Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

6-29 janvier 2021

Union européenne. Autorisation de nouveaux vaccins contre la Covid-19 et retards de livraison

Le 6, la Commission européenne donne son accord à l’utilisation dans l’Union européenne (UE) du vaccin contre la Covid-19 développé par la start-up américaine Moderna. Le vaccin de Pfizer-BioNTech est autorisé depuis décembre 2020.

Le 15, le laboratoire Pfizer annonce un retard dans sa livraison de vaccin dans l’UE, invoquant la nécessité de faire des travaux dans son usine belge de Puurs (Flandre).

Le 17, le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca annonce à son tour des retards de livraison de son vaccin à l’UE. La course à l’approvisionnement en doses de vaccin crée des tensions entre l’UE et le Royaume-Uni.

Le 22, la Hongrie est le premier pays de l’UE à autoriser l’utilisation du vaccin russe Spoutnik V, qui n’est pas validé par l’Union. Le 29, Budapest autorisera l’utilisation du vaccin du laboratoire chinois Sinopharm.

Le 26, le Royaume-Uni est le premier pays européen à franchir le seuil des cent mille morts de la Covid-19, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Le 29, la Commission européenne autorise la mise sur le marché du vaccin contre la Covid-19 développé par le laboratoire AstraZeneca et l’université britannique d’Oxford. De nombreuses campagnes de vaccination lancées dans les pays de l’UE sont l’objet de critiques pour leur lenteur et leur défaut d’organisation. Les protocoles d’achat des doses de vaccin aux laboratoires par la Commission sont également critiqués pour leur opacité.

— Universalis

Événements précédents