7-30 mai 2014

Thaïlande. Coup d'État militaire

Le 7, la Cour constitutionnelle destitue le Premier ministre Yingluck Shinawatra pour « abus de pouvoir ». Elle juge illégitime le limogeage – invalidé depuis lors – du chef du Conseil de sécurité nationale Thawil Pliensri, remplacé en septembre 2011 par un proche du Premier ministre. Yingluck Shinawatra est la cible depuis novembre 2013 de manifestations organisées par les « chemises jaunes », partisans des élites traditionnelles, du roi et de l'armée.

Le 15, au lendemain d'une attaque meurtrière de « chemises rouges » progouvernementaux contre des « chemises jaunes » à Bangkok, le chef d'état-major de l'armée, le général Prayuth Chan-ocha, déclare que « l'armée pourrait intervenir afin de restaurer la loi et l'ordre ». Vingt-huit personnes ont été tuées depuis le début des troubles.

Le 20, l'armée instaure la loi martiale dans le pays, tout en affirmant qu'il ne s'agit pas d'un « coup d'État ».

Le 22, le général Prayuth Chan-ocha annonce la prise du pouvoir par l'armée et demande à cent cinquante-cinq personnalités de se présenter aux forces militaires. Le putsch est salué par les « chemises jaunes ».

Le 26, le général Prayuth Chan-ocha est intronisé à la tête du Conseil national pour la paix et l'ordre devant le portrait du roi Bhumibol – malade, celui-ci n'apparaît plus en public.

Le 30, le chef de la junte exclut l'organisation d'élections « avant quinze mois ».

— Universalis

Événements précédents

  • 21 mars 2014 Thaïlande. Invalidation des élections législatives

    Alors que le mouvement de contestation visant le Premier ministre Yingluck Shinawatra se calme, la Cour constitutionnelle invalide les élections législatives de février dont le déroulement a été empêché dans certaines circonscriptions. L'opposition avait appelé au boycottage du scrutin.

  • 2-28 février 2014 Thaïlande. Élections législatives et fin du blocage de Bangkok

    Le 2, les opposants au Premier ministre Yingluck Shinawatra, qui manifestent depuis plus de deux mois pour obtenir sa démission, troublent le déroulement des élections législatives anticipées, organisées à la suite de la dissolution du Parlement en décembre 2013. Le Parti démocrate, principale formation...

  • 1er-21 décembre 2013 Thaïlande. Dissolution du Parlement

    Le 1er, le chef de l'opposition Suthep Thaugsuban somme le Premier ministre Yingluck Shinawatra de « remettre le pouvoir au peuple » sous deux jours. Les opposants au Premier ministre et à son frère, l'ancien chef du gouvernement exilé Thaksin Shinawatra, manifestent dans la capitale et occupent plusieurs...

  • 1er-25 novembre 2013 Thaïlande. Manifestations de l'opposition

    Le 1er, le vote par la Chambre des députés d'une loi d'amnistie pouvant bénéficier à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra provoque une mobilisation de l'opposition au gouvernement de Yingluck Shinawatra, la sœur de ce dernier. Renversé par l'armée en septembre 2006 et exilé à Dubaï, Thaksin Shinawatra...

  • 20 octobre 2011 Thaïlande. Graves inondations

    Alors que le pays subit les pires inondations depuis un demi-siècle, Yingluck Shinawatra, Premier ministre, qui qualifie la catastrophe de « crise nationale », ordonne l'ouverture des écluses qui protégeaient jusque-là Bangkok de la masse d'eau progressivement accumulée depuis l'été du fait de la crue...

  • 3 juillet-10 août 2011 Thaïlande. Victoire électorale du Parti pour les Thaïs

    Le 3, le Parti pour les Thaïs, formation de la femme d'affaires Yingluck Shinawatra, remporte les élections législatives en obtenant 48,4 p. 100 des suffrages et 265 sièges sur 500. Yingluck Shinawatra est la sœur de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par les militaires en septembre...

  • 4-19 mai 2010 Thaïlande. Répression meurtrière de la rébellion des « chemises rouges »

    Le 4, les partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, les « chemises rouges », acceptent la proposition du Premier ministre Abhisit Vejjajiva d'organiser des élections législatives anticipées en novembre. Ils décident de continuer à occuper le quartier de Rachaprasong dans l'attente de...

  • 6-25 avril 2010 Thaïlande. Durcissement de la rébellion des « chemises rouges »

    Le 6, les « chemises rouges » du Front uni pour la démocratie et contre la dictature (U.D.D.), les partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra qui manifestent depuis le mois de mars à Bangkok pour exiger la démission du chef du gouvernement, Abhasit Vejjajiva, et l'organisation d'élections...

  • 14 mars 2010 Thaïlande. Manifestations des partisans de Thaksin Shinawatra

    Le 14, à l'issue d'une marche commencée deux jours plus tôt, des dizaines de milliers de « chemises rouges », partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, manifestent à Bangkok pour exiger la démission du gouvernement d'Abhisit Vejjajiva, en poste depuis décembre 2008, et l'organisation...

  • 8-14 avril 2009 Thaïlande. Violentes manifestations contre le gouvernement

    Le 8, de quarante mille à cent mille partisans de l'ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, qui a gouverné le pays de 2001 à 2006 et a été renversé par des généraux royalistes avant de se réfugier à l'étranger, réclament la démission du Premier ministre Abhisit Vejjajiva et l'organisation...