19 juillet 2004France. Assouplissement des trente-cinq heures chez Bosch

 

Les salariés de l'usine Bosch de Vénissieux (Rhône) acceptent à une quasi-unanimité une modification de leur contrat de travail qui aboutit à les faire travailler trente-six heures payées trente-cinq. Un accord avait été signé en ce sens en mai entre la direction, la C.F.D.T. et la C.F.E.-C.G.C. Selon la direction, la baisse des coûts salariaux ainsi réalisée doit permettre à l'usine de sauver des emplois en accueillant une nouvelle unité de production que l'équipementier allemand avait initialement prévu d'installer en République tchèque en raison du moindre coût de la main-d'œuvre dans ce pays. La C.G.T. dénonce un « chantage à l'emploi ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19 juillet 2004 - France. Assouplissement des trente-cinq heures chez Bosch », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-juillet-2004-assouplissement-des-trente-cinq-heures-chez-bosch/