P.S.O.E. En Catalogne, ce dernier est devancé par Convergence et Union (droite nationaliste) – 4,2 p. 100 des suffrages et 16 élus. Au Pays basque, les indépendantistes radicaux d'Amaiur, héritiers de Batasuna, l'emportent en nombre de voix, obtenant 7 députés, face au Parti nationaliste basque qui a 5 élus. Le taux de participation est de 71,7 p. 100. Le 20 décembre, le Congrès des députés investira Mariano Rajoy à la présidence du gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 novembre 2011 - Espagne. Victoire du Parti populaire aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-novembre-2011-victoire-du-parti-populaire-aux-elections-legislatives/