6-30 août 2004France. Nouveaux actes racistes et antisémites

 

Le 6, quinze tombes de soldats musulmans sont couvertes d'inscriptions néo-nazies dans le cimetière militaire de Cronenbourg, à Strasbourg. L'Alsace a été le théâtre de plusieurs actes racistes et antisémites depuis avril. Le président du conseil régional d'Alsace propose l'application de la loi adoptée le 9 mars, autorisant la rémunération des informateurs qui permettront l'identification des auteurs de délits.

Le 9, une soixantaine de tombes et un monument à la mémoire des soldats juifs tués pendant la Seconde Guerre mondiale sont profanés dans le cimetière juif du VIIe arrondissement de Lyon. La signature « Phineas » est retrouvée sur place, celle au nom de laquelle a été revendiquée l'agression d'un homme d'origine maghrébine, le 5, à Villeurbanne (Rhône).

Le 14, un jeune homme se livre spontanément à la police, à Paris, affirmant être « Phineas », après avoir commis une nouvelle agression raciste dans la capitale, la veille. Il est mis en examen et écroué le 16.

Le 22, un incendie criminel détruit les locaux d'un centre social juif, dans le XIe arrondissement de Paris. Des inscriptions néo-nazies et antisémites sont retrouvées sur place.

Le 30, toutefois, un homme de confession juive, un nécessiteux qui fréquentait le centre, se rend à la police. Il aurait agi par vengeance après avoir été privé d'une aide (gratuité de logement) qu'il estimait lui être due.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-30 août 2004 - France. Nouveaux actes racistes et antisémites », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-30-aout-2004-nouveaux-actes-racistes-et-antisemites/